le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: la BCE et l'euro système ::
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> News toutes fraiches !
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 8 Juin - 12:37 (2011)    Sujet du message: la BCE et l'euro système Répondre en citant

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 7 juin 2011 - Situation financière consolidée de l’Eurosystème au 3 juin 2011 Postes non liés aux opérations de politique monétaire
Au cours de la semaine s’étant terminée le 3 juin 2011, les avoirs et créances en or (rubrique 1 de l’actif) sont demeurés inchangés.
La position nette en devises de l’Eurosystème (rubriques 2 et 3 de l’actif moins rubriques 7, 8 et 9 du passif) a augmenté de EUR 0,2 milliard, à EUR 176,4 milliards, à la suite des opérations de clientèle et de portefeuille.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres négociables autres que ceux détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.2 de l’actif) se sont accrus de EUR 5,2 milliards, à EUR 342,6 milliards. L’encours des billets en circulation (rubrique 1 du passif) a progressé de EUR 8,5 milliards, à EUR 842,7 milliards. Les engagements envers les administrations publiques (rubrique 5.1 du passif) ont enregistré une hausse de EUR 8,2 milliards, à EUR 73,1 milliards.
Postes liés aux opérations de politique monétaire
Les concours nets accordés par l’Eurosystème aux établissements de crédit (rubrique 5 de l’actif moins rubriques 2.2, 2.3, 2.4, 2.5 et 4 du passif) ont diminué de EUR 6,4 milliards, à EUR 336,7 milliards. Le mercredi 1er juin 2011, une opération principale de refinancement, à hauteur de EUR 116,1 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 110,8 milliards, a été réglée. Le même jour, des reprises de liquidités en blanc, à hauteur de EUR 75 milliards, sont arrivées à échéance et de nouveaux dépôts assortis d’une échéance d’une semaine ont été collectés pour un montant identique.
Le recours à la facilité de prêt marginal (rubrique 5.5 de l’actif) a atteint un niveau proche de zéro, contre EUR 0,1 milliard la semaine précédente, tandis que l’utilisation de la facilité de dépôt (rubrique 2.2 du passif) s’est située à EUR 20,4 milliards, contre EUR 19,4 milliards la semaine précédente.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.1 de l’actif) sont demeurés inchangés, à EUR 135,3 milliards. Par conséquent, dans la semaine s’étant terminée le 3 juin 2011, la valeur des achats cumulés au titre du Programme pour les marchés de titres et celle du portefeuille détenu dans le cadre du programme d’achat d’obligations sécurisées se sont établies à respectivement EUR 74,9 milliards et EUR 60,4 milliards. Ces deux portefeuilles sont comptabilisés en tant qu’actifs détenus jusqu’à l’échéance.
Comptes courants du secteur financier de la zone euro
Du fait de l’ensemble des transactions, les avoirs en compte courant détenus par les établissements de crédit auprès de l’Eurosystème (rubrique 2.1 du passif) ont reculé de EUR 21,1 milliards, à EUR 191,7 milliards.
ACTIF (en millions d'euros) Encours Variation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
 
1 Avoirs et créances en or 350 669 0
 
2 Créances en devises sur des non-résidents de la zone euro 219 412 28
 2.1Créances sur le FMI74 8850
 2.2Comptes auprès de banques, titres, prêts et autres actifs en devises144 52728
 
3 Créances en devises sur des résidents de la zone euro 23 211 270
 
4 Créances en euros sur des non-résidents de la zone euro 19 024 −369
 4.1Comptes auprès de banques, titres et prêts19 024−369
 4.2Facilité de crédit consentie dans le cadre du MCE II00
 
5 Concours en euros à des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire 432 134 −5 413
 5.1Opérations principales de refinancement110 762−5 340
 5.2Opérations de refinancement à plus long terme321 3130
 5.3Cessions temporaires de réglage fin00
 5.4Cessions temporaires à des fins structurelles00
 5.5Facilité de prêt marginal0−82
 5.6Appels de marge versés6010
 
6 Autres créances en euros sur des établissements de crédit de la zone euro 40 304 −6 856
 
7 Titres en euros émis par des résidents de la zone euro 477 867 5 168
 7.1Titres détenus à des fins de politique monétaire135 2800
 7.2Autres titres342 5875 168
 
8 Créances en euros sur des administrations publiques 34 521 0
 
9 Autres actifs 301 847 5 551
 
TOTAL DE L'ACTIF 1 898 989 −1 621
 
PASSIF (en millions d'euros) Encours Variation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
 
1 Billets en circulation 842 668 8 545
 
2 Engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire 287 112 −20 067
 2.1Comptes courants (y compris les réserves obligatoires)191 661−21 099
 2.2Facilité de dépôt20 4251 043
 2.3Reprises de liquidités en blanc75 0000
 2.4Cessions temporaires de réglage fin00
 2.5Appels de marge reçus26−11
 
3 Autres engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro 6 618 1 123
 
4 Certificats de dette émis 0 0
 
5 Engagements en euros envers d'autres résidents de la zone euro 80 724 8 128
 5.1Engagements envers des administrations publiques73 1398 155
 5.2Autres engagements7 585−27
 
6 Engagements en euros envers des non-résidents de la zone euro 40 022 −1 109
 
7 Engagements en devises envers des résidents de la zone euro 2 353 641
 
8 Engagements en devises envers des non-résidents de la zone euro 11 307 −513
 8.1Dépôts, comptes et autres engagements11 307−513
 8.2Facilité de crédit contractée dans le cadre du MCE II00
 
