le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: Le Paladium (PD) ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Analyses Fondamentales & Techniques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Sam 14 Aoû - 19:39 (2010)    Sujet du message: Le Paladium (PD) Répondre en citant

le palladium plus en détail à cette adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Palladium_(chimie) pour le fondamental. NB: l'offre de PD est passée déficitaire vis à vis de la demande en 2010.

l'objectif est de 1569 $ sur du long terme 1an voir 2ans. considérez une parité 1€=1$ sur cette période et vous aurez une estimation en euro.



les analyses techniques du palladium sont à voir sur les vidéos ci-dessous :





Compagnies minières
Fédération de Russie  
Norilsk Nickel: http://www.nornik.ru (site disponible en russe et en anglais)  

Afrique du Sud
  
Anglo American Platinum Corporation (AMPLATS): http://www.angloplatinum.com  
Impala Platinum (IMPLATS): http://www.implats.co.za   
Lonmin Platinum: http://www.lonmin.com  
Northam Platinum: http://www.northam.co.za  

Amérique du Nord  
Stillwater Mining Company: http://www.stillwatermining.com   
North American Palladium Inc.: http://www.napalladium.com (accessible qu'avec un mot de passe)  
Falconbridge Limited: http://www.falconbridge.com  

Zimbabwe
  
Compagnies d'exploration   
Aquiline Resources: http://www.aquilineresources.com/  
Pacific Northwest Capital Corporation: http://www.pfncapital.com/s/default.asp
  
Trend Mining Co.: http://www.trendmining.com/  
Prize Mining Corp.(ex-Muskox Minerals Corp.):
http://www.prizemining.com
  
Santoy Resources Ltd.: http://www.santoy.ca
  
Mustang Minerals Corp.: http://www.mustangminerals.com/index.html  
Raffineries et fabricants  
Johnson Matthey & Co, Ltd: http://www.matthey.com   
Degussa-Huls Corporation (dmc2): http://www.degussa.de(allemand)   
Tanaka Kikinzouku Group: http://www.tanaka.co.jp/index.html (japonais)   
Kitco Minerals and Metals: http://www.kitco.com   
Refinity Corporation: http://www.eastern-smelting.com   
Republic Metals Corporation: http://www.republicmetalscorp.com/indexe.html   
Sabin Metal Corporation: http://www.sabinmetal.com  
Heraeus GMBH: http://www.heraeus.de   
Alex Stewart (Assayers) Ltd.: http://www.alexstewart.com  
Valcambi S.A.: http://www.valcambi.ch  
Handy & Harman Refining Group: http://www.handyharmanproducts.com/   
Ledoux & Company: http://www.ledoux.com  
Metaux Precieux S.A. Metalor: http://www.metalor.com/   
Precious Metals Corporation: http://www.amerixcorp.com/  
Surepure Metals: http://www.surepure.com  
Umicore (ex-Union Minière): http://www.umicore.com  
Négociants, sociétés d'investissement et financières  
A-Mark Precious Metals: http://www.amark.com  
Great Pacific Trading Company: http://www.gptc.com   
Alaron Trading Corporation: http://www.alaron.com   
Refco Group Ltd.: http://www.refco.com   
Blanchard and Company Inc.: http://www.blanchardonline.com   
Goldline International Inc.: http://www.goldlinecoins.com   
Baird & Co: http://www.goldline.co.uk   
Trinity Precious Metals: http://www.amerigold.com   
Great Lakes Trading Company, Inc: http://www.gltc.com/  
Crystal Bay Trading: http://www.pm-connect.com/   
Standard Bank London: http://www.standardbank.com  
HSBC- Republic Precious Metal Group: http://www.rnb.com/  

_________________
time is money and money is time


Dernière édition par €goldster le Dim 31 Oct - 13:54 (2010); édité 3 fois
Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Sam 14 Aoû - 19:39 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Sam 14 Aoû - 23:20 (2010)    Sujet du message: Le Paladium (PD) Répondre en citant

