le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: Un scénario qui a déjà beaucoup servi ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mar 27 Mar - 19:14 (2012)    Sujet du message: Un scénario qui a déjà beaucoup servi Répondre en citant

Un scénario qui a déjà beaucoup servi 
Publié le 27 mars 2012 


 
Suivant séquence par séquence un scénario qui a déjà beaucoup servi, l’Espagne se dirige droit dans le mur avec d’autant plus de certitude que ses représentants jouent les innocents. « Nous sommes sérieux, le sérieux est de retour en Espagne », a assuré Inigo Mendez de Vigo, le secrétaire d’Etat espagnol à l’Union européenne lors d’une réunion organisée en Finlande. Un projet de budget 2012 rectificatif est attendu avec impatience de Madrid, dont l’objectif est de réduire le déficit public au niveau de 3% du PIB en 2013 après avoir atteint 5,3% en fin de cette année. Un but peu crédible à atteindre dans le contexte d’une récession et d’un PIB prévu à -1,7% en fin d’année.

 
Klaus Regling, le président du Fonds de soutien européen (FESF) n’en doute certainement pas mais s’interroge dans l’hebdomadaire allemand Focus sur la perception des marchés: « la majorité des acteurs des marchés ne croit pas que la crise est finie et s’attend à de nouveaux abaissements de note d’États ». Olli Rehn, le commissaire aux affaires économiques, a considéré lors de la rencontre finlandaise que les hausses des taux de la dette espagnole qui viennent d’intervenir sur le marché depuis que l’objectif de réduction du déficit 2012 a été revu illustrent « à quel point la situation est fragile ».

 
Mario Monti, également présent, a élargi le sujet et fait non seulement part des « préoccupations de l’Union européenne » à propos de l’Espagne, mais d’un danger plus vaste, « car il en faut bien peu pour que la contagion fasse son œuvre ». Suivez son regard. Dans une interview à la BBC, Angela Merkel a affirmée que « la situation est très tendue. L’Europe, et en particulier la zone euro, est en crise. Cette crise est la conséquence de la crise financière mondiale et elle a entraîné des discussions très dures dans de nombreux pays ».

 
Sans doute faisait-elle référence aux débats qui ne vont pas manquer de rebondir en Allemagne à propos du fameux pare-feu financier. Car en augmenter la capacité, comme il en est question, supposerait qu’une majorité des deux tiers se dégage pour l’adopter au Bundestag. La raison pour laquelle Klaus Regling vient de faire valoir dans la même interview que « plus d’argent tranquilliserait encore davantage les marchés. Que ce soit un bien ou un mal, c’est un fait : c’est en mettant plus d’argent sur la table qu’on rétablit le calme ».

 
Les dirigeants européens sont donc repartis dans l’un de leurs jeux favoris. Le mur temporairement disparu, ils vont adopter l’un de ces compromis qui présagent le pire en taillant selon de mauvaises mesures un nouveau costume; en ne se donnant pas les moyens de faire face à l’inévitable dérapage de la situation espagnole et en laissant Mariano Rajoy et son gouvernement seuls pour accomplir une mission impossible. Qu’importent les milliards d’euros potentiels qui vont être présentés sur la table, si leur tas ne convainc pas les marchés d’une ferme résolution qui doit se traduire en actes et surtout en espèces !

 
L’écroulement des libéraux allemands dans la Sarre et l’échec du Partido Popular en Andalousie ne bousculent pas la carte électorale européenne mais il font partie de ces signaux qui s’accumulent et montrent que la crise atteint progressivement le niveau politique. Les sondages à propos des prochaines élections législatives grecques, selon lesquels la coalition actuelle entre Nouvelle Démocratie et le Pasok ne trouverait une majorité parlementaire que grâce au système électoral accordant une forte prime au parti arrivant en tête, y contribuent également.

 
La coalition allemande actuelle est mal partie et l’on parle déjà du retour en 2013 d’une grande coalition réunissant les chrétiens démocrates et les sociaux démocrates. L’attelage britannique des conservateurs et des libéraux démocrates ne survit que parce que ces derniers acceptent d’avaler couleuvre sur couleuvre. Mario Monti bénéficie du rejet d’un monde politique déconsidéré et de son statut actuel de sauveur. Le gouvernement hollandais est à la recherche d’une majorité parlementaire qu’il a perdue. Le résultat des élections françaises est attendu sans plus d’espérance.

 
Les majorités se cherchent, puis se trouvent car le système le veut, sans que des alternatives se dessinent pour autant. Tout, de ce point de vue, tourne à vide comme en témoigne la sourde inquiétude que révèlent les sondages d’opinion. La politique ne permet plus d’espérer, tout juste de rejeter. Y compris – comme on l’a vu au Royaume-Uni, en Espagne, en Grèce et au Portugal – en faisant mordre la poussière aux travaillistes et socialistes pour élire les conservateurs revanchards, un comble exprimant la confusion et le manque de repères.

 
Qui sont en cause : les électeurs ou ceux qui prétendent revenir aux affaires ? Les gestionnaires des partis de gouvernement dans l’opposition qui une nouvelle fois se disent, en pensant à leur proche victoire, « si nous ne faisons pas d’erreur, nous y serons pour vingt ans » ? Ils sont en réalité l’expression de leur propre défaite annoncée.

 
Jeudi prochain, l’Espagne connaîtra une grève générale.

 
Billet rédigé par François Leclerc
 

_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Mar 27 Mar - 19:14 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com