9 Contrepartie des droits de tirage spéciaux alloués par le FMI 52 612 0
 
10 Autres passifs 188 483 1 631
 
11 Comptes de réévaluation 305 890 0
 
12 Capital et réserves 81 199 0
 
TOTAL DU PASSIF 1 898 989 −1 621
 
Banque centrale européenne
Direction Communication
Division Presse et information
Kaiserstrasse 29, D-60311 Frankfurt am Main
Tél. :             +49 69 1344 7455      , Télécopie : +49 69 1344 7404
Internet : http://www.ecb.europa.eu
Reproduction autorisée en citant la source.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Mer 8 Juin - 12:37 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Jeu 9 Juin - 18:26 (2011)    Sujet du message: la BCE et l'euro système Répondre en citant

conférence de presse du 9 juin 2011


_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 15 Juin - 12:51 (2011)    Sujet du message: la BCE et l'euro système Répondre en citant

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 14 juin 2011 - Situation financière consolidée de l’Eurosystème au 10 juin 2011 Postes non liés aux opérations de politique monétaire
Au cours de la semaine s’étant terminée le 10 juin 2011, les avoirs et créances en or (rubrique 1 de l’actif) sont demeurés inchangés.
La position nette en devises de l’Eurosystème (rubriques 2 et 3 de l’actif moins rubriques 7, 8 et 9 du passif) a augmenté de EUR 0,5 milliard, à EUR 176,8 milliards, à la suite des opérations de clientèle et de portefeuille.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres négociables autres que ceux détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.2 de l’actif) se sont accrus de EUR 0,1 milliard, à EUR 342,7 milliards. L’encours des billets en circulation (rubrique 1 du passif) a progressé de EUR 0,8 milliard, à EUR 843,5 milliards. Les engagements envers les administrations publiques (rubrique 5.1 du passif) ont enregistré une baisse de EUR 2,5 milliards, à EUR 70,7 milliards.
Postes liés aux opérations de politique monétaire
Les concours nets accordés par l’Eurosystème aux établissements de crédit (rubrique 5 de l’actif moins rubriques 2.2, 2.3, 2.4, 2.5 et 4 du passif) ont augmenté de EUR 1,8 milliard, à EUR 338,4 milliards. Le mercredi 8 juin 2011, une opération principale de refinancement, à hauteur de EUR 110,8 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 102,4 milliards, a été réglée. Le même jour, des reprises de liquidités en blanc, à hauteur de EUR 75 milliards, sont arrivées à échéance et de nouveaux dépôts assortis d’une échéance d’une semaine ont été collectés pour un montant identique.
Le recours à la facilité de prêt marginal (rubrique 5.5 de l’actif) a atteint un niveau proche de zéro, sensiblement identique à celui enregistré la semaine précédente, tandis que l’utilisation de la facilité de dépôt (rubrique 2.2 du passif) s’est située à EUR 10,4 milliards, contre EUR 20,4 milliards la semaine précédente.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.1 de l’actif) se sont contractés de EUR 0,1 milliard, à EUR 135,2 milliards. Cette baisse correspond à l’arrivée à échéance de titres achetés dans le cadre du programme d’achat d’obligations sécurisées. Par conséquent, dans la semaine s’étant terminée le 10 juin 2011, la valeur des achats cumulés au titre du Programme pour les marchés de titres et celle du portefeuille détenu en vertu du programme d’achat d’obligations sécurisées se sont établies à respectivement EUR 74,9 milliards et EUR 60,3 milliards. Ces deux portefeuilles sont comptabilisés en tant qu’actifs détenus jusqu’à l’échéance.
Comptes courants du secteur financier de la zone euro
Du fait de l’ensemble des transactions, les avoirs en compte courant détenus par les établissements de crédit auprès de l’Eurosystème (rubrique 2.1 du passif) ont progressé de EUR 5,7 milliards, à EUR 197,4 milliards.
ACTIF (en millions d'euros) Encours Variation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
 
1 Avoirs et créances en or 350 670 0
 
2 Créances en devises sur des non-résidents de la zone euro 219 620 208
 2.1Créances sur le FMI74 880−6
 2.2Comptes auprès de banques, titres, prêts et autres actifs en devises144 740213
 
3 Créances en devises sur des résidents de la zone euro 23 336 126
 
4 Créances en euros sur des non-résidents de la zone euro 21 278 2 255
 4.1Comptes auprès de banques, titres et prêts21 2782 255
 4.2Facilité de crédit consentie dans le cadre du MCE II00
 
5 Concours en euros à des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire 423 876 −8 258
 5.1Opérations principales de refinancement102 442−8 319
 5.2Opérations de refinancement à plus long terme321 3130
 5.3Cessions temporaires de réglage fin00
 5.4Cessions temporaires à des fins structurelles00
 5.5Facilité de prêt marginal4242
 5.6Appels de marge versés7919
 
6 Autres créances en euros sur des établissements de crédit de la zone euro 36 634 −3 670
 
7 Titres en euros émis par des résidents de la zone euro 477 881 15
 7.1Titres détenus à des fins de politique monétaire135 180−100
 7.2Autres titres342 702115
 
8 Créances en euros sur des administrations publiques 34 521 0
 
9 Autres actifs 304 761 2 915
 
TOTAL DE L'ACTIF 1 892 579 −6 410
 
PASSIF (en millions d'euros) Encours Variation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
 
1 Billets en circulation 843 498 830
 
2 Engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire 282 834 −4 279
 2.1Comptes courants (y compris les réserves obligatoires)197 3955 734
 2.2Facilité de dépôt10 409−10 015
 2.3Reprises de liquidités en blanc75 0000
 2.4Cessions temporaires de réglage fin00
 2.5Appels de marge reçus293
 
