le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: Les cinq étapes de l’effondrement d’une économie ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Ven 23 Mar - 19:30 (2012)    Sujet du message: Les cinq étapes de l’effondrement d’une économie Répondre en citant

Les cinq étapes de l’effondrement d’une économie 
Par Mac Slavo - Shtfplan 
Article originellement publié le 15 mars 2012 


 
L’effondrement de la société telle que nous la connaissons aujourd’hui ne saurait tarder. Sa destruction se fera en cinq étapes distinctes, telles qu’elles sont décrites ci-dessous. Notons que ce processus peut être accéléré tant par la guerre, les catastrophes naturelles ou pandémiques, les attaques terroristes que par l’impact d’un astéroïde.  Afin de survivre à un tel séisme, interprétons-en les signes avant-coureurs et comprenons quels actifs sont importants afin de vous aider à vous préparer au pire. L’essentiel étant de survivre en évitant au mieux les dommages et la souffrance.

 
PHASE 1 : Le déclin

 
Tout se passe pour le mieux, l’économie est florissante. La population jouit d’un niveau de vie élevé. Et c’est ainsi que les choses devraient être. Les biens sont disponibles à bas prix et abondent. Les magasins sont emplis de produits prêts à être achetés et consommés. La vie est agréable. Les infrastructures de la nation sont intactes et fonctionnent parfaitement. Cependant, l’idée que tout le monde devrait avoir accès à ce que d’autres ont gagné en travaillant se généralise. Les politiques de redistribution de richesse intègrent lentement la société. Sous l’apparence de justice et d’égalité, ces politiques ralentissent peu à peu la productivité et intensifient la dépendance des citoyens envers le gouvernement et ses aides sociales.

 
Besoins primaires :

 
  1. Carrière
  2. Habitation
  3. Epargne
  4. Investissement – actions et obligations
  5. Assurance maladie
  6. Qualité de vie
  7. Amélioration de la cote de crédit par l’accumulation de dettes

 
PHASE 2 : La descente

 
Le déclin de l’économie est entré dans une phase descendante. Le taux de chômage augmente. Davantage de personnes demandent l’assistance du gouvernement sous une forme ou sous une autre. Les citoyens sont payés pour ne pas travailler. Les dépenses du gouvernement augmentent considérablement. Les prix de l’or, del’argent et  autres métaux précieux augmentent jusqu’à atteindre des records encore inimaginables quelques années auparavant. Le taux d’inflation est à deux chiffres.

 
Besoins primaires :

 
  1. Monnaie
  2. Métaux précieux, pièces d’or et d’argent
  3. Emploi stable
  4. Elimination de la dette
  5. Assurance maladie
  6. Valeur nette de l’immobilier
  7. Voitures à faible consommation de carburant
  8. Achat de terres situées à plus de 40km des zones à forte densité de population

 
PHASE 3 : La situation s’aggrave

 
Suite à un déclin significatif et prolongé, l’effondrement total de l’économie apparaît. Le gouvernement met en place de nouveaux contrôles de prix. La pénurie de biens nécessaires à la vie de tous les jours se généralise. Les maisons saisies demeurent vacantes et se délabrent. Les quartiers de classe moyenne commencent à ressembler à des taudis. Le gouvernement se met à imprimer de la monnaie afin de payer ses factures et  millions destinés à l’assistance publique. L’inflation ne cesse de s’accroître et le taux de chômage franchit la barre des 25%. Les banques et entreprises financières ne sont plus en mesure d’augmenter les taux d’intérêts. Plus personne ne semble avoir d’argent. Les SDF sont de plus en plus nombreux dans les rues. Les syndicats appellent à la grève, tandis que  guerres civiles et  émeutes se multiplient. Les services du gouvernement sont interrompus et très peu fiables. Les infrastructures nationales et régionales se délabrent. Le gouvernement confisque les armes à feu de ses citoyens. La violence se généralise. Les villes et zones urbaines deviennent de plus en plus dangereuses pour ceux qui y vivent.

 
A ce stade, le pays semble avoir atteint un point de non-retour. Cependant, les choses peuvent encore rentrer dans l’ordre, si tant est que les dirigeants croient aux concepts fondamentaux de Liberté, d’Indépendance et de Droits Individuels, et ne soient pas effrayés de prendre les décisions nécessaires à un renversement de la situation. L’homme qui prendra ces décisions sera haï pour son attitude envers le peuple et pour avoir mis fin aux programmes d’aide sociale. Mais si cette personne avait été au pouvoir dès le début, il est clair qu’elle n’aurait pas laissé les choses se détériorer à ce point.