Référence et mécanisme de formation des prix

Le palladium est à la fois un métal industriel et un métal précieux. Ses prix sont pour une grande part influencés par l'offre économique et les facteurs déterminants la demande, comme d'autres métaux non-ferreux. Cependant, l'offre de palladium étant très restreinte, ses prix sont plus volatils que ceux des autres métaux industriels. Les principaux facteurs ayant un impact sur les prix sont donc les politiques menées dans la plupart des pays producteurs, en particulier au sein de la Fédération de Russie et en Afrique du Sud, la taille et la disponibilité des stocks d'Etat, ainsi que la situation économique dans les principaux pays consommateurs, tels que les Etats-Unis, le Japon, et l'Europe. Le prix d'autres métaux précieux peut également jouer un rôle important au cours du mécanisme de formation des prix du palladium puisqu'il existe des effets de substitution entre eux.

Le principal centre de formation des prix pour le palladium est le "London Fix". La cotation a lieu deux fois par jour et sert de référence à la plupart des marchés. Cette valeur est transmise par les agences de presse internationales et est largement suivie par les industriels et les producteurs à travers du monde.

La procédure de formation des prix est simple : au début de chaque séance, le président annonce un prix d'ouverture aux membres de la salle des marchés, prix qui est ensuite transmis à leurs clients. Quand les parties en présence reçoivent des ordres de la part de leurs clients, les membres se déclarent acheteurs ou vendeurs et indiquent le prix auquel ils souhaitent négocier. Si les cours diffèrent, ils sont ajustés à la hausse ou à la baisse et le processus se répète par itération. Le prix d'exercice sera celui pour lequel tous les ordres seront compensés. Le Président déclare le consensus. Le règlement prendra effet deux jours francs après la date du contrat.

Cependant, un certain nombre d'utilisateurs de palladium essayent d'acheter le produit directement auprès des différents producteurs mondiaux, ne traitant pas leurs opérations sur les marchés organisés. Norilsk Nickel, la principale entreprise minière de palladium, essaye également d'établir des contrats de gré à gré directement avec ses consommateurs. En effet, du fait de la position dominante de la Fédération de Russie sur l'offre de palladium, pas uniquement à travers les activités de Norilsk Nickel mais aussi par l'intermédiaire des ventes de stocks étatiques, ce pays joue un rôle essentiel dans la formation des prix sur le marché.

Marchés à terme et contrats

Le palladium est principalement traité sur les marchés du :

NEW YORK MERCANTILE EXCHANGE (NYMEX): http://www.nymex.com
TOKYO COMMODITY EXCHANGE (TOCOM): http://www.tocom.or.jp


Principaux marchés physiques

Le principal marché physique est le marché du platine et du palladium de Londres "London Platinum and Palladium Market ".http://www.lppm.org.uk

Le " London Platinum and Palladium Market " a été établi en 1987 avec pour objectif de formaliser le marché informel qui se tenait depuis plusieurs années sur une base "hors cote". Les cotations de platine et de palladium à Londres ont été étendues et ont fait l'objet d'une publicité jusqu'à une cotation complète en 1989. Les organisations mondiales dominantes sont représentées sur ce marché.

Les teneurs du marché fixent les prix de vente et d'achat pour les livraisons au comptant. Ces prix fluctuent en fonction de l'offre et de la demande et le résultat est un prix compétitif. Le négoce prend place durant les heures d'ouverture de Londres et de Zurich. Les livraisons se déroulent habituellement dans un lieu indiqué par le Membre à moins que les deux parties en présence ne tombent d'accord sur d'autres arrangements. Il existe également des facilités de stockage. Les prix à terme sont également côtés pour des dates de maturité spécifiques, afin que les producteurs et les consommateurs du secteur industriel puissent se couvrir contre les risques liés à des conditions de marché très volatiles. La liste de livraison de Londres/Zurich des producteurs ayant pignon sur rue est maintenue par le marché dans le but de faciliter le négoce.

L'utilisation de ce marché est moins importante que pour le platine, l'entreprise leader du marché Norilsk Nickel tentant de mettre en place des contrats à long terme avec certains de ses clients. Par conséquent, la quantité de palladium disponible pour une livraison spot devrait être très limité.