3 Autres engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro 5 400 −1 218
 
4 Certificats de dette émis 0 0
 
5 Engagements en euros envers d'autres résidents de la zone euro 78 427 −2 297
 5.1Engagements envers des administrations publiques70 661−2 478
 5.2Autres engagements7 767181
 
6 Engagements en euros envers des non-résidents de la zone euro 38 066 −1 956
 
7 Engagements en devises envers des résidents de la zone euro 1 589 −764
 
8 Engagements en devises envers des non-résidents de la zone euro 11 942 635
 8.1Dépôts, comptes et autres engagements11 942635
 8.2Facilité de crédit contractée dans le cadre du MCE II00
 
9 Contrepartie des droits de tirage spéciaux alloués par le FMI 52 612 0
 
10 Autres passifs 190 841 2 358
 
11 Comptes de réévaluation 305 890 0
 
12 Capital et réserves 81 478 279
 
TOTAL DU PASSIF 1 892 579 −6 410
 
Banque centrale européenne
Direction Communication
Division Presse et information
Kaiserstrasse 29, D-60311 Frankfurt am Main
Tél. :             +49 69 1344 7455      , Télécopie : +49 69 1344 7404
Internet : http://www.ecb.europa.eu
Reproduction autorisée en citant la source.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 22 Juin - 14:11 (2011)    Sujet du message: la BCE et l'euro système Répondre en citant

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 21 juin 2011 - Situation financière consolidée de l’Eurosystème au 17 juin 2011 Postes non liés aux opérations de politique monétaire
Au cours de la semaine s’étant terminée le 17 juin 2011, les avoirs et créances en or (rubrique 1 de l’actif) sont demeurés inchangés.
La position nette en devises de l’Eurosystème (rubriques 2 et 3 de l’actif moins rubriques 7, 8 et 9 du passif) a augmenté de EUR 0,4 milliard, à EUR 177,3 milliards, à la suite des opérations de clientèle et de portefeuille.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres négociables autres que ceux détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.2 de l’actif) ont diminué de EUR 0,3 milliard, à EUR 342,4 milliards. L’encours des billets en circulation (rubrique 1 du passif) s’est contracté de EUR 0,8 milliard, à EUR 842,7 milliards. Les engagements envers les administrations publiques (rubrique 5.1 du passif) ont enregistré une baisse de EUR 11,1 milliards, à EUR 59,6 milliards.
Postes liés aux opérations de politique monétaire
Les concours nets accordés par l’Eurosystème aux établissements de crédit (rubrique 5 de l’actif moins rubriques 2.2, 2.3, 2.4, 2.5 et 4 du passif) se sont accrus de EUR 27,1 milliards, à EUR 365,6 milliards. Le mercredi 15 juin 2011, une opération principale de refinancement, à hauteur de EUR 102,4 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 135,6 milliards, a été réglée. Le même jour, une opération de refinancement à plus long terme, à hauteur de EUR 80,7 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 69,4 milliards, a été réglée. Toujours le mercredi 15 juin 2011, des reprises de liquidités en blanc, à hauteur de EUR 75 milliards, sont arrivées à échéance et de nouveaux dépôts assortis d’une échéance d’une semaine ont été collectés pour un montant identique.
Le recours à la facilité de prêt marginal (rubrique 5.5 de l’actif) a atteint un niveau proche de zéro, sensiblement identique à celui enregistré la semaine précédente, tandis que l’utilisation de la facilité de dépôt (rubrique 2.2 du passif) s’est située à EUR 5,4 milliards, contre EUR 10,4 milliards la semaine précédente.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.1 de l’actif) se sont réduits de EUR 1 milliard, à EUR 134,2 milliards. Cette baisse correspond à l’arrivée à échéance de titres achetés dans le cadre du Programme pour les marchés de titres. Par conséquent, dans la semaine s’étant terminée le 17 juin 2011, la valeur des achats cumulés au titre du Programme pour les marchés de titres et celle du portefeuille détenu en vertu du programme d’achat d’obligations sécurisées se sont établies à respectivement EUR 73,9 milliards et EUR 60,3 milliards. Ces deux portefeuilles sont comptabilisés en tant qu’actifs détenus jusqu’à l’échéance.
Comptes courants du secteur financier de la zone euro
Du fait de l’ensemble des transactions, les avoirs en compte courant détenus par les établissements de crédit auprès de l’Eurosystème (rubrique 2.1 du passif) ont progressé de EUR 40,7 milliards, à EUR 238,1 milliards.
ACTIF (en millions d'euros) Encours Variation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
 
1 Avoirs et créances en or 350 670 0
 
2 Créances en devises sur des non-résidents de la zone euro 219 072 −549
 2.1Créances sur le FMI74 8800
 2.2Comptes auprès de banques, titres, prêts et autres actifs en devises144 192−549
 
3 Créances en devises sur des résidents de la zone euro 23 729 392
 
4 Créances en euros sur des non-résidents de la zone euro 20 121 −1 158
 4.1Comptes auprès de banques, titres et prêts20 121−1 158
 4.2Facilité de crédit consentie dans le cadre du MCE II00
 
5 Concours en euros à des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire 445 945 22 069
 5.1Opérations principales de refinancement135 58533 143
 5.2Opérations de refinancement à plus long terme310 303−11 010
 5.3Cessions temporaires de réglage fin00
 5.4Cessions temporaires à des fins structurelles00
 5.5Facilité de prêt marginal5−37
 5.6Appels de marge versés52−26
 
