le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: Le Dollar en Bois, une idée dont le temps est venu ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> News toutes fraiches !
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Ven 15 Oct - 21:47 (2010)    Sujet du message: Le Dollar en Bois, une idée dont le temps est venu Répondre en citant



The Wallace Street Journal

Silver Valley Mining Journal

 
Wallace, Idaho.   Il est plus que temps de rendre la monnaie de sa pièce à l’US Mint, l’institut de frappe de la monnaie américain.

 
Tout d’abord, ces bureaucrates ont attaqué Bernard von Nothaus en déclarant unilatéralement que son programme de « Liberty Dollars » était illégal. Et voila qu’ils proposent de nous dire ce que nous pouvons faire, ou ne pas faire, avec nos pièces de monnaie, notamment les » pennies » et les « nickels ».

 
Rappelons ce que le Département de la Monnaie nous dit dans son communiqué de presse du 14 Décembre. Nous citons :

 
 
United States Mint Moves to Limit Exportation & Melting of Coins

http://www.usmint.gov/pressroom/index.cfm?action=press_release&ID=724

 
Washington, DC – Le Département de la Monnaie Américain vient de promulguer une réglementation visant à limiter l’exportation, la fonte et le traitement des pièces américaines d’un cent (pennies) et de 5 cents (nickels)  pour éviter une pénurie potentielle de ces pièces. »

 
Les cours actuels du cuivre, du nickel et du zinc ont rendu le cout de production de ces pièces supérieur à leur valeur faciale.  La Monnaie a par ailleurs reçu un nombre important de demandes du public ces derniers mois pour savoir la valeur en métal de ces pièces et s’il était légal de les fondre ».

 
                

 
 
One cent  (penny)                    Five Cents (nickel)
 
  “Nous prenons cette mesure parce que la Nation a besoin de ces pièces pour le commerce”, a déclaré Ed Moy, directeur de la Monnaie. « Nous ne voulons pas que nos pennies et que nos nickels soient fondus par quelques individus qui gagneraient ainsi de l’argent sur le dos du contribuable américain. Remplacer ces pièces couterait une fortune au contribuable ».

 
Plus précisément, la nouvelle réglementation interdit, sauf exceptions particulières, la fonte de toutes les pièces de un et cinq cents. Elle interdit également l’exportation sans autorisation préalable de ces pièces, à l’exception des voyageurs qui peuvent en emporter avec eux pour une valeur faciale allant jusqu’à 5 dollars. Par ailleurs, il est possible d’exporter jusqu’à 100 dollars de ces pièces par envoi pour des raisons numismatiques.  Ces mesures reprennent celles prises par le Trésor entre 1967 et 1969, ainsi qu’entre 1974 et 1978.

 

Toute personne violant volontairement ces dispositions risqué une amende pouvant aller jusqu’à 10.000 dollars et d’une peine de prison ne pouvant pas dépasser cinq ans. En sus, toutes les pièces exportées, fondues ou traitées en violation de cette réglementation seront confisquées par le gouvernement américain.

 
Toute personne souhaitant faire un commentaire au Département de la Monnaie Américaine concernant cette disposition doit le faire en écrivant à M. Le Conseiller en Chef, United States Mint, 801 9th Street, N.W., Washington D.C. 20220, et ce avant le 14 Janvier  2007 ».

 
 
 
Hmmmmmmm.  En conséquence et après réflexion voici notre commentaire, à faire parvenir au Département de la Monnaie avant le 14 Janvier.

 
 
Cher Monsieur ou Madame De la Monnaie,

 
Avez-vous perdu l’esprit à la Monnaie ?

 
D’abord, vous avez commencé par déclarer qu’il était criminel d’utiliser les belles pièces en argent « Liberty Dollars » de Bernard von Nothaus et cela bien qu’il n’y ait absolument aucune disposition légale interdisant le troc. Si mon voisin veut accepter mes pièces d’argent à la place des « Notes de la Reserve Fédérale » pour une chose que j’ai décidé de lui acheter, cela ne concerne que lui et moi et personne d’autre, et surement pas vous.

 
Mais cette histoire de me dire ce que je peux faire ou ne pas faire avec mes nickels et pennies est une insulte pédante et inconstitutionnelle.  N’avez-vous jamais entendu parler du concept de propriété privée ? Mes pennies et mes nickels m’appartiennent, je les ai obtenus par mon travail (et croyez moi, les pennies sont à peu près tout ce que reçoivent les écrivains de nos jours).   Comment pourriez vous prouver que ces nickels ou ces pennies ne sont pas ma propriété, à partir du moment où je les ai légalement acquis ?