Liens vers les sites de prix du palladium

South African Chamber of Mines: http://www.bullion.org.za

Kitco, Inc.: http://www.kitco.com/market

A-Mark Precious Metals: http://www.amark.com

Alaron Trading: http://www.alaron.com

Johnson Matthey's Platinum Today: http://www.platinum.matthey.com/prices/index.html

US Geological Survey: http://minerals.usgs.gov/minerals/pubs/commodity/platinum

Reuters: http://www.reuters.com

The Bullion Desk: http://www.thebulliondesk.com

The Mining Web: http://www.theminingweb.com

Metalprices.com: http://www.metalprices.com

Quoteline: http://www.quoteline.com

Commodity Library: http://commodities.thefinancials.com

Historique des prix

-----> voir le graphe sur : http://www.unctad.org/infocomm/francais/paladium/prix.htm

Evolution des prix du palladium (US$ par once) de 1968 à 2006


Source : Secrétariat de la Cnuced d'aprés les données de Johnson Matthey's platinum

Le graphique ci-dessus illustre la volatilité du palladium, soumis à la fois aux déterminants économiques pour son rôle de métal industriel et également par la loi de l'offre et du marché pour son aspect métal précieux. Ainsi pendant la période 1998-2002, la volatilité des prix du palladium (qui est un indicateur directe d'instabilité donc de risque ) atteint 23.4 %. Alors que, sur la même période ( graphique ci-dessous ) les volatilités des prix de l'or et des prix du platine ne sont respectivement que de 3.095 % et de 12.2 %. Au premier trimestre 2001 le palladium atteignit son plus haut historique sur la période considérée à 1090 US dollar l'once, le 25 avril 2003 le prix du palladium était de 142 US dollar l'once soit une baisse de 87 % en un peu plus de 2 ans.

Comparaison des prix du palladium avec d'autres métaux précieux
(US$ par once) de 1987 à 2007

Source : Secrétariat de la Cnuced d'aprés les données de Datastream

Malgré la différence évidente du niveau des prix du palladium avec celui du platine, une avancée technologique en matière de pots catalytiques devrait remettre en cause cette divergence. En effet en avril 2004 la société Umicore a mis au point une technologie permettant l'utilisation palladium dans la fabrication de systèmes catalysés pour véhicules diesel.Cela devrait compromettre la place prépondérante du platine utilisé traditionnellement pour piéger les particules polluantes de souffre.

De ce fait les termes de marché des platinoïdes devrait changer. Une partie de la demande de platine à usage catalytique devrait être transférée au profit du palladium. Cette tendance devrait être d'autant renforcée par la vente croissante de véhicules diesel en Europe. Cela devrait donc avoir un impact sur l'évolution conjointe des prix du palladium et du platine, ces derniers devraient ( à offre égale ) converger.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Metalder


Hors ligne

Messages: 2

MessagePosté le: Dim 15 Aoû - 00:28 (2010)    Sujet du message: Le Paladium (PD) Répondre en citant

Ok E.Charey, merci pour cette explication sur ce metal très meconnu.

Revenir en haut
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Dim 15 Aoû - 17:10 (2010)    Sujet du message: Le Paladium (PD) Répondre en citant


_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
HODY


Hors ligne

Messages: 32
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Lun 16 Aoû - 16:54 (2010)    Sujet du message: Le Paladium (PD) Répondre en citant

Excellent boulot pour un mètal mèconnu.2 recos
_________________
On dirait le Sud


Revenir en haut
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Lun 16 Aoû - 16:56 (2010)    Sujet du message: Le Paladium (PD) Répondre en citant

merci c'est sympa, j'espère que tu as autant de plaisir à lire cet article autant que moi j'en ai eu à le faire Wink
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Sam 28 Aoû - 10:41 (2010)    Sujet du message: Le Paladium (PD) Répondre en citant

sortie par le haut du canal noir baissier que j'avais tracé, on a rebondi sur la m30 hebdo comme je l'avais envisager, bonne pv à tous ceux placés.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
inzair


Hors ligne

Messages: 1

MessagePosté le: Sam 28 Aoû - 11:20 (2010)    Sujet du message: Le Paladium (PD) Répondre en citant