6 Autres créances en euros sur des établissements de crédit de la zone euro 39 236 2 602
 
7 Titres en euros émis par des résidents de la zone euro 476 561 −1 321
 7.1Titres détenus à des fins de politique monétaire134 172−1 008
 7.2Autres titres342 389−313
 
8 Créances en euros sur des administrations publiques 34 521 0
 
9 Autres actifs 304 685 −77
 
TOTAL DE L'ACTIF 1 914 538 21 959
 
PASSIF (en millions d'euros) Encours Variation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
 
1 Billets en circulation 842 671 −827
 
2 Engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire 318 507 35 673
 2.1Comptes courants (y compris les réserves obligatoires)238 11940 724
 2.2Facilité de dépôt5 371−5 038
 2.3Reprises de liquidités en blanc75 0000
 2.4Cessions temporaires de réglage fin00
 2.5Appels de marge reçus16−13
 
3 Autres engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro 2 451 −2 949
 
4 Certificats de dette émis 0 0
 
5 Engagements en euros envers d'autres résidents de la zone euro 67 065 −11 362
 5.1Engagements envers des administrations publiques59 579−11 081
 5.2Autres engagements7 486−281
 
6 Engagements en euros envers des non-résidents de la zone euro 40 646 2 580
 
7 Engagements en devises envers des résidents de la zone euro 939 −650
 
8 Engagements en devises envers des non-résidents de la zone euro 11 996 54
 8.1Dépôts, comptes et autres engagements11 99654
 8.2Facilité de crédit contractée dans le cadre du MCE II00
 
9 Contrepartie des droits de tirage spéciaux alloués par le FMI 52 612 0
 
10 Autres passifs 190 282 −560
 
11 Comptes de réévaluation 305 890 0
 
12 Capital et réserves 81 479 0
 
TOTAL DU PASSIF 1 914 538 21 959
 
Banque centrale européenne
Direction Communication
Division Presse et information
Kaiserstrasse 29, D-60311 Frankfurt am Main
Tél. :             +49 69 1344 7455      , Télécopie : +49 69 1344 7404
Internet : http://www.ecb.europa.eu
Reproduction autorisée en citant la source.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mar 28 Juin - 21:26 (2011)    Sujet du message: la BCE et l'euro système Répondre en citant

CONFERENCE DE PRESSE DU 28 JUIN 2011

Compléter l'Union économique et monétaire

Discours de Jean-Claude Trichet, président de la BCE,
au dîner de gala de l'État de la conférence de l'Union européenne
«Revitaliser le rêve européen: Un point de vue des entreprises»,
Bruxelles, le 28 Juin 2011

Mesdames et Messieurs,

Merci de m'avoir invité à cette conférence. Le thème auquel il est dédié est particulièrement pertinent aujourd'hui, quand nous avons à en tirer toutes les leçons de la pire crise financière depuis la Seconde Guerre mondiale.

Ces jours-ci, «Europe» et les avantages qu'il apporte ont fini par être pris pour acquis. Merci pour le succès de l'intégration européenne, la menace de guerre est devenue un souvenir du passé pour beaucoup d'Européens, en particulier la jeune génération.

Cela rend d'autant plus urgent de développer une vision renouvelée de la nature de l'Europe que nous voulons et devons en effet - une vision qui est facilement comprise et partagée entre les citoyens de l'UE.

Chaque génération a besoin d'affirmer son engagement pour l'Europe.

Comme Pierre Werner fois observé, «il est nécessaire que même ceux qui sont nés bien après les années 1950 et 1960 compte que l'Union européenne n'a pas le fruit du hasard, mais qu'elle est basée sur les nécessités fondamentales de la vie parmi les peuples de l'Europe» [ 1].

Heureusement, ces «nécessités fondamentales de la vie» - en particulier dans la sphère économique - semblent toujours être senti et compris par le peuple en Europe. Lorsqu'on lui a demandé, dans les enquêtes Eurobaromètre, qui délivre les institutions européennes devraient se concentrer sur les années à venir, les Européens estiment que la priorité devrait être donnée à la politique économique et monétaire (37% dans l'UE et 41% dans la zone euro).

Plus de trois Européens sur quatre (78%) conviennent que les mesures visant à réduire le déficit et la dette publics dans leur pays ne peut pas être retardée.

Plus des trois quarts des répondants (77%) considèrent que le renforcement de la coordination des politiques économiques et financières, ainsi que supervision plus étroite des institutions financières serait efficace dans la lutte contre la crise. L'idée d'initier des réformes au profit des générations futures attire un soutien aussi fort.

Redynamiser l'Europe

Redynamiser l'Europe signifie amener la réalité de l'Europe d'aujourd'hui, de ses institutions politiques et, plus près de ces souhaits et les préoccupations des citoyens de l'UE.

Une Europe de la stabilité et la responsabilité dans lesquels les charges d'ajustements d'aujourd'hui ne sont pas répercutés sur les générations futures.

Une Europe, ouverte et flexible d'éducation favorisant, l'entrepreneuriat et l'innovation, avec suffisamment de possibilités d'emploi et un niveau de vie élevé.

Une Europe qui apporte pleinement son poids économique et politique à porter dans une économie toujours plus mondialisée.

Il ya une bonne base pour tout cela - nous pouvons en effet être fiers de nos réalisations passées.

Ayant servi comme membre du conseil des gouverneurs de la BCE depuis le lancement de l'euro et que son président pendant près de huit ans maintenant, laissez-moi vous dire que nous avons accompli beaucoup de choses:

Par exemple, les entreprises dans la zone euro n'ont pas à s'inquiéter de la stabilité des prix - je reviendrai plus tard sur cette question - et les dévaluations possible dans le pays de leurs principaux partenaires commerciaux. Ils font face inférieure de transaction et les coûts de couverture. Il ya une plus grande transparence des prix et un accès plus vaste à financer, en général.

