le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: Achetez maintenant, les soldes se terminent bientôt ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 29 Aoû - 18:30 (2012)    Sujet du message: Achetez maintenant, les soldes se terminent bientôt Répondre en citant

Achetez maintenant, les soldes se terminent bientôt
Par Darryl Robert Schoon - Survive the Crisis



PARTIE 1/2


Aujourd’hui, les banquiers centraux, mandarins du capitalisme, sont plongés dans le plus profond désarroi. Leurs tentatives de contenir la crise capitaliste actuelle ressemblent de plus en plus aux tactiques d’une armée en retraite. Tout comme les aventures Moscovites respectives de Napoléon et d’Hitler, la crise économique du XIXe siècle apporte avec elle la fin du règne spectaculaire des banquiers centraux aux commandes du pouvoir et de la richesse.

 
L’endettement des autres comme moyen d’accumuler de la richesse prend fin lorsque les pays endettés n’ont plus les moyens de rembourser ce qu’ils doivent. Les écritures ésotériques de la seconde génération d’économistes de l’Université de Chicago ne pourront jamais parvenir à couvrir ce fait de base : lorsque les pays endettés n’auront plus de sous, leurs créditeurs n’en auront plus non plus.

 
La création par les banquiers de dettes et de crédits grâce à une monnaie papier en partie soutenue par l’or a permis à l’Ouest d’accroître son pouvoir géopolitique et sa richesse à très grande échelle. Cette ère est désormais terminée.

 
Elle a pris fin lorsque la convertibilité du dollar en or fut abandonnée en 1971, alors que le coût relatif à la présence militaire des Etats-Unis aux quatre coins du monde outrepassait grandement la capacité des Etats-Unis à rembourser sous forme d’or le papier qu’ils avaient émis.

 
Que se serait-il passé si quelqu’un avait retiré la punaise tenant la toile du commerce international après que la convertibilité du dollar en or ait été abandonnée ? Le dollar était auparavant lié à l’or, et toutes les autres devises étaient liées au dollar. Tout se passait alors parfaitement bien. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Une fois que la punaise liant l’or au papier monnaie fut retirée, la situation fut  bouleversée. L’équilibre commercial international commença à subir des secousses de plus en plus fortes. Aujourd’hui, notre plus grande peur est que nous finissions par chavirer complètement.
 
  
Section 1, sujet 3, How to Survive the Crisis and Prosper in the Process, Schoon, 2007
 
La fragilité actuelle de l’euro, devise fiduciaire créée dans une tentative manquée de l’Europe d’entrer en compétition avec/de remplacer un dollar de plus en plus instable, n’est qu’un indicateur supplémentaire du naufrage imminent.

 
Après que les Etats-Unis aient mis fin à la convertibilité du dollar en or en 1971, le prix de l’or passa de 35 à 850 dollars l’once en l’espace de 9 ans, augmentant donc de 2500% sur la période, rendant quasi-insignifiante la dernière plus importante hausse de valeur du Dow (depuis 777 en 1983 à 11722 en janvier 2000, soit 1400% sur 17 ans).

 
Au vu de cette ascension spectaculaire du prix de l’or, les banquiers centraux décidèrent que le prix de l’or se devait d’être ‘contrôlé’. En effet, un prix de l’or en hausse indiquait que quelque chose ne tournait pas rond avec la monnaie fiduciaire des banquiers, un signal que les banquiers étaient bien loin de vouloir envoyer, et qu’ils ont incessamment tenté de couvrir tout au long de ces 40 dernières années.

 
 
Les banquiers centraux contrôlent le prix de l’or

 
Sachez que les banquiers centraux n’ont jamais travaillé très dur pour camoufler la demande d’or réelle et le prix de l’or. En lieu et place de travail, ils ont déguisé la demande d’or par des jeux de fumée et de miroirs, astuces communes aux escrocs en général, et aux banquiers centraux en particulier.

 
Afin de supprimer le prix de l’or, les banquiers centraux ont fournis aux marchés les lingots d’or appartenant aux nations qu’ils représentaient, supprimant ainsi le prix de l’or grâce à un excès de disponibilité. Cet artifice fut découvert par Frank AJVeneroso, un extraordinaire analyste financier (voirhttp://www.venerosoassociates.com/).

 
  

 
  
  
  
Selon Veneroso, depuis les années 1980, les ventes d’or des banques centrales ont représenté une part importante des quantités totales d’or vendu. Veneroso estime qu’en 1990, 21,5% des quantités d’or vendues sur l’année provenaient des coffres des banques centrales. En 2000, les ventes d’or des banques centrales auraient représenté plus d’un tiers (34,6%) des quantités totales d’or vendu.
 
