le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: L’or est la monnaie des rois ; l’argent celle des marchands et la dette la monnaie des esclaves ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Lun 5 Mar - 12:17 (2012)    Sujet du message: L’or est la monnaie des rois ; l’argent celle des marchands et la dette la monnaie des esclaves Répondre en citant

L’or est la monnaie des rois ; l’argent celle des marchands et la dette la monnaie des esclaves 
Par Ty Andros - traderview 
Publié le 05 mars 2012 


 
L’or est la monnaie des rois ; l’argent la monnaie des marchands, et la dette celle des esclaves. La dette n’est pas une monnaie !

 
De tous les stratagèmes ayant été mis en place en vue de frauder la classe ouvrière, aucun n’a jamais été plus efficace que le leurre de la monnaie papier’ ~ Daniel Webster.

 
‘Nous sommes sur le point d’être accablés de quantités astronomiques de papier, ne représentant non pas de l’or ou de l’argent, mais rien d’autre que des promesses brisées, une société en banqueroute, des créditeurs trompés et des citoyens ruinés’ ~ Discours de Daniel Webster au Sénat, 1833.

 
Nous en sommes à nouveau là aujourd’hui.

 
Depuis que le Département de l’Education fut créé aux Etats-Unis en 1980 et que les programmes scolaires furent retirés des mains des professeurs et des associations de parents d’élèves, trois générations d’école publique ont fait subir un véritable lavage de cerveau aux populations du monde développé, à tel point qu’elles sont aujourd’hui incapables de penser par elles-mêmes. Plutôt que d’avoir appris à penser, elles se sont vues dicter une manière de penser. Cette forme de désinformation a été développée par les élites, les fonctionnaires et les banquiers, par le biais des médias et des centres d’endoctrination portant le nom d’écoles publiques.

 
‘L’opinion de 10000 hommes n’a aucune valeur si aucun d’entre eux ne sait de quoi il parle’ ~Marc-Aurèle

 
Adam Smith, dans son ouvrage ‘Richesses des nations’, étudie le rôle du public dans la création de richesse future. La productivité d’une économie est le fruit de l’éducation de ses citoyens, de leur capacité à résoudre les problèmes et à faire preuve d’une pensée critique, et de leurs connaissances des leçons de l’Histoire. Si on devait leur donner une note, alors les systèmes scolaires Américain et Européen recevraient un E, pour Echec. Des océans de citoyens attendent aujourd’hui patiemment la création de nouveaux emplois dont ils seraient incapables de gérer la responsabilité. 

 
Ils sont devenus dépendants du gouvernement. Ils se sont vus enseigner la foi envers leur gouvernement, et offrir un accès aux soins médicaux et à des emplois de base.

 
‘La liste des ‘droits’ ne se prolonge pas indéfiniment – le ‘droit’ à l’éducation, le ‘droit’ aux soins médicaux, le ‘droit’ d’accès aux biens alimentaires et immobiliers. Ces droits n’ont rien à voir avec la liberté. Ils ne sont pas des droits, mais une forme de dépendance. Ces droits sont la ration de l’esclavage – le foin et la grange du bétail humain’. ~ Alexis de Tocqueville.

 
Aucune  reprise réelle n’a été enregistrée depuis la crise financière de l’an 2000, ni depuis celle de 2008. Si l’expansion des dépenses gouvernementales, financées par la dette, était otée du calcul du PIB, la croissance réelle des économies développées aurait implosé à un taux annuel de 4 à 12% depuis 2008. L’insolvabilité s’élargit. Attendez-vous à ce que les élites, fonctionnaires, banquiers centraux et capitalistes de copinage continuent de faire ce qu’ils ont toujours fait depuis que 1971, alors que Nixon changeait à jamais la définition de la monnaie. 

 
Quelle est la meilleure chose à faire lorsque vous vous retrouvez avec un pistolet pressé contre votre tempe ? Tenter d’esquiver, ou vous faire tirer dessus ? Les politiciens feraient la même chose que vous, ils esquiveraient… et laisseraient, comme à leur habitude, le public prendre la balle. En pratique, ils vont continuer d’imprimer. C’est ce qu’ils ont fait depuis la création de la FED en 1913 et les traités de Bretton Woods qui ont permis l’émancipation définitive de la planche à billets. Le seul à avoir jamais eu le courage de réduire les dépenses du gouvernement et les impôts fut Ronald Reagan, et sa décision entraîna une vague de prospérité. 

 
Mère Nature concocte une crise qui bientôt viendra balayer nos illusions, et les tissus de mensonges en lesquels nous croyons. L’Histoire viendra à se répéter pour punir ceux l’ayant oubliée. Avant que le monde développé puisse renaître, il lui faudra traverser une phase de destruction, au cours de laquelle plus seront blessés que secourus.

 
L’idée qu’il est possible d’obtenir quelque chose sans ne rien faire pour sera anéantie. C’est ainsi que s’achèvent toutes les expériences socialistes, sans exception. La Russie et la Chine communiste ont appris ces leçons au cours de ces 50 dernières années, et ce sera bientôt autour du monde développé que de se les voir brutalement inculquées. Etudiez les préceptes du marxisme sur internet, et vous vous apercevrez qu’ils correspondent parfaitement au fonctionnement des économies du monde développé. 

 
Il existe aux Etats-Unis des douzaines de Grèces, d’Italies et de Portugals : l’Illinois, la Californie et le Michigan, pour ne nommer qu’eux. De plus en plus de cas d’insolvabilité de communes et de collectivités font surface. Des trillions d’obligations, d’aides sociales, et d’allocations médicales demeureront impayées, ou le seront par le biais de l’impression monétaire. 

 
Jusqu’à ce que le droit à la propriété privée soit restauré, la création de richesses ne pourra pas reprendre.Le droit de propriété privée a été aboli lorsque Nixon a rompu le lien entre l’or et la monnaie de réserve du monde, le dollar.

 
Entre régulation et taxation, la propriété privée n’est plus qu’un mythe voulant que le dollar soit aussi fiable que de l’or. Les dollars sont des obligations, tout comme le sont toutes les autres devises fiduciaires du monde, des promesses de paiement de gouvernements, d’élites et de banquiers centraux en banqueroute. C’est la raison pour laquelle la classe moyenne est aujourd’hui ruinée, que pouvoir d’achat lui a été dérobé, et qu’elle est désormais forcée de s’asservir et de devenir esclave de la dette pour assurer sa survie.

 
 
Theodore “Ty” Andros 
 

_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Lun 5 Mar - 12:17 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com