le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: La monétisation de l'once d'argent au Mexique ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Jeu 15 Mar - 13:48 (2012)    Sujet du message: La monétisation de l'once d'argent au Mexique Répondre en citant

La monétisation de l'once d'argent au Mexique 
Article originellement publié le 15 mars 2011 


 
Voici le diagnostic correct de la maladie économique du monde: trop de dépenses ont été faites, basées sur trop de dettes, et l’épargne réelle manque grandement.

 
Quel traitement serait à entreprendre afin de faire face à une telle maladie? Il est nécessaire de se débarrasser de la dette excessive grâce un laxatif qui pourrait l’annuler, et de fournir au patient de la monnaie saine et réelle qu’il pourrait engloutir avidement.

 
Cette philosophie m’a conduit à proposer un renouveau de la monnaie-argent en la réintroduisant au Mexique. Je laisserai le problème de l’annulation de la dette aux autres ; ma contribution est réelle, une monnaie saine pour la Nation Mexicaine.

 
Comment réintroduire l’usage permanent de la monnaie-argent au Mexique?

 
Premièrement, puisque je ne souhaite pas tuer mon patient, je prescris une introduction graduelle de l’argent dans la circulation, en parallèle à la fausse monnaie, qui est aujourd’hui l’unique monnaie utilisée à travers le monde. Nous devrions graduellement augmenter la quantité de monnaie-argent au Mexique, afin qu’elle circule dans le même temps que la fausse monnaie fiduciaire.

 
Il est toutefois nécessaire de prendre en compte que fût un temps – il y a cent ans environ, pour ce qui concerne le Mexique -, les gens calculaient les valeurs en termes de poids d’argent. Ils ne seraient toutefois pas capables d’en faire autant aujourd’hui, puisqu’étant accoutumés à l’utilisation de nombre dans la désignation de valeurs.



De ce fait, si nous voulons revoir un jour l’argent circuler entre les mains du peuple Mexicain, nous devrons doter ces pièces d’argent d’un nombre. Si cette pièce d’argent se voit attribuer un nombre, alors le peuple Mexicain happera la quantité maximale de pièces qu’il sera en mesure de se procurer, puisqu’il sait qu’il sera en mesure de les utiliser à n’importe quel moment dans ses transactions commerciales – même si nous savons qu’il ne le fera pas : il va instinctivement épargner ces pièces (loi de Gresham). Et c’est exactement ce que nous voulons que notre patient fasse !

 
Juste après la Seconde Guerre Mondiale, il n’était pas rare de voir des pièces d’argent circuler, et ce dans la plupart des régions du monde. Elles ont cependant disparu de la circulation en quelques années. Que s’est-il passé ? Il y a eu une inflation du papier-monnaie tout autour du globe, du fait de l’expansion des crédits. 

Cette inflation a entraîné une augmentation de la valeur de l’argent. Puisque toutes les pièces d’argent en circulation arboraient une valeur nominale, et que ces nombres gravés ne pouvaient pas être effacés, la valeur intrinsèque de ces pièces a donc surpassé la valeur gravée, et ces pièces se sont vues fondues sous forme de lingots d’argent. Tout cela a scellé le destin de la monnaie-argent: elle a pris le chemin de la raffinerie et n’en est jamais revenue. En réalité, les pièces d’argent arborant une valeur nominale gravée ne pourront jamais revenir en circulation tant qu’il existera du papier-monnaie – elles finiront tôt ou tard par être redirigées vers la raffinerie, et ce peu importe leur valeur nominale gravée, dans la mesure où le papier-monnaie, ou monnaie digitale, connait une inflation constante.

 
Il existe aux Etats-Unis des pièces d’une once d’argent, les Eagle, qui ont été sortis de la circulation puisque n’arborant qu’une valeur nominale de 1 dollar, en faisant des pièces totalement inutiles.

 
Donc cette pièce d’argent que nous nous devons de remettre en circulation permanente ne doit pas arborer quelque valeur que ce soit. Providentiellement, il existe déjà une telle pièce au Mexique : le ‘Libertad’ d’une once d’argent pur. Nous n’avons même pas à réinventer une nouvelle pièce.

 
Tout ce qu’il nous reste donc à faire est d’obtenir une note permettant d’attribuer une valeur monétaire à cette pièce, comme une note de l’autorité monétaire, la Banque du Mexique. Cette note prendra simplement la place de la valeur gravée.

 
L’un des présidents du Mexique, Jose Lopez Portillo (1976-1982), avait déjà tenté de mettre cela en place, en 1979, dans un moment d’inspiration. Néanmoins, sa loi était défectueuse et sa mesure fût un échec puisque la loi en question décrétait que la Banque du Mexique devait décider d’une valeur monétaire pour l’once d’argent, valeur dépendant directement du prix international de l’argent. L’intention du président était excellente, mais la loi déficiente, puisque l’once d’argent a vu sa valeur augmenter de jour en jour et personne n’a donc été en mesure de l’utiliser en tant que monnaie sous cette condition. La loi a donc été autorisée à commettre une erreur, mais n’a jamais plus tenté de réitérer.