 
Besoins primaires :

 
  • Pièces d’or et d’argent
  • Monnaie
  • Emploi
  • Voiture
  • Habitation
  • Réserves de nourriture
  • Réserves d’essence
  • Armes et munitions
  • Déménagement en zone rurale
  • Bétail – poules, lapins, poissons…
  • Réseaux d’amis à l’état d’esprit similaire
  • Connaissance des techniques de survie

 
PHASE 4 : La prise de pouvoir

 
Le stade de la phase 3  atteint, la phase 4 peut alors se manifester à tout moment. Une grande majorité de la classe moyenne a tout perdu. Les quartiers de classe moyenne autrefois bien entretenus sont désormais des rues entières de maisons désertées et détruites par les vandales. Les infrastructures nationales ont été laissées à l’abandon et auraient grand besoin d’être restructurées. Les réseaux électriques tombent en panne plus d’une fois par jour. Il n’est plus possible d’acheter ni or ni monnaie. L’inflation est incontrôlable. L’économie s’effondre. Les rayons des magasins se vident en seulement quelques heures. Le chaos règne. De gangs violents prennent le contrôle des villes et des banlieues. Le gouvernement met en place des restrictions afin de tenter de reprendre le contrôle de l’économie. La nourriture est rationnée. Le prix du pétrole augmente considérablement et n’est disponible qu’en de très faibles quantités. Les assurances maladies ne sont plus disponibles tandis que le taux de chômage s’est généralisé à l’ensemble de la population. Vous ne vivez plus que de ce que vous pouvez produire. Peu à peu, vous vous rendez à l’évidence : vous vivez dans un pays du Tiers-Monde.

 
Besoins primaires :

 
  1. Déménagement en zone rurale
  2. Armes à feu et munitions
  3. Réserves de nourritures pour au moins un an
  4. Réserves de pétrole
  5. Sécurité de votre famille et de vos biens
  6. Chiens de garde
  7. Connaissances en jardinage
  8. Connaissance des techniques de survie

 
Passé ces quatre phases, il sera trop tard pour vous préparer. Vous ne serez plus en mesure d’acheter ce que vous n’avez pas acheté auparavant. Tout bien pouvant avoir une utilité quelconque à votre survie a déjà été acheté par quelqu’un d’autre. Et la situation ne fait que s’empirer…

 
La phase 5 entre alors en scène… Et elle ne fait pas plaisir à voir.

 
PHASE 5 : Perte totale d’indépendance, de liberté et d’égalité

 
Le gouvernement met à exécution la loi martiale. Les conflits entre citoyens et forces du gouvernement se généralisent. Disposer de réserves de nourriture supérieures à trente jours est désormais illégal. La pauvreté et la famine deviennent communes. Le gouvernement offre de la nourriture, des foyers et de l’eau en échange de la liberté et de l’indépendance de ses citoyens. La démocratie n’est plus, et un gouvernement socialiste prend le pouvoir en promettant de pouvoir ramener paix et prospérité. Pour ce nouveau pouvoir totalitaire, les libertés et droits individuels dont jouissaient autrefois ses citoyens sont désormais perdus à jamais.

 
Besoins primaires :

 
  1. Cachette en zone rurale
  2. Plans de protection de votre famille et de vos biens
  3. Vie en communauté
  4. Armes à feu et munitions
  5. Chiens de garde
  6. Connaissance des techniques de survie
  7. Jardin agricole capable de nourrir 150% de votre groupe
  8. Réserve d’eau potable
  9. Graines pour production agricole future
  10. Volonté de vivre dans un climat politique rude

 
Comme vous pouvez le constater, les priorités changent dans le même temps que la société se transforme. Les biens que vous chérissez le plus aujourd'hui - votre cote de crédit, votre voiture de luxe, et votre carrière – ne seront plus d’aucune importance lorsque l’économie s’effondrera.

  
Mieux vaut être prêt 10 ans en avance que d’avoir 10 minutes en retard.  

_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Ven 23 Mar - 19:30 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com