Depuis le début de l'euro, l'emploi dans la zone euro a augmenté de plus de 14 millions de dollars, comparativement à environ 8 millions aux Etats-Unis. Ajusté pour les différences de croissance démographique, la croissance par habitant dans la zone euro a été presque les mêmes que dans les Etats-Unis au cours de la dernière décennie, à environ 1% par an en termes de croissance du PIB par habitant.

Le commerce entre les pays de la zone euro a également fortement augmenté. La valeur des exportations et des importations de marchandises au sein de la zone euro est passée d'environ un quart du PIB en 1998 à un tiers du PIB en 2007, avec des échanges au sein des pays de la zone euro qui représente environ la moitié du commerce total de la zone euro.

Union économique et monétaire

La clé pour comprendre les défis actuels dans la zone euro est la construction spécifique de l'Union économique et monétaire.

La coexistence d'une union monétaire réalisée - la monnaie unique, la politique monétaire unique et de l'Eurosystème avec la BCE à sa tête - et d'un pilier de l'économie largement décentralisée.

En effet, les États membres sont responsables de leurs politiques fiscales et économiques, mais sont appelés à les traiter comme une question d'intérêt commun. Ces politiques sont soumis à un cadre de gouvernance européenne afin de s'assurer qu'ils sont entièrement compatibles avec les exigences d'une monnaie unique.

Notre cadre de gouvernance largement appuyée sur l'auto-discipline des gouvernements nationaux, avec des contraintes dures au niveau de l'UE que dans les rares cas où les règles étaient difficiles censées s'appliquer.

Nous avions supposé que les pays avaient des incitations suffisantes pour «garder leur maison en ordre» et de contribuer ainsi au bien commun de la zone euro. Une interprétation trop étroite du principe de subsidiarité a également blindé politiques économiques nationales de ce qui était perçu comme une ingérence indue européenne.

L'expérience des douze premières années de l'UEM suggère que les limites de facto la coordination des politiques souples ont été largement épuisés, avec les interdépendances dans une union monétaire appelant à une dimension de la zone euro plus fort.

Permettez-moi maintenant regarder de plus près à l'UEM piliers deux séparément.

Le «M» de l'UEM

Le «M» de l'UEM, ou le pilier monétaire, s'est bien comportée.

La BCE a une mission claire: assurer la stabilité des prix, qui est définie comme un taux d'inflation annuel inférieur mais proche de 2% sur le moyen terme. Et au cours des 12 années écoulées depuis le lancement de l'UEM, le taux d'inflation annuel moyen dans la zone euro a été de 1,97%.

C'est le meilleur résultat d'une grande banque centrale dans la zone euro pour toute période de 12 ans, au cours des 50 dernières années.

Nous avons atteint ce durant les périodes difficiles. Au fil des ans, nous avons eu à faire face à l'éclatement de la bulle dot-com, la suite des événements du 11 septembre 2001, le bond des prix du pétrole à 147 dollars le baril en 2008, la hausse des prix des denrées alimentaires et, puis des Bien sûr la pire crise financière et économique depuis la Grande Dépression.

Pourtant, tout au long de ces chocs économiques très différents - ce qui aurait pu avoir des conséquences non inflationniste ou déflationniste - les citoyens et les acteurs du marché dans la zone euro sont restés confiants dans notre engagement. Les anticipations d'inflation ont été fermement ancrées en ligne avec notre définition de la stabilité des prix.

Le «E» de l'UEM

Il est le «E» de l'UEM, où des progrès sont nécessaires.

Déjà, le rapport Delors 1989 a déclaré que "une Union économique et monétaire ne pouvait que fonctionner sur la base d'un comportement cohérents et saufs par les gouvernements et les autres agents économiques dans tous les pays membres. (...) Le manque de coordination et de politiques budgétaires nationales divergentes serait saper la stabilité monétaire et de générer des déséquilibres dans les secteurs réel et financier de la communauté. "

Qu'est-ce que cela signifie en pratique?

Cela signifie améliorer la gouvernance économique.

Cela signifie le renforcement des règles pour empêcher les politiques malsaines.

Et cela signifie d'interdire aux pays individuels de poursuivre des politiques qui peuvent nuire à eux-mêmes et de la zone euro dans son ensemble.

Pour cette raison, j'ai appelé, au nom du Conseil d'administration, à la Commission, le Conseil et le Parlement européen à être très ambitieux dans le renforcement de la gouvernance économique dans la zone euro.

Nous avons appelé à un "saut qualitatif" en matière de gouvernance, pour une substantielle approfondir l'union économique.

Réformes essentielles

Dans le court terme, nous devons aborder les problèmes les plus urgents en mettant en œuvre les programmes d'ajustement structurel qui sont actuellement en cours.

Le nouveau cadre de gouvernance économique qui est actuellement négocié doit être accepté et mis en œuvre intégralement et sans retard.

Nous devons obtenir le cadre institutionnel pour le droit à moyen terme.

L'UE deux co-législateurs et la Commission ont été la négociation du paquet nouvelle gouvernance économique au cours des semaines précédentes.

Le Parlement européen a confirmé sa position lors du vote en plénière de jeudi dernier. La BCE se félicite en particulier le message fort qui est envoyé en ce qui concerne le fait que les procédures du Pacte de stabilité et de croissance ont d'être plus automatique. Notre expérience passée dans l'application du Pacte, en particulier après l'affaiblissement de ses dispositions de base en 2005, ont amplement démontré que la réforme de ces procédures doit être une condition sine qua non d'une réponse déterminée à la crise actuelle.

