le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: La vraie réalité des métaux précieux en Inde ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Jeu 29 Mar - 15:53 (2012)    Sujet du message: La vraie réalité des métaux précieux en Inde Répondre en citant

La vraie réalité des métaux précieux en Inde 
Publié le 29 mars 2012 


 
De nombreux rapports établissent la manière dont les prix de l’or et de l’argent affectent la demande indienne en métaux précieux. Malheureusement, on lit de tout sur le sujet. Je ne prétends pas que les rapports officiels sont inexacts, simplement qu’ils prêtent à confusion et ne m’aident pas à appréhender la réelle tendance du pays.

 
Pourquoi devrions-nous nous intéresser au marché de l’or Indien ? C’est très simple : l’Inde est l’un des plus importants consommateurs de métaux précieux de la planète, et l’étude de son marché peut nous offrir des indices intéressants pour la suite des événements dans le monde.  Les rapports officieux sur le marché indien diffèrent grandement des informations fournies par les sources officielles du pays. J’ai donc décidé de comprendre ce qu’il se passe réellement en Inde en me rendant sur place et d’interviewer un revendeur de métaux physiques de renom capable de me faire part de son opinion personnelle.

 
Ashish et Rashmi Sand sont les propriétaires de Savio Jewellery (‘savio’ signifie briller en Italien), une fabrique de bijoux à Jaipur en Inde. Depuis la création de leur société en 2006, de nombreux prix ont récompensé leurs produits, dont cinq au cours des six derniers mois. L’ achat de l’or s’effectue auprès de revendeursjaipuriens, ces derniers se procurant le métal sur les marchés de Hong Kong, Dubaï,Mumbai et Delhi. De plus, un réseau personnel et professionnel  d’envergure – Angleterre, Etats-Unis, Asie, Australie- leur permettent d’appréhender le marché dans d’excellentes conditions. 

 
Dans cette interview exclusive, Ashish et Rashmi parleront de la hausse incessante de la demande en or, de l’intérêt croissant des Indiens pour l’argent, des prémices du commerce de pièces et lingots, du développement des ETF, mais aussi de l’apparition selon eux d’une prochaine bulle …

 
Jeff Clark: Ashish, parlez-moi de votre société.

 
Ashish:. Savio Jewellery fabrique des bijoux conceptuels, pouvant être portés de cinq ou six manières différentes. Nos produits ont l’air ‘lourds’ mais sont en réalité très légers. Ils sont également disponibles à des prix abordables.

 
Nous créons nos bijoux en fonction des désirs de nos clients ainsi que de leur budget. Par exemple, l’un de mes clients m’a demandé une parure de boucles d’oreilles et collier pour le mariage de sa fille : en me basant sur son budget, j’ai confectionné une parure à l’aide de 35 grammes d’or (soit 1,2 onces d’or).

 
Jeff: Rencontrez-vous des difficultés quant à obtenir du métal ?

 
Ashish: Que la demande soit forte ou faible, nous ne rencontrons aucune difficulté pour l’obtention du métal. Nous conservons généralement une certaine quantité d’or en réserve afin que la production de nos produits ne soit pas ralentie par d’éventuelles pénuries de métal physique. Nos fournisseurs d’or ne rencontrent eux non plus aucun problème à se procurer de l’or.

 
Jeff: Comment décririez-vous la demande en or actuelle en Inde ?

 
Ashish: Nous notons de nombreux changements concernant la demande en or. 

 
Premièrement, peu importe l’augmentation du prix de l’or, la demande demeure très forte. Les gens ne cessent d’acheter. Porter de l’or lors d’un mariage fait partie de la culture Indienne, et cela ne changera pas, quel que soit le prix.

 
Pour être franc, la demande de nos clients ne cesse d’augmenter, et ce malgré le prix haussier de l’or. Auparavant, nous avions un à deux clients par jour. Aujourd’hui, nous en avons cinq ou six. Le nombre de nos clients ne cesse de croître, et nous les rencontrons de plus en plus fréquemment.

 
Deuxièmement, la sensibilisation de nos clients est plus importante qu’avant. Ils perçoivent aujourd’hui nos bijoux comme étant également un investissement pouvant leur offrir un retour réel. De plus, du fait de la fluctuation des prix, ils tendent à commander leurs bijoux à l’avance – si un client commande un bijou, il le paye à l’avance.