 
Il m’a fallu bon nombre de mois de réflexion afin de trouver une solution à la monétisation de l’once d’argent sans valeur gravée. Cela m’est apparu un jour, comme la lumière au bout du tunnel : la Banque du Mexique devrait délivrer une note qui fixerait une valeur monétaire pour le Libertad, mais une fois cette valeur monétaire fixée, elle ne pourrait plus être diminuée, et sous aucune circonstance ! La banque centrale doit se tenir prête à créer un marché infini à une valeur minimum. (Je peux déjà voir de gros fonds spéculatifs s’en amuser, testant la décision de la Banque du Mexique. Cela demande probablement plus de réflexion, comme ce n’est qu’un des points primordiaux sur lesquels l’idée s’est fondée. Je pense que l’idée qu’a eue Hugo d’utiliser l’or et l’argent pour réguler les échanges internationaux était brillante, mais j’ai besoin de réfléchir un peu plus à la façon dont tout cela survivrait à un système économique non-réformé et capable de pervertir presque tout ce qu’il touche. –Jesse).

 
Les gens vont joyeusement utiliser cette pièce d’argent comme épargne, dans la mesure où elle aura une valeur monétaire fixée par un décret. Mais sa valeur doit être stable, et ne doit pas pouvoir être réduite – personne n’accepterait une monnaie dont la valeur pourrait demain être moindre que ce qu’elle n’est aujourd’hui. Si nous comparons cela avec le papier-monnaie, nous réalisons qu’un billet est acceptable dans la mesure où il arbore une valeur de 100pesos. Son pouvoir d’achat peut bien baisser, mais le prix de 100 pesos sera toujours inscrit sur le billet. 

 
Le même principe s’applique à la pièce d’argent sans valeur gravée: si on lui confère une valeur de 300 pesos, le public doit avoir la certitude que cette valeur ne sera jamais amoindrie. Une valeur fluctuante a été la cause de l’échec de la législation de notre précédent Président: sa pièce avait une valeur monétaire différente chaque jour, quelquefois plus élevée, d’autres fois moins.

 
D’un autre côté, les gens vont joyeusement accepter une pièce dont la valeur peut être augmentée en fonction de la valeur de l’argent. En fait, c’est une motivation très forte pour épargner, et c’est ce que nous recherchons : plus d’épargne ! Un paiement à intérêt zéro est nécessaire pour encourager les gens à épargner cette pièce – l’argent est un aimant irrésistible pour l’épargne. (Les Etats-Unis l’utilisent à bien moindre échelle à travers la délivrance de pièces ayant un appel marketing, comme les séries étatiques ou présidentielles. – Jesse).

 
Voici donc notre projet de loi:

 
La Banque du Mexique devrait fixer une valeur monétaire pour l’once d’argent, en se basant sur la procédure suivante:

 
a.Au prix international de l’argent en pesos, la banque du Mexique devrait ajouter 10% de seigneurie (profit) pour elle-même. (231,41 pesos X 1,1 = 254,55 pesos.Voir la valeur du jour pour l’argent et pour les pesos, sur kitco.com)

 
b.La banque du Mexique devrait ajouter à cela le coût de monétisation de l’once d’argent. ( 254,55 + 19,02 = 273,57 pesos)

 
c.La banque du Mexique devrait arrondir la somme des deux décimales au multiple le plus proche de 5, pour faire de cette valeur monétaire une valeur facile à retenir.(273,57 arrondi à 275 pesos = valeur monétaire du Libertad d’une once d’argent)



d.Lorsque le prix international de l’argent en pesos chute, la Banque du Mexique se doit de rester passive.

 
e.Lorsque le prix international de l’argent en pesos augmente et dépasse la seigneurie de la Banque du Mexique, sa valeur monétaire doit augmenter afin de restaurer cette seigneurie.

 
f.La Banque du Mexique doit monétiser une quantité suffisante d’onces Libertadpour satisfaire la demande et prévenir l’apparition d’un prix plus élevé que la valeur fixée du Libertad.

 
Par ce moyen, le peuple Mexicain aura un idéal pour l’épargne et même ceux qui ne peuvent ni écrire ni lire vont accumuler ces pièces comme patrimoine familial. Une étude récente de la trésorerie Mexicaine a prouvé que 85% des Mexicains n’ont pas de compte en banque. Ceux-là même sont les candidats pour épargner de l’argent!

 
Avec cette loi, le Libertad d’argent ne sera jamais fondu sous forme de lingot, comme l’ont été ses prédécesseurs. La pièce aura toujours une valeur supérieure en tant que monnaie qu’en tant que lingot.

 
Une baisse de la valeur argent n’affectera pas cette pièce. Peu importe la force de sa baisse de prix, cette pièce sera toujours préférable à tout autre billet papier ou monnaie digitale, puisque le papier et la monnaie digitale n’ont absolument rien qui les soutienne. Cette pièce aura toujours quelque valeur du fait qu’elle est en argent. Je trouve qu’un tel effondrement est difficile à concevoir, mais nous devons prendre en compte cette possibilité.

 
Je ne peux m’empêcher d’ajouter que selon moi, la monnaie-argent est ce que le monde entier attend, ‘un lever de Soleil’ dans notre présent de ténèbres. Je pense que si elle devient une réalité, il n’en ressortira qu’un énorme succès.

 
  
Hugo Salinas Price
 
 

_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Jeu 15 Mar - 13:48 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com