Dans ce contexte, le Conseil des gouverneurs de la BCE regrette que le Conseil européen n'a pas décidé à épouser les vues du Parlement européen sur cette question à la fin de semaine dernière. C'est une question d'importance cruciale pour la BCE. Nous considérons que un progrès essentiel dans les procédures décisionnelles au sein du Conseil est de les rendre plus automatique.

L'extension du vote à la majorité qualifiée pour inverser le volet préventif du pacte, dont le Parlement européen insiste à juste titre sur le, ne concerne pas perçu comme une perte de souveraineté. C'est un mécanisme qui permettrait à tous les États membres à mieux se protéger contre les effets nocifs des politiques fiscales peu judicieuses.

Depuis le début des discussions sur la réforme de la gouvernance économique en mai 2010, la BCE a demandé davantage de l'automatisme dans les procédures de décision de limiter la marge d'appréciation. Ceci est une composante majeure de la «saut quantique» que nous avons demandé.

Si le Conseil avait moins de marge de manœuvre pour suspendre ou d'arrêter les procédures de surveillance budgétaire dans les années précédant la crise, certains pays de la zone euro ne serait pas aussi grave face à une crise des dettes souveraines aujourd'hui.

Cependant, ce n'était pas toute l'histoire - les instruments de surveillance ont été totalement absentes en ce qui concerne l'accumulation des pertes de compétitivité et de déséquilibres macroéconomiques, qui ont fait toute solution aux problèmes fiscaux encore plus difficile.

Par conséquent, la BCE a également appelé à une procédure de surveillance à part entière pour les indicateurs de compétitivité et de déséquilibres macroéconomiques. En fait, nous avons été pointant les risques associés aux pertes de compétitivité depuis 2005 et en insistant sur examen par les pairs et de surveillance mutuelle. La nouvelle procédure doit être axée sur les pays avec de grandes pertes de compétitivité et de l'endettement élevé, puisque ce sont ces pays qui constituent une menace potentielle pour le fonctionnement de l'UEM.

À court terme, toutes les parties doivent prendre leurs responsabilités et de s'entendre sur un paquet de gouvernance ambitieux avec deux piliers - la surveillance des politiques budgétaires et la surveillance des politiques macroéconomiques, en envoyant un message clair à renforcer le cadre de la politique économique qui a été ébranlée au cours des crise. Nous demandons instamment à un achèvement rapide et ambitieuse de la procédure législative d'apporter cette certitude sur ce nouveau cadre.

Un élément supplémentaire de la coordination des politiques économiques pour la compétitivité et la surveillance de convergence dans la zone euro est l'euro récemment convenues Pacte pour l'. La BCE soutient les quatre objectifs de ce pacte, à savoir de favoriser la compétitivité et l'emploi, de contribuer à la viabilité des finances publiques et à renforcer la stabilité financière.

Mais nous avons aussi insisté sur le fait que l'Euro Plus pacte doit être plus que des déclarations. Elle doit être suivie d'actions concrètes. La BCE se félicite donc du fait que la semaine dernier Conseil européen a appelé les Etats membres participants de faire leurs engagements de réforme plus concrètes, y compris un calendrier précis, afin de permettre plus facilement la mesure des progrès et de benchmarking.

Marché unique

Par ailleurs, n'oublions pas que la zone euro des 17 pays participe activement à la plus grande du marché unique des 27 pays membres de l'Union européenne.

Le marché unique constitue une partie intégrante de l'Europe 2020 stratégie pour une croissance intelligente, durable et inclusive plus large. Le cadre de gouvernance sous-tend cette stratégie les efforts de surveillance plus large du pilier économique de l'UEM. La première expérience dans le cadre du Semestre dits européenne aborde sa phase finale, avec l'aval du Conseil européen des recommandations proposées par les différents États membres la semaine dernière.

Le marché unique européen offre un environnement unique aux entreprises un accès direct à plus de 500 millions de partenaires commerciaux potentiels, les employés et les consommateurs au pouvoir d'achat relativement élevé. Le marché unique n'a pas été au centre des priorités politiques de l'UE depuis un certain temps et il ya même eu des tendances protectionnistes.

Par conséquent, je soutiens fermement les initiatives visant à relancer le marché unique pour relever les défis qui prévaut structurelles rencontrées par l'économie de l'UE. Le marché unique est au cœur de l'agenda de la croissance de l'Union. Un élargissement et l'approfondissement du marché unique devrait être considérée comme une occasion de soulever la «limite de vitesse» de l'économie, qui est très justifié à la suite de l'impact de la crise financière sur l'économie européenne.

Par ailleurs, l'achèvement du marché unique est un ingrédient essentiel du saut quantique nécessaire vers une union économique plus profonde qui est en rapport avec le degré d'intégration économique et l'interdépendance déjà atteint par l'union monétaire. L'UEM a conduit à un renforcement de l'intégration commerciale et la concurrence dans le marché unique en améliorant l'accès au marché, en réduisant les coûts d'activités transfrontalières et en augmentant la transparence des prix.

Dans le même temps, un bon fonctionnement du marché unique est essentiel pour le bon fonctionnement de l'UEM. Il permet un réglage rapide et axée sur le marché en cas de chocs et facilite la correction des déséquilibres économiques.

Un fonctionnement du marché unique nécessite également une bonne conception et la mise en œuvre des politiques du secteur financier. À cet égard, la mise en place d'une architecture nouvelle UE à introduire une véritable supervision macro-prudentielle et à renforcer la surveillance micro-prudentielle au niveau de l'UE était une condition préalable à une amélioration des dispositifs de stabilité financière.

