le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: L’or en 2012 ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 01:39 (2012)    Sujet du message: L’or en 2012 Répondre en citant

L’or en 2012 
Publié le 04 janvier 2012 


 
Le futur est imprévisible. Rien de ce qui est sur le point de se produire n’est prévisible. Il n’en est pas moins que le destin de l’or pour l’année 2012 est clair comme de l’eau de roche. La raison à cela est des plus simples. La crise financière qui s’est abattue sur notre monde il y a déjà plusieurs années semble interminable. La situation restera la même jusqu’à ce qu’elle soit résolue :  nous continuerons d’assister à des défauts de la part de gouvernements et banques insolvables. Et c’est là une perspective des plus alarmantes.

 
Ce à quoi nous pouvons nous attendre ces quelques prochains mois a été résumé au mieux par le directeur de la banque d’Angleterre, Sir Mervyn King. Lors d’un récent entretien avec une chaine de télévision britannique, il a indiqué ceci : ‘Nous traversons la crise la plus sérieuse que nous ayons connue depuis les années 1930. Nous faisons aujourd’hui face à une situation des plus inhabituelles’.

 
Il est intéressant que sir Mervyn ait employé le mot ‘inhabituelles’ afin de décrire la situation présente. Après tout, les crises bancaires et les défauts des souverains – qu’ils soient des rois ou des nations – ont été un facteur récurrent de l’histoire monétaire et sont apparus bien avant la création de la banque d’Angleterre en 1694. Il n’y a qu’une explication possible à son commentaire. Il référait en effet certainement aux circonstances actuelles, c’est-à-dire au fait que la durée que la crise que nous traversons aujourd’hui est bien différente de celles auxquelles nous avons pu assister auparavant.

 
Sir Mervyn ajoutait également qu’il est ‘nécessaire pour les banquiers centraux d’agir calmement en de telles circonstances mais également d’agir bien’. Alors que son commentaire est des plus clairs, et pourrait s’entraîner les sympathies de certaines personnes, les actions de Sir Mervyn confirment-elles ses propos ? Peut-on vraiment dire que les banquiers centraux font ce qu’il faut ?  Pour répondre à ces questions, il suffit de jeter un œil au prix de l’or.

 
L’or est un baromètre qui nous permet de mesurer l’intensité des tempêtes soufflant sur notre système monétaire. Il est aussi fiable qu’un canari dans une mine de charbon. La hausse du prix de l’or apporte à tous un signal des plus clairs. Une hausse du prix de l’or est ce quoi nous assisterons en 2012, pour les mêmes raisons qui ont poussé son prix à la hausse au cours de ces dix dernières années.

 
Premièrement, l’impression monétaire de la part des banques centrales ne cesse d’augmenter. Il est dit partout que les banquiers centraux refusent de s’attaquer aux causes réelles de nos problèmes financiers, et que leur comportement entraîne l’érosion continuelle du pouvoir d’achat des devises nationales – ce que l’on connait plus largement sous le nom d’inflation.

 
Deuxièmement, de part et d’autre du globe, de plus en plus de personnes s’inquiètent de la sécurité dans laquelle se trouvent réellement leurs actifs  monétaires confiés aux banques. Depuis l’effondrement de la Northern Rock en Angleterre il y a quatre ans, la confiance envers les banques n’a cessé de diminuer. L’échec de Bear Stearns,Lehman Brothers, MF Global et de Dexia n’ont fourni que plus de preuves qu’il existe effectivement des raisons de s’inquiéter. Ces échecs illustrent également que le problème d’insolvabilité des banques est un phénomène global.

 
Troisièmement, les revenus sur intérêts qu’une personne peut obtenir grâce à son compte en banque ne sont pas suffisant pour couvrir les risques encourus. Pis encore, les revenus sur intérêts sont inférieurs au taux d’inflation, ce qui signifie que placer son argent en banque génère une perte de pouvoir d’achat en termes réels.

 
Je pourrais continuer encore, mais je pense que les observations dont j’ai fait part ci-dessus englobent mon idée générale. Face à tous ces problèmes, l’or apporte une solution. Et pour conclure cet article comme je l’ai commencé, je dirai que le futur est imprévisible. Nous n’avons pas de solution aux problèmes actuels. Tous ce que nous avons, ce sont des choix. Durant 5000 ans, l’or a été la monnaie de référence. Ses records actuels de prix en feront à nouveau une monnaie de référence si l’incertitude actuelle ne prend pas bientôt fin.
 

_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 01:39 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com