le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: A quoi servira le dollar dans le futur ? ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mar 27 Mar - 19:12 (2012)    Sujet du message: A quoi servira le dollar dans le futur ? Répondre en citant

A quoi servira le dollar dans le futur ? 
 
Article originellement publié le 26 mars 2009 


 
« ... Lorsque le dollar aura perdu son rôle de monnaie de réserve suprême, à quoi d'autre pourra-t-il servir exactement ? À tapisser les coffres de la banque centrale ? De rouleaux dans les toilettes de la Banque du Peuple...? »
 
  
Vous pensiez déjà avoir tout entendu. Mais un idiot arrive et vous fige le sang.
 
  
« Dans la situation actuelle d’un dollar faible » a déclaré l'économiste allemand Peter Bofinger au Spiegel, « un traité devrait être signé par les banques centrales de la Chine, de la Corée du Sud, du Japon, de la Russie et d'autres pays qui possèdent d'énormes réserves de dollars...afin que ces derniers ne jettent pas d'énormes quantités de dollars sur le marché».
 
  
« Un traité similaire régule déjà le marché de l'or en Europe », a souligné Bofinger, l'un des « Cinq Sages », conseiller auprès du gouvernement allemand. « C'est une chose que le Fonds Monétaire Mondial pourrait coordonner ».
 
  
La raison pour laquelle des gens intelligents ressentent le besoin de débiter de telles sottises n'est, bien sûr, que trop claire. « Lorsque les investisseurs internationaux prendront conscience de l'affaiblissement relatif du pouvoir économique de l'Amérique », déclare TheEconomist, « ils se demanderont certainement pourquoi ils conservent le gros de leur richesse en dollars ».
 
  
En effet, « le déclin du dollar équivaut déjà au plus gros défaut de paiement de l'histoire », note le vénérable hebdomadaire, « comparativement, il a érodé la valeur des actifs détenus par des étrangers bien plus qu'aucun autre marché émergeant ne l'a jamais fait».
 
  
Mais le gouvernement américain avait déjà réussi une cessation de paiement bien plus importante il y a environ trente ans ; un défaut de paiement absolu qui, en quelque sorte et de façon incroyable avait permis à la faillite de se poursuivre et d’aggraver ses dettes à un rythme s’accélérant.
 
  
Quoi que vous pensiez de l'or en tant que mesure de valeur ou des prix aujourd'hui, Richard Nixon n'a pas respecté les termes de l'emprunt américain – tels qu'ils existaient alors – lorsqu'il a fermé le « guichet d’or » de la Réserve Fédérale de New York le 15 août 1971. Le dollar n'était plus convertible en or, ce qui était pourtant l'un des engagements cruciaux de l'accord de Bretton Woods, signé dans les décombres de la seconde guerre mondiale.
 
  
Les gouvernements étrangers, les Européens n’étaient pas les moindres, réalisèrent que les termes de leurs prêts étaient nuls.
 
  
Le résultat immédiat et l'objectif évident fut que le dollar supplanta l'or en tant que premier actif monétaire mondial. Le dollar avait assuré la stabilité de Bretton-Woods, mais il n'en était que la chaîne, pas l'ancre. Et l'or, lui, avait posé des problèmes dès 1965, lorsque Charles de Gaulle se déroba à « l'exorbitant privilège de l'Amérique » qui consistait à émettre du papier que personne d'autre ne pouvait refuser.
 
  
Moins de deux décennies après la mise en place de l’accord de Bretton-Woods, de Gaulle commençait à réclamer de l'or en échange des dollars envoyés à l'est par les entreprises et les voyageurs américains. « Que faire? », se demandèrent les grands esprits à Washington?
 
  
« Hum... » (Caressant leur barbe pointue, une lueur maléfique dans les yeux) «...l'or une fois mis à l'écart, enfermé dans un donjon, comme une vieille folle métallique, le dollar pourrait enfin imposer sa suprématie ! »
 
  
Ainsi, le papier-monnaie nommé dollar aura donc mesuré la valeur de toute chose et même payé pour elle pendant plus de 36 ans. C’est la devise numéro 1 des réserves des banques centrales, et elle a été accueillie par des foules enthousiastes pendant la majeure partie de son règne. Le dollar possède une clientèle de rois qui ne sont que trop heureux de l'applaudir en public à travers la plus grande partie de son empire.
 