Bonjour,

540$ sera mon objectif suivant :

http://inzairglobalinvestors.blogspot.com/

puis cliquez sur tasses+variantes

A+


Revenir en haut
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Sam 28 Aoû - 11:24 (2010)    Sujet du message: Le Paladium (PD) Répondre en citant

oui dans un objectif de court à moyen terme, le mien est un ratio gold pall =1 soit à une parité de 1500$  Okay
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Dim 31 Oct - 13:38 (2010)    Sujet du message: un article du figaro du 26/04/2010 sur le palladium Répondre en citant

Le palladium suscite la convoitise

Mots clés : Palladium, Métaux précieux, PARIS
Par Hayat Gazzane
26/04/2010


Le prix de ce métal précieux, utilisé en joaillerie et dans l'industrie automobile, revient à des niveaux record ces dernières semaines. La demande chinoise est le moteur principal de cette croissance.

Sa course vers les sommets ne s'arrête plus. Le palladium, métal précieux et rare de la famille du platine, voit ses cours grimper en flèche depuis le début de l'année. Mercredi dernier, le métal est monté jusqu'à 551,40 dollars l'once, son meilleur niveau depuis début mars 2008. Un niveau qui contraste fortement avec celui de décembre 2008, époque où le palladium cotait 161 dollars l'once.
Le métal était alors touché par la crise de l'industrie automobile qui représente 50% de la demande globale. Or cette dernière avait chuté de 13% en moyenne en 2009, la baisse des autres débouchés (la joaillerie, la dentisterie ou la chimie) étant peu représentative.
Le secteur automobile utilise le palladium pour les pots catalytiques des voitures. Ce métal argenté résiste parfaitement à la corrosion et surtout, il a la capacité d'absorber de l'hydrogène et donc de réduire la toxicité des gaz d'échappement. Un élément essentiel à l'heure où des normes anti-pollution sont imposées au secteur. Le palladium a d'ailleurs amorcé une hausse franche en décembre 2009, lorsque se tenait le sommet de Copenhague…

La Chine attise les perspectives
La hausse des ventes automobiles de mars en Europe et aux Etats-Unis explique donc en partie le regain d'intérêt pour ce métal. Mais c'est bien vers le marché automobile chinois que tous les investisseurs ont le regard tourné. La Chine, devenu premier marché automobile au monde devant les Etats-Unis l'an dernier, a enregistré une hausse de ses ventes de 55,8% en glissement annuel, à 1,74 million d'unités, inscrivant un nouveau record mensuel.
«Le platine est utilisé pour les systèmes catalytiques pour moteurs diesels tandis que le palladium équipe essentiellement les voitures essence. Or, ce sont ces dernières qui équipent le parc chinois», ajoute Arnaud du Plessis, responsable du pôle cycliques et co-gérant du fonds Fructifonds International Or chez Natixis Asset Management. Les perspectives sont intéressantes alors que le secteur automobile du pays est en phase de renouvellement. Le taux d'équipement est de 8 voitures pour 1.000 habitants, contre 502 au Japon ou 745 aux Etats-Unis. Il devrait y avoir plus de voitures en Chine qu'aux Etats-Unis en 2020 ! .
Le pays, considéré comme l'un des pire pollueur de la planète, devrait aussi de plus en plus s'orienter vers les technologies propres. «Ce sont ces perspectives industrielles qui tirent le marché vers le haut», précise l'analyste.

Spéculation
L'autre élément d'explication de la hausse des cours est l'intérêt financier que représente désormais le palladium pour les spéculateurs. En janvier dernier, trois fonds indiciels basés sur le platine et le palladium ont fait leur apparition en Suisse et aux Etats-Unis. Ces ETF (Exchange Traded Funds) permettent aux investisseurs de miser sur le palladium et le platine sans avoir à s'encombrer des lingots.
«Ces ETF sont attirants sur ce petit marché. On l'a vu déjà avec l'or. Pour la première fois en 2009, la demande nouvelle des ETF a dépassé celle de la bijouterie. Autrement dit, la demande financière a dépassé la demande industrielle. Cela pourrait aussi se passer avec le palladium», note Arnaud du Plessis. «Les métaux précieux deviennent globalement une classe d'actif à part entière alors qu'avant, ce petit marché était davantage réservé aux industriels. Maintenant, il permet de diversifier le portefeuille car ces métaux ne sont pas très corrélés au reste du marché».