Vous pourrez trouver la position de Veneroso quant à la manipulation du marché de l’or sous ce lien.

 
Les centaines de tonnes d’or provenant des banques centrales et ayant ainsi inondé les marchés sont à l’origine du déclin du prix de l’or enregistré entre 1980 et 2001. Cependant, ce que nous pouvons remarquer, c’est que malgré les importantes quantités d’or disponibles sur les marchés, le prix de l’or a recommencé à grimper en 2001.

 
 
Le point de retournement

 
Le point de retournement est apparu en 1999, et a été marqué par un évènement relativement peu connu et équivalent à trahison financière. Voici ce que j’écrivais à ce sujet en mars 2009 :

 
En 1999, il fut dit que la banque d’investissements Goldman Sachs avait une position à découvert de 1000 tonnes sur l’or. Selon Goldman, le prix de l’or allait continuer de chuter, lui permettant ainsi de tirer profit de sa position à découvert.

 
Du fait des manipulations des banques centrales, le prix de l’or a fluctué inversement aux actions durant plus de 20 ans, permettant aux banquiers d’amasser des profits sur le principe que l’or continuerait sur une pente descendante.

 
En revanche, et à la plus grande surprise de Goldman Sachs et des banquiers centraux, en 1999, le prix de l’or cessa de chuter. Parce que la position à découvert de Goldman Sachs était si importante, la banque aurait pu subir des pertes catastrophiques.

 
C’est alors que le chancelier Britannique de l’époque, Gordon Brown, annonça le 8 mai 1999 la vente par l’Angleterre de 50% de ses réserves d’or, soit 415 tonnes du métal le plus précieux qui soit, à un prix extrêmement bas.

 
Cette décision permit de sauver Goldman Sachs du désastre et d’assurer le futur politique de Gordon Brown. Goldman Sachs existe encore aujourd’hui, et Gordon Brown devint plus tard Premier Ministre – ce qui prouve que la fortune vient à ceux qui prennent le parti des plus puissants (que le résultat ait valu ou non 415 tonnes d’or reste cependant questionnable).

 
Vendre l’or d’une nation pour sauver un système bancaire parasite est désormais chose commune. Aujourd’hui, le système bancaire ne cesse de s’effondrer, et le prix de l’or semble ne jamais cesser de grimper. Depuis la vente de l'or Anglais par Gordon Brown, le prix de l’or a été multiplié par plus de cinq fois l’once, et ce malgré les centaines de tonnes de métal ayant été vendues par les banques centrales dans leur tentative de prévenir cette inexorable tendance à la hausse. [Au 28 aout  2012, le prix de l’or est de 1.662 dollars].

 
 
 
A suivre…

 
 
 
Darryl Robert Schoon
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Mer 29 Aoû - 18:30 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 29 Aoû - 18:30 (2012)    Sujet du message: Achetez maintenant, les soldes se terminent bientôt Répondre en citant

Achetez maintenant, les soldes se terminent bientôt
Par Darryl Robert Schoon - Survive the Crisis



PARTIE 2/2



Les ventes et prêts d’or par les banques centrales ont rendu le métal disponible à des prix bien inférieurs au prix marché

 
Afin de camoufler leur château de cartes enflammé, les banquiers centraux ont vendu des centaines de tonnes d’or, et tout particulièrement la Suisse, afin de maintenir le prix de l’or en-dessous de ce qu’il vaut réellement. C’est là la principale raison pour laquelle investir sur l’or en temps de suppression du prix de l’or par le système bancaire central.

 
 

 
  
Bien que les citoyens ne soient pas en mesure d’empêcher les banquiers centraux de vendre l’or de leur nation, ils ont aujourd’hui l’opportunité extraordinaire d’acheter eux-mêmes cet or sur le marché à un prix bien inférieur à sa valeur réelle.

 
Mon estimation actuelle de la réelle valeur de l’or – sans prendre en compte l’intervention des banques centrales – est de plus de 10,000 dollars l’once.

 
Il semblerait que de plus de plus de banques centrales changent de camp et se mettent à conserver leur or plutôt que de le vendre dans une tentative de plus en plus futile de prévenir l’inévitable – l’effondrement du château de carte de la monnaie fiduciaire encadrée par des banques centrales.