 
Et au nom de quoi, Grands Dieux, est ce que vous avez quoi que ce soit à voir avec ma propriété privée ?  Et puis quoi encore ?

 
Allez-vous bientôt me dire que je ne peux pas recycler mes journaux, parce que le bois est rare ? Ou remettre en vigueur cette loi interdisant d’enlever les étiquettes des matelas ? Et si j’obéis à votre directive et que je continue à accumuler des pennies et des nickels, parce qu’il n’y a rien d’autre à en faire aujourd’hui sauf à les traiter comme une option du pauvre sur la hausse des métaux, allez vous bientôt m’accuser de les thésoriser ? Et allez vous faire une loi m’obligeant à échanger mes pennies et mes nickels de zinc contre un morceau de papier du gouvernement fédéral qui n’est gagé par rien ?

 
Bien entendu, nous ne rentrerons pas dans le débat de savoir pourquoi une pile de 100 pennies ou de 20 nickels vaut plus qu’un bout de papier avec marqué un dollar dessus.  Vous nous avez donné la réponse dans votre réglementation grossière, en vous référant : « aux cours actuels du cuivre, du nickel et du zinc » qui excèdent désormais la valeur faciale de vos pièces.

 
Dites donc, Monsieur et Madame De la Monnaie, la faute à qui ? Comme vous faite partie de la même tribu que la Réserve Fédérale, c’est votre faute.  Il serait bon de vous rappeler que les prix réels du cuivre, du nickel, du zinc, de l’argent et de l’or sont restés relativement stables depuis une trentaine d’années, voire même en baisse depuis mille ans.  La seule chose qui a changé est le nombre de dollars qui est nécessaire pour acheter ces métaux.

 
Ce n’est pas notre faute. C’est la faute de vos maîtres qui impriment trop desdits dollars en papier.

 
En conséquence, et de manière à éviter vos sanctions, nous sommes contraints d’insister à vous demander que le paiement de notre travail soit désormais fait, non pas en pennies, mais en belles et bonnes pièces d’argent Liberty Dollars, que vous n’avez pas interdit de fondre.

 
 
 

 
     
De toutes les manières, accrochez vous, j’ai une bonne idée à vous soumettre. Il y a une alternative à pénaliser notre comportement vis à vis de notre propriété privée.  Vous pouvez encore diluer la monnaie, comme vous l’avez fait avec nos quarters, nos dimes, nos demi-dollars et nos beaux dollars d’argent d’avant les années 60. Vous pouvez émettre…. des dollars en bois !

 

 
  Bien entendu, nous avons tous été prévenus depuis notre âge le plus tendre de ne pas accepter les chèques en bois. Mais quid d’un dollar en bois émis par le Département de la Monnaie ?  A mon avis, on pourrait sans problème le présenter à la banque.  Allez donc échanger les trillions de dollars de dette de GWB envers la Chine et l’Europe avec des dollars en bois.

 
Déclarez ensuite que le dollar en bois est désormais la monnaie légale pour régler toutes les dettes publiques et privées, exactement comme vous l’avez fait avec la Note Fédérale de papier qui a remplacé le dollar en argent. CQFD, nous venons de régler tous les problèmes du déficit Américain.

 
Le Dollar en Bois.  Voilà une idée dont le temps est venu.

 
 
De Wallace, Idaho, et sans la moindre intention de vous présenter nos respects nous vous prions d’agréer, Chef Monsieur ou  Madame De la Monnaie,

 
Nos salutations distinguées.

 
Le Coupable

.

 
 
David Bond

Editeur : The Silver Valley Mining Journal

Silverminers.com

 
 
 
Tous les articles de David Bond

 
 

David Bond est contributeur à 24hGold.com. Les vues présentées sont les siennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour.   Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à réaliser un quelconque investissement.  L’auteur, 24hGold ainsi que toutes parties qui leur seraient directement ou indirectement liées peuvent, ou non, et à tout instant, investir ou vendre dans tous les actifs présentés dans ces colonnes. Tous droits réservés.

 
 
 
 
 

 

 
   Article originellement publié le 05 janvier 2007
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Ven 15 Oct - 21:47 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> News toutes fraiches ! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com