  
Le Trésor américain aime se targuer d’un dollar fort, Pékin aussi. Alors pourquoi ce satané billet vert semble-t-il aujourd'hui si chétif et si faible ?
 
  
Comme le répète régulièrement le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, « Nous savons tous que le dollar américain n'a aucune valeur économique ». « Acheter une devise, c'est comme acheter un petit bout d'une économie », lui fait écho le quotidien allemand SüddeutscheZeitung. « C'est pour cela que la chute de la devise américaine a des implications politiques et économiques qui vont bien au-delà de la crise actuelle des marchés financiers ».
 
  
« Ils prennent notre pétrole et nous donnent un bout de papier sans valeur en échange», a lâché un jour Ahmadinejad. Mais pour le moment, et à moins que l'Iran ne veuille réellement que l'USS Enterprise ne fasse dévier ses bombardiers volant en Afghanistan sur Téhéran, du papier sans valeur, voilà tout ce que les États-Unis ont à offrir. Cela laisse les plus gros créditeurs de l'Amérique, comme les grands bailleurs de fonds de tous temps, coincés avec un dilemme. 
 
  
La Chine, l'Arabie Saoudite, la Corée du Sud et le Japon veulent tous le beurre et l'argent du beurre. Ils voudraient que leur débiteur, les États-Unis, règle sa dette tout de suite... mais également que ces derniers continuent à dépenser davantage d'argent. Si le dollar devait se renforcer en profitant, par exemple, d'une augmentation des taux d'intérêt américains, la baisse de la consommation américaine qui en résulterait pourrait détruire leurs économies. Regardez simplement la Chine.
 
  
« Ce ne sont pas seulement les ennemis de l'Amérique, tels que les présidents de l'Iran et du Venezuela, qui ridiculisent les États-Unis», dit le Süddeutsche Zeitung à ses lecteurs allemands. « En Europe également, certains rêvent de la fin de la superpuissance. Mais ils devraient se souvenir qu'il y a sept ans seulement, l'euro ne pouvait acheter que 82 cents américains et que bien des gens spéculaient sur la fin de la monnaie européenne. [Aujourd'hui], le dollar pourrait bien perdre son rôle de monnaie mondiale officieuse.


 
Tant que le changement n'est pas trop abrupt, cela pourrait être une bonne nouvelle pour l'économie mondiale ».
 
  
Oh, vraiment ? Comment le Roi Dollar pourrait-il abdiquer sa couronne sans provoquer une révolte ouverte ?
 
  
Eh bien, regardons les choses de plus près :
 
  
  • Est-ce parce que l'or, même après avoir perdu son rôle officiel dans le système monétaire mondial, possède encore une réelle valeur intrinsèque ? 
  • Est-ce parce que l'or, utilisé comme valeur-refuge depuis plus de 5000 ans, attire les clients des bijouteries aussi bien que les dentistes, les fabricants de puces électroniques et les concepteurs de gratte-ciel ? 
  • Serait-il possible, même après que les États-Unis aient cessé de couvrir leurs dollars avec de l'or, que le métal jaune continue d'être le premier actif monétaire au monde, celui que personne ne peut ni imprimer, ni gonfler, ni circonscrire ? 
  
Et d’un autre côté, lorsque le dollar aura perdu son rôle de « monnaie de réserve » ultime, à quoi d'autre pourra-t-il servir ? À tapisser les coffres de la banque centrale ? Servir de rouleau de papier hygiénique dans les toilettes de la Banque du Peuple...? »
 
  
Mais qui diable voudra encore acheter du papier monnaie ... ?
 
  
Adrian Ash
 
Directeur de la Recherche
 
Bullionvault.com 

_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Mar 27 Mar - 19:12 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com