La création du Conseil européen du risque systémique et les autorités européennes de surveillance constitue un jalon important en fournissant des incitations appropriées pour éviter les risques excessifs dans le secteur financier et de promouvoir l'égalité des chances en faveur de l'intégration financière bénéfique au sein de l'union monétaire. Mise en place d'un cadre communautaire pour la gestion de crise est un élément complémentaire important du nouveau cadre de surveillance qui doit encore être mis en place.

Conclusion

C'est un vaste programme déjà. Quoi de plus seraient nécessaires pour l'UEM dans le long terme?

J'ai esquissé dans mon discours à Aachen tôt ce mois-ci quelques éléments qui, à mon avis mériterait considération dans la conception d'une vision à plus long terme pour l'Europe.

Le développement de ces éléments plus en détail serait, toutefois, être le sujet d'un autre discours.

Mesdames et Messieurs,

Je vous remercie de votre attention.




-------------------------------------------------- ------------------------ ------


[1] «Il Est Nécessaire Qué same Ceux Qui sont Nés Biên l'après Les Années 50 et 60 SE rendent Compte Que l'Union Européenne n'est Pas Un coup du hasard, qu'elle se Fonde sur des Necessites Fondamentales de La Vie Entre Les Peuples de l'Europe »(Le 11 Décembre 1997, à la veille du Conseil européen de Luxembourg).





La Banque centrale européenne
Direction des communications
Division Presse et Information
Kaiserstrasse 29, D-60311 Frankfurt am Main
Tél:. +49 69 1344 7455, Fax: +49 69 1344 7404
Internet: http://www.ecb.europa.eu
http://www.ecb.int/press/key/date/2011/html/sp110628.en.html
La reproduction est autorisée à condition que la source soit mentionnée.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Jeu 30 Juin - 20:22 (2011)    Sujet du message: la BCE et l'euro système Répondre en citant

COMMUNIQUÉ DE PRESSE28 juin 2011 - Situation financière consolidée de l’Eurosystème au 24 juin 2011Postes non liés aux opérations de politique monétaire
Au cours de la semaine s’étant terminée le 24 juin 2011, les avoirs et créances en or (rubrique 1 de l’actif) sont demeurés inchangés.
La position nette en devises de l’Eurosystème (rubriques 2 et 3 de l’actif moins rubriques 7, 8 et 9 du passif) n’a pratiquement pas varié, à EUR 177,2 milliards, à la suite des opérations de clientèle et de portefeuille.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres négociables autres que ceux détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.2 de l’actif) ont augmenté de EUR 2,3 milliards, à EUR 344,7 milliards. L’encours des billets en circulation (rubrique 1 du passif) s’est accru de EUR 0,8 milliard, à EUR 843,4 milliards. Les engagements envers les administrations publiques (rubrique 5.1 du passif) ont enregistré une hausse de EUR 34,2 milliards, à EUR 93,7 milliards.
Postes liés aux opérations de politique monétaire
Les concours nets accordés par l’Eurosystème aux établissements de crédit (rubrique 5 de l’actif moins rubriques 2.2, 2.3, 2.4, 2.5 et 4 du passif) ont progressé de EUR 44,8 milliards, à EUR 410,3 milliards. Le mercredi 22 juin 2011, une opération principale de refinancement, à hauteur de EUR 135,6 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 186,9 milliards, a été réglée. Le même jour, des reprises de liquidités en blanc, à hauteur de EUR 75 milliards, sont arrivées à échéance et de nouveaux dépôts assortis d’une échéance d’une semaine ont été collectés pour un montant de EUR 74 milliards.
Le recours à la facilité de prêt marginal (rubrique 5.5 de l’actif) s’est établi à EUR 0,2 milliard, contre un niveau proche de zéro la semaine précédente, tandis que l’utilisation de la facilité de dépôt (rubrique 2.2 du passif) s’est située à EUR 13,2 milliards, contre EUR 5,4 milliards la semaine précédente.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.1 de l’actif) se sont réduits de EUR 0,1 milliard, à EUR 134,1 milliards. Cette baisse s’explique par le remboursement de titres achetés dans le cadre du Programme d’achat d’obligations sécurisées. Par conséquent, dans la semaine s’étant terminée le 24 juin 2011, la valeur des achats cumulés au titre du Programme pour les marchés de titres et celle du portefeuille détenu en vertu du programme d’achat d’obligations sécurisées se sont établies à respectivement EUR 73,9 milliards et EUR 60,2 milliards. Ces deux portefeuilles sont comptabilisés en tant qu’actifs détenus jusqu’à l’échéance.
Comptes courants du secteur financier de la zone euro
Du fait de l’ensemble des transactions, les avoirs en compte courant détenus par les établissements de crédit auprès de l’Eurosystème (rubrique 2.1 du passif) ont progressé de EUR 15,3 milliards, à EUR 253,4 milliards.
ACTIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Avoirs et créances en or350 6700
2Créances en devises sur des non-résidents de la zone euro217 697−1 375
2.1Créances sur le FMI74 879−1
2.2Comptes auprès de banques, titres, prêts et autres actifs en devises142 817−1 374
3Créances en devises sur des résidents de la zone euro23 719−9
4Créances en euros sur des non-résidents de la zone euro20 686565
4.1Comptes auprès de banques, titres et prêts20 686565
4.2Facilité de crédit consentie dans le cadre du MCE II00
5Concours en euros à des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire497 52351 577
5.1Opérations principales de refinancement186 94251 357
5.2Opérations de refinancement à plus long terme310 3030
5.3Cessions temporaires de réglage fin00
5.4Cessions temporaires à des fins structurelles00
5.5Facilité de prêt marginal213208
5.6Appels de marge versés6512
6Autres créances en euros sur des établissements de crédit de la zone euro40 9511 715
7Titres en euros émis par des résidents de la zone euro478 8202 259
7.1Titres détenus à des fins de politique monétaire134 122−50
7.2Autres titres344 6982 309
8Créances en euros sur des administrations publiques34 5210
9Autres actifs307 5872 903
TOTAL DE L'ACTIF1 972 17457 636
PASSIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Billets en circulation843 440769
2Engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire340 62522 118
2.1Comptes courants (y compris les réserves obligatoires)253 41815 299
2.2Facilité de dépôt13 1897 817
2.3Reprises de liquidités en blanc74 000−1 000
2.4Cessions temporaires de réglage fin00
2.5Appels de marge reçus182
3Autres engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro2 779328
4Certificats de dette émis00
5Engagements en euros envers d'autres résidents de la zone euro101 40334 338
5.1Engagements envers des administrations publiques93 73634 157
5.2Autres engagements7 666180
6Engagements en euros envers des non-résidents de la zone euro38 005−2 641
7Engagements en devises envers des résidents de la zone euro1 520581
8Engagements en devises envers des non-résidents de la zone euro10 056−1 941
8.1Dépôts, comptes et autres engagements10 056−1 941
8.2Facilité de crédit contractée dans le cadre du MCE II00
9Contrepartie des droits de tirage spéciaux alloués par le FMI52 6120
10Autres passifs194 3664 084
11Comptes de réévaluation305 8900
12Capital et réserves81 4790
TOTAL DU PASSIF1 972 17457 636
Banque centrale européenne
Direction Communication
Division Presse et information
Kaiserstrasse 29, D-60311 Frankfurt am Main
Tél. : +49 69 1344 7455, Télécopie : +49 69 1344 7404
Internet : http://www.ecb.europa.eu
Reproduction autorisée en citant la source.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Jeu 7 Juil - 15:25 (2011)    Sujet du message: la BCE et l'euro système Répondre en citant

