le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: La Bundesbank assure à la Fed que la controverse est bientôt terminée ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 19:14 (2012)    Sujet du message: La Bundesbank assure à la Fed que la controverse est bientôt terminée Répondre en citant

La Bundesbank assure à la Fed que la controverse est bientôt terminée
Par Chris Powell - Gata
Publié le 17 décembre 2012



… Et l’or ?

__________________________________

Le journaliste financier Lars Schall tente d’attirer l’attention sur une remarque faite jeudi dernier par un membre de la direction de la Bundesbank, Andreas Dombret, lors d’une réception tenue dans les bureaux de la Bundesbank à New York en présence du président de la Réserve Fédérale de New York, William Dudley. Cette remarque, que vous trouverez à la fin de cet article, confirme que, comme le GATA a pu le dire de nombreuses fois, les réserves d’or de l’Allemagne ont été placées en majeure partie auprès de la Fed de New York dans le but de faciliter des opérations secrètes puisque, comme Dombretl’indique, ‘Frankfort n’est pas un centre spécialisé dans le trading de l’or’.

Il semblerait que le commentaire de Dombret vise à apaiser la controverse concernant le stockage des réserves d’or Allemandes à l’étranger pour préserver la confiance entre la Bundesbank et la Réserve Fédérale.

 
Et pourtant, la Bundesbank continue de garder le silence quant à l’existence d’éventuels contrats de swaps d’or avec la Fed ou toute autre agence du gouvernement Américain :

http://www.gata.org/node/9363

http://www.gata.org/node/11880

Si la Bundesbank refuse d’en dévoiler quoi que ce soit au peuple Allemand, pourquoi ce dernier devrait-il avoir confiance en sa banque centrale ou celle d’un autre pays ?

La controverse actuelle ne prendra certainement pas fin avant que la Bundesbank et la Fed aient répondu honnêtement à toutes les questions qui leur ont été posées. Et si elles décident un jour de parler, alors cette controverse n’aura fait que commencer.

La remarque de Dombret, copiée depuis le site internet de la Bundesbank, est disponible à la fin de cet article.

CHRIS POWELL

* * *

Extraits du commentaire fait par Andreas Dombret
Membre de la direction
Deutsche Bundesbank
Bureau des Représentants de la Bundesbank, New York
Jeudi 1 novembre 2012


http://www.bundesbank.de/Redaktion/EN/Reden/2012/2012_11_01_dombret_rema...

… permettez-moi si vous le voulez bien de commenter l’étrange débat d’ordre public qui fait actuellement rage en Allemagne au sujet de la sécurité des réserves d’or stockées en dehors des frontières de notre pays – une discussion qui ne peut être à l’origine que d’une crainte irrationnelle.

Dans ce contexte, je m’excuse d’avoir à alimenter volontairement le sentiment général d’incertitude du peuple Allemand en conduisant un ‘débat fantôme’ sur le sujet de la sécurité de nos réserves d’or.

Les arguments qui ont été présentés ne sont que très peu convaincants. Et je suis très heureux que de nombreux Allemands voient également les choses de cette manière. En raison de la conclusion qui a été rendue par la cour fédérale Allemande chargée des audits, ce débat devrait bientôt toucher à sa fin – et si possible avant que n’en soit affectée l’excellente relation entre la Bundesbank et la Réserve Fédérale.

Mais revenons-en aux faits : j’aimerais vous rappeler que nos réserves d’or font partie des réserves de devises de l’Allemagne, qui ont été accumulées au fil du temps grâce, en partie, au boom économique des années 1950-60. La croissance économique de l’Allemagne et son rôle à l’échelle internationale, ont engendré un important surplus de balance commerciale, tout particulièrement en dollars. A l’époque, le système monétaire international, connu sous le nom de système de Bretton Woods, était dominé par la devise Américaine. Tant que ce système était en place, c’est-à-dire jusqu’en 1971, la Fed était obligée d’échanger sa devise contre de l’or dès que la demande lui en était faite.

Tout surplus de compte courant résultait ainsi sur une augmentation des réserves d’or de l’Allemagne. Cet or était stocké aux Etats-Unis pour des raisons évidentes. Et ce n’était pas uniquement le cas pour les réserves d’or de la Bundesbank – cette pratique était courante. Il s’agissait en effet de la solution la plus pratique qui soit.

Ce qui est aujourd’hui remis en question par cette controverse n’est pas seulement la coopération excellente qui existe depuis 60 ans sur la scène internationale, mais aussi plus d’un demi-siècle d’opérations de stockage et de trading mises en place par le biais de la Fed. Pour dire les choses telles qu’elles sont, il est bien plus pratique pour nous que de stocker notre or à New York, puisque Frankfort n’a pas de marché de l’or.

Tout au long de ces 60 dernières années, nous n’avons jamais rencontré le moindre problème et nous n’avons pas non plus douté de la crédibilité de la Fed. Et pour cela, Bill (Dudley, président de la réserve fédérale de New York), j’aimerais vous remercier personnellement. Je suis très satisfait de votre coopération et ce, dans de nombreux domaines. La Bundesbank continuera d’être le partenaire de confiance de la Fed et continuera d’avoir recours à ses services en conservant une partie de ses réserves de devises étrangères et de son or à New York.

Soyez certain que nous sommes persuadés que notre or est en sécurité entre vos mains. L’époque à laquelle Gerd Frobe, mieux connu sous le nom de Goldfinger, et le terroriste d’Allemagne de l’Est Simon Gruber imaginaient le hold-up des coffres-forts Américains est depuis longtemps révolue. Personne ne peut plus sérieusement penser qu’un tel scénario soit possible et tout ce qu’il en reste aujourd’hui n’est qu’un film de James Bond dans lequel Goldfinger joue le rôle d’un comptable employé par la Fed. Bien que l’or soit important, nous devons tout d’abord nous occuper de combattre une crise de confiance envers l’euro. C’est sur cela que nous devons nous concentrer. Et c’est ce par quoi nous commencerons.

* * *

_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Lun 17 Déc - 19:14 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com