 
Le plus important changement auquel nous ayons assisté dernièrement est le suivant : nos clients désirent désormais acquérir des bijoux légers, de l’or 14 plutôt que 18 carats. Ceci est directement dû à la hausse du prix de l’or. Cet ajustement n’a cependant pas atténué le désir des gens de posséder de l’or.

 
Il semblerait donc que la hausse du prix de l’or n’en ait pas altéré la demande.

 
Jeff: Quelle est l’attitude des Indiens envers les pièces et lingots d’or ?

 
AshishLes indiens investissent aujourd’hui davantage sur les pièces et lingots d’or, du fait de la hausse du prix des métaux précieux. En effet, investir sur l’or et l’argent a toujours été un moyen privilégié de préservation de richesse pour notre peuple. Ils achètent aujourd’hui bien plus de pièces et lingots qu’auparavant, tout particulièrement durant la saison des mariages et le festival du Diwali. J’achète moi-même des pièces d’or lors du Diwali – de 10, 20 grammes, ou plus.

 
Depuis 2010, les moissons en Inde ont été très fructueuses. Les agriculteurs tendent généralement à investir leur épargne sur les métaux physiques, représentant ainsi l’un des principaux facteurs d’augmentation de la demande en pièces et lingots d’or.

 
Jeff: Les gens revendent-ils leur or ? La tendance a-t-elle changé ?

 
Ashish: Il est très rare de voir des gens revendre leur or – dans un pays consommant plus d’or que tous les autres, et où la bijouterie fait partie inhérente de la culture. Nous ne recevons que très rarement des clients désireux de revendre leur or ou argent. Autrefois nous avions l’habitude de recevoir des clients demandant la fabrication de bijoux à partir de leurs débris d’or. Aujourd’hui, même ces demandes se font de plus en plus rares. Désormais, 90% d’entre eux sont d’acheteurs et 10% sont vendeurs - contre 80% et 20% voici quelques années -. 

 
Les gens ne vendent pas leur or, en espérant que son prix augmentera fortement au cours des prochaines années. Auparavant, certaines personnes achetaient de l’or afin de le revendre immédiatement dès que son prix augmentait. Aujourd’hui, ils préfèrent conserver leur or d’année en année, et ne le vendent qu’en de très rares occasions.

 
Jeff: J’ai pu lire de nombreux articles traitant de l’intérêt croissant des Indiens pour les métaux précieux – pouvez-vous me donner votre opinion sur le sujet ?

 
Ashish: La demande en argent a fortement augmenté ces dernières années, et un nombre croissant d’investisseurs  utilise désormais ce métal comme réserve de valeur. Les gens achètent également de l’argent pour se protéger des pertes de marché. Alors que les marchés globaux se sont avérés très incertains ces quatre dernières années, l’argent a su se présenter comme un investissement idéal. L’argent ayant enregistré des retours très importants par rapport à toutes les autres ressources, il a attiré de nombreux non-initiés.

 
La demande en argent a également augmenté du fait qu’il est un métal plus abordable que l’or. De nos jours, les personnes qui ne peuvent se permettre d’acheter de l’or se tournent vers l’argent. C’est l’une des raisons pour l’intérêt croissant de ce marché. 

 
L’argent fait également partie intégrante de la culture indienne. Il est commun d’offrir de l’argent à de jeunes mariés, certains rituels consistant à leur offrir de l’argenterie. L’argent est disponible sous forme d’argenterie, de colliers, de bracelets, de boucles d’oreilles, de bagues, ou encore d’objets d’arts destinés à être placés dans des meubles vitrines.

 
Le domaine de l’électronique est également responsable de la hausse de la demande en argent.

 
Jeff: Rashmi, pouvez-vous me décrire la manière dont les femmes indiennes perçoivent l’or ? Avez-vous pu noter des changements dans leur perception face à l’argent ?