 
A l’heure actuelle, les devises fiduciaires sont prises au piège dela  spirale de la dette. Il ne faudra pas attendre bien longtemps avant que le dollar, le yen et la livre sterling, ainsi que toutes les autres devises papier, dont le yuan, ne subissent les mêmes fléaux que ceux qui s’abattent sur l’euro abattus sur l’euro.

 
Quant à eux, les banquiers centraux mettront tout en œuvre pour prévenir l’effondrement de leur système fiduciaire fait de crédits et de dettes. Ils ont récemment découvert un nouveau moyen de supprimer les marchés de l’or et de l’argent – GLD et SLV, ETF utilisées par les investisseurs afin de participer à la hausse des prix des métaux précieux.

 
Lorsque la contagion de la dette atteint l’Europe au printemps 2011, le prix de l’or commença à grimper très rapidement, faisant craindre aux banquiers une contagion de la Panique bancaire. Le graphique ci-dessous montre que les ETF GLD et SLV ont été utilisés par les banquiers centraux afin de placer un plafond au-dessus des prix de l’or et de l’argent en août dernier.

 
 

 
  
 
 
Du fait de l’inquiétude croissante face à la crise de la dette en zone Euro, GLD a vendu 26,12 tonnes d’or et SLV 304 tonnes d’argent, entraînant une chute du prix de l’argent de 8%. Malgré les efforts considérables de GLD à maintenir un prix de l’or à un niveau très bas, ce dernier a enregistré une hausse de 4,9%.

 
Le fait que GLD et SLV soient ouvertement dédiées à profiter de la hausse du prix de l’or et de l’argent entraînerait une hausse très rapide des ventes de leurs inventaires et irait à l’encontre de leur mandat. A moins que, bien entendu, il ne le fassent avec la certitude que les banques centrales ne s’en prennent bientôt au prix des métaux à l’aide de taux d’emprunts sur l’or et l’argent permettant de contrebalancer la hausse récente du prix de l’or.

 
Le Café américain de Jesse présente l’embuscade portée par les banques centrales à l’or au cours du mois de septembre dernier (suivre ce lien). L’or a atteint un record de 1900 dollars le 1er septembre, et le 2 septembre, les banques diminuaient considérablement leurs taux d’emprunt afin que le prix de l’or diminue. 

 
Cela signifie que les banquiers centraux ont payé les banques d’or pour que ces dernières leur empruntent leur or et le revendent sur le marché libre. Les récentes ventes d’or ont placé un plafond au-dessus du prix de l’or après sept mois de hausse. Fin septembre, le prix de l’or chutait à nouveau jusqu’à atteindre 1600 dollars.

 
Après le 2 septembre, les taux d’emprunt sur l’or demeuraient négatifs, assurant ainsi un maintien du prix de l’or à des niveaux très faibles dans le même temps que la crise en Europe s’intensifiait et que l’économie globale rencontrait un ralentissement. C’est là exactement ce que souhaitaient les banquiers centraux. L’or est l’outil de mesure de l’inquiétude économique. Tout ce que voulaient les banquiers centraux, c’était de cacher la fumée s’échappant de leur château de cartes en flammes.

 
Cependant, malgré des taux d’emprunt négatifs, le prix de l’or a recommencé à grimper le 2 février, avant du diminuer à nouveau après que de nouvelles quantités d’or aient été injectées sur les marchés.

 
 

 
  
Dans le même temps que s’effondre leur schéma ponzi du crédit et de la dette, il est de plus en plus difficile pour les banquiers centraux que de contenir le prix de l’or. Lorsque le prix de l’or finira par percer, il ne faudra pas attendre bien longtemps avant qu’il ne dépasse les 10,000 dollars qu’il vaudrait aujourd’hui si les banques centrales n’avaient pas choisi d’intervenir.

 
Un or à 1700 dollars est un or peu cher. Il en va de même pour un or à 3000 dollars, à 5000 dollars, ou encore à 7000 dollars. Attendez que les banques centrales n’aient plus d’or à vendre, et vous vous rendrez compte de cela par vous-même.

 
Les banquiers perdent le contrôle. Il nous est encore impossible de déterminer si leurs actions finiront par apporter une hyperinflation ou un effondrement déflationniste, ou encore une explosion complète du capitalisme.

 
Ce que nous savons en revanche, c’est que nous nous approchons à grands pas du trépas de la fraude des banquiers centraux.

 
 


 
 
 
Achetez de l’or. Achetez de l’argent. Et gardez la foi.

 
 
 
Darryl Robert Schoon
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:14 (2017)    Sujet du message: Achetez maintenant, les soldes se terminent bientôt

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com