La Russie, reine du marché
Les investisseurs anticipent aussi les risques de baisse de l'offre. La production du palladium est en effet très concentrée: la Russie et l'Afrique du sud détiennent à eux seuls 90% des réserves exploitables. La Russie s'est assuré un stock stratégique dans les années 70-80 qui lui a permis de jouer sur le marché. Norilsk Nickel, premier producteur mondial de nickel et de palladium, a d'ailleurs souvent été accusé de restreindre ses exportations à des fins politiques. En 2000, par exemple, ce dernier a mis sur le marché 161,7 tonnes alors que la demande était évaluée à 261,3 tonnes. Aujourd'hui, la taille de ces stocks est jalousement gardée secrète par le gouvernement russe mais les experts estiment qu'elle serait très faible.
La crainte d'un affaiblissement de l'offre vient aussi des problèmes rencontrés par les producteurs sud-africains. La faiblesse du réseau électrique du pays fait craindre des difficultés à garder active les mines, très grosse consommatrice d'énergie. Début avril, les cours ont grimpé en flèche après l'annonce par le groupe minier britannique Lonmin, d'un plan de restructuration prévoyant 5.500 départs d'employés dans ses mines d'Afrique du Sud.
Attirés par le potentiel du palladium, des acteurs plus marginaux d'Amérique font leur apparition. «Avec la hausse des prix, les mines dont l'extraction est plus coûteuse vont revenir en production», précise Arnaud du Plessis. Pour ce dernier, le marché du palladium devrait malgré tout se stabiliser: «On se rapproche du top de 2008 avec une once proche de 600 dollars. A partir de ce seuil, il faudra se montrer plus prudent», explique-t-il. L'analyste de Natixis prévient : «Les fondamentaux du marché resteront encore haussiers, au moins tant qu'aucun procédé de substitution au palladium pour les pots catalytiques ne sera découvert. Dans ce cas, l'impact sera extrêmement négatif».



http://www.lefigaro.fr/matieres-premieres/2010/04/23/04012-20100423ARTFIG00…
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Dim 31 Oct - 13:48 (2010)    Sujet du message: Le Paladium (PD) Répondre en citant

Le palladium au plus haut depuis neuf ans


Par Claire Fages

Le palladium est au plus haut depuis 2001. Le métal blanc bénéficie de la ruée vers les autres métaux précieux. Son prix grimpe aussi en raison d'une pénurie annoncée. L'once de palladium a dépassé 591 dollars en séance ce mercredi 6 octobre, un niveau qu'elle n'avait plus connu depuis neuf ans ! La fièvre de l'or s'est propagée à tout le complexe des métaux précieux : argent, platine et palladium deviennent aussi des placements de plus en plus prisés par les fonds d'investissement. En extrayant des quantités de métal du marché physique, l'équivalent de trois mois de demande, les investisseurs ne font qu'accentuer un problème spécifique au palladium, à savoir une offre insuffisante.
L'usage de ce métal a beaucoup augmenté, pas tant dans la bijouterie ou l'horlogerie que dans l'industrie automobile, depuis les années 2000, date à laquelle il a fallu doter les véhicules à essence de pots catalytiques, là où le palladium transforme les gaz les plus toxiques, dont le monoxyde de carbone, en gaz carbonique et en eau. C'est une des applications permises par les recherches des lauréats du prix Nobel de chimie ! Or, ces besoins dans l'industrie automobile pourraient croître de 10 % par an, principalement du fait de la Chine, où l'on roule quasi exclusivement à l'essence. Autre destination importante : l'électronique, dans les DVD de nouvelles génération et les écrans à cristaux liquides.
Au total, la demande de palladium devrait augmenter de 6 % par an, alors que la production ne progresse que de 1 %. L'un des champions miniers, Norilsk, reconnaît que l'offre russe de palladium, liée à l'extraction du nickel, stagne. Pour alimenter le marché, Moscou continue de vider ses stocks, dont personne ne connaît le niveau réel, c'est un secret bien gardé par le ministre russe de l'économie, mais au vu du faible niveau des ventes de 2007 à 2009, les réserves nationales russes semblent s'épuiser.
L'autre pays du palladium, l'Afrique du Sud, a bien tenté de doper la production, qui est chez elle un sous-produit de l'extraction du platine, mais les coûts de plus en plus lourds, à mesure que les mines sont plus profondes, ont entravé ses projets. Le seul pays au potentiel prometteur, le Zimbabwe, n'offre pas le contexte idéal pour les investisseurs miniers pour l'instant. Restent les banques suisses, leurs caves disposeraient encore de 150 à 180 tonnes de palladium, c'est plus que la production annuelle du platinoïde ! En attendant que les « mines roulantes » que constituent les voitures à recycler soient mieux exploitées en Chine.