 
Rashmi: L’or et l’argent sont liés aux traditions culturelles et religieuses de l’Inde. Au cours de ces dix dernières années, le festival du Diwali et la fête d’Akshaya Tritiyasont devenues des occasions de plus en plus propices pour acheter de l’or et de l’argent. Ces métaux jouent également un important rôle dans la cérémonie des mariages, lors desquelles la mariée est couverte de la tête aux pieds de bijoux en or. Cela me rappelle mon propre mariage.

 
  
  

 
  
[Rashmi porte approximativement 500 grammes d’or pur (soit environ 17,6 onces), dont un collier, des boucles d’oreilles, un tika et un mathapatti sur sa tête, des haath phool dans ses mains, des bracelets autour de ses poignets, un anneau à son nez, un bracelet de bars, ainsi que des bagues]
 
  
Lors de la saison des mariages, la demande en or et en argent augmente. Nos clientes préfèrent les bijoux légers, fruit d’un travail artisanal, aux ornements lourds et volumineux. Les coutumes des indiennes à porter des bijoux n’ont pas changé bien qu’elles aient récemment fait le sacrifice de l’or pur au profit du 14 carats au coût moins onéreux.
 
Davantage de femmes sont désormais nos clientes. Elles achètent toujours des bijoux en or et en argent, mais préfèrent aujourd’hui les bijoux plus travaillés. C’est le plus important changement observé ces quelques dernières années : les indiennes veulent des bijoux qui soient uniques et préfèrent désormais porter de longues boucles d’oreilles, ou des créoles.

 
Elles préfèrent également la bijouterie conceptuelle – en d’autres termes, une forme de bijoux pouvant être portée de différentes manières. C’est une qualité qui attire énormément nos clientes, dans la mesure où cela peut en quelque sorte leur permettre d’acheter plusieurs bijoux pour le prix d’un.

 
Il existe différentes cultures dans le Sud de l’Inde. Certaines d’entre elles valorisent plus l’or que l’argent. Les parents tendent encore à offrir de l’or plutôt que de l’argent à leur fille lors de son mariage. Chaque région de l’Inde a des coutumes différentes, mais s’il est une chose qui les unit, c’est la présence d’or lors des cérémonies de mariage.

 
Jeff: Ashish, vous exprimez votre forte conviction quant à l’augmentation des prix de l’or et de l’argent dans le futur, ainsi que l’apparition prochaine d’une bulle des prix. Pouvez-vous nous en dire plus ?

 
Ashish: Nous sommes convaincus que les prix des deux métaux finiront par atteindre des niveaux inespérés, même des investisseurs les plus optimistes.

 
Notre monde change. Il en va de même pour nos stratégies d’investissement. L’or et l’argent étaient autrefois considérés  comme  un investissement marginal, des métaux portés principalement sous la forme de bijoux plutôt que des pièces et lingots conservés dans les coffres des banques. L’or fait aujourd’hui son grand retour, et est devenu un investissement de choix pour de nombreuses personnes et institutions.

 
En Inde, les gens aiment prévoir l’avenir. S’ils savent que leur fille se mariera dans trois ans, ils achèteront alors de l’or immédiatement, plutôt que d’attendre que son prix n’augmente. Cette attitude continuera de pousser le prix des métaux précieux à la hausse. 

 
Jeff: Avez-vous pu apercevoir une autre tendance dont nous n’aurions pas fait mention ?

 
Ashish: Tout le monde désire investir sur l’or et l’argent. Et même ceux qui investissaient auparavant sur le marché des capitaux se tournent aujourd’hui vers les métaux précieux. Les ETF sont des investissements de plus en plus répandus en Inde. Ceci s’explique par l’augmentation du prix des métaux : conserver de l’argent et de l’or chez soi est de plus en plus risqué. Les gens évitent donc le stockage de leur métal en achetant des ETF.

 
J’ai moi-même investi sur l’or et l’argent pour mon usage personnel. Plutôt que d’investir sur le marché des capitaux, j’investis aujourd’hui bien plus sur l’or et l’argent, dans l’espoir d’en obtenir un excellent profit.

 
Ma conclusion sera la suivante : d’après ce que nous pouvons voir ici chaque jour, les prix de l’or et de l’argent ont de grandes chances de continuer d’être à la hausse.

 
Jeff: Merci à vous, Ashish et Rashmi.
 

_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Jeu 29 Mar - 15:53 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com