http://www.rfi.fr/emission/20101007-le-palladium-plus-haut-depuis-neuf-ans
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mar 14 Déc - 22:51 (2010)    Sujet du message: Le Paladium (PD) Répondre en citant

spécial cadeau du chef, un ETF PALLADIUM qui réplique le prix du palladium à défaut d'avoir du physique. attention réservés aux initiés.


 ETFS PHYSPALLADIUM      JE00B1VS3002
http://www.zonebourse.com/ETFS-PHYSPALLADIUM-254254/analyse_technique-plein…


et oui parfois je peux me montrer grand seigneur

@+ sur easytrade
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Ven 29 Avr - 17:50 (2011)    Sujet du message: Historique de la production de palladium Russie et Afrique Du Sud Répondre en citant

PLUS DE PRODUCTION, PENURIE EN APPROCHE




 


 

_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Lun 9 Mai - 17:28 (2011)    Sujet du message: Analyse Video du Palladium Par Trado Répondre en citant


_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Jeu 24 Nov - 23:05 (2011)    Sujet du message: Le Paladium (PD) Répondre en citant

16/11/2011 | 19:00 
Palladium : Le marché du palladium largement excédentaire
 
La demande mondiale en palladium est attendue en recul de 9%, à 8,89 millions d’onces, selon le rapport publié mardi par Johnson Matthey, leader mondial des industries des platinoïdes. Les besoins du secteur automobile, en forte croissance, sont contrebalancés par une chute de la consommation en joaillerie, et surtout par l’effondrement des investissements. Le marché affiche ainsi un excédent important, de 725.000 onces, avec une production en hausse de 5% et la poursuite des ventes de stocks par l’Etat russe (750.000 onces).

Johnson Matthey prévoit une demande de 5,92 millions d’onces (+6%) dans la filière automobile, la production de véhicules légers augmentant cette année dans toutes les régions, hors Japon, où elle a été touchée par le séisme et le tsunami de mars dernier. L’utilisation accrue du palladium à la place du platine dans les pots catalytiques de véhicules diesel contribue également à cette consommation record, principalement en Europe (+12%). Dans les applications électriques, elle atteint 1,49 million d’onces (+5%), tirée notamment par la fabrication des connecteurs, pour lesquels le palladium a partiellement remplacé l'or, particulièrement cher cette année. 

Son usage en dentisterie est stable, à 595.000 onces. Il progresse de 23% dans l’industrie chimique, à 455.000 onces, essentiellement sous l’effet de la demande asiatique. L’usage du palladium en joaillerie s’est en revanche replié de 8%, à 545.000 onces, sous l’influence de la Chine, qui concentre 60% du marché mondial. 

Enfin, les investisseurs se sont massivement retirés du marché du palladium cette année, contrairement à 2010 où les ETF (Exchange Traded Funds) avaient connu un succès spectaculaire. La demande d’investissement est ainsi négative à -215.000 onces en 2011, alors qu'elle était positive à plus d'un million d'onces en 2010.


http://www.zonebourse.com/PALLADIUM-89084/actualite/PALLADIUM-Le-marche-du-…
 

_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:10 (2017)    Sujet du message: Le Paladium (PD)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Analyses Fondamentales & Techniques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com