COMMUNIQUÉ DE PRESSE7 juillet 2011 - Décisions de politique monétaire
Lors de la réunion qui s’est tenue ce jour, le Conseil des gouverneurs de la BCE a pris les décisions de politique monétaire suivantes :
  1. Le taux d’intérêt des opérations principales de refinancement de l’Eurosystème est relevé de 25 points de base, à 1,50 %, à partir de l’opération devant être réglée le 13 juillet 2011.
  2. Le taux d’intérêt de la facilité de prêt marginal est relevé de 25 points de base, à 2,25 %, avec effet au 13 juillet 2011.
  3. Le taux d’intérêt de la facilité de dépôt est relevé de 25 points de base, à 0,75 %, à compter du 13 juillet 2011.

Le président de la BCE commentera ces décisions lors d’une conférence de presse qui commencera aujourd’hui à 14 h 30 (heure d’Europe centrale).
Banque centrale européenne
Direction Communication
Division Presse et information
Kaiserstrasse 29, D-60311 Frankfurt am Main
Tél. : +49 69 1344 7455, Télécopie : +49 69 1344 7404
Internet : http://www.ecb.europa.eu
Reproduction autorisée en citant la source.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Jeu 14 Juil - 11:39 (2011)    Sujet du message: la BCE et l'euro système Répondre en citant

COMMUNIQUÉ DE PRESSE12 juillet 2011 - Situation financière consolidée de l’Eurosystème au 8 juillet 2011Postes non liés aux opérations de politique monétaire
Au cours de la semaine s’étant terminée le 8 juillet 2011, les avoirs et créances en or (rubrique 1 de l’actif) sont demeurés inchangés.
La position nette en devises de l’Eurosystème (rubriques 2 et 3 de l’actif moins rubriques 7, 8 et 9 du passif) s’est accrue de EUR 0,8 milliard, à EUR 177,4 milliards, à la suite des opérations de clientèle et de portefeuille.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres négociables autres que ceux détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.2 de l’actif) ont augmenté de EUR 1,2 milliard, à EUR 351,9 milliards. L’encours des billets en circulation (rubrique 1 du passif) a progressé de EUR 2,6 milliards, à EUR 851,8 milliards. Les engagements envers les administrations publiques (rubrique 5.1 du passif) ont enregistré une baisse de EUR 7,0 milliards, à EUR 64,8 milliards.
Postes liés aux opérations de politique monétaire
Les concours nets accordés par l’Eurosystème aux établissements de crédit (rubrique 5 de l’actif moins rubriques 2.2, 2.3, 2.4, 2.5 et 4 du passif) ont diminué de EUR 61,0 milliards, à EUR 293,4 milliards. Le mercredi 6 juillet 2011, une opération principale de refinancement, à hauteur de EUR 141,5 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 120,0 milliards, a été réglée. Le même jour, des reprises de liquidités en blanc, à hauteur de EUR 74 milliards, sont arrivées à échéance et de nouveaux dépôts assortis d’une échéance d’une semaine ont été collectés pour un montant identique.
Le recours à la facilité de prêt marginal (rubrique 5.5 de l’actif) a atteint un niveau proche de zéro, contre EUR 0,5 milliard la semaine précédente, tandis que l’utilisation de la facilité de dépôt (rubrique 2.2 du passif) s’est située à EUR 65,7 milliards, contre EUR 24,9 milliards la semaine précédente.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.1 de l’actif) sont demeurés inchangés. Par conséquent, dans la semaine s’étant terminée le 8 juillet 2011, la valeur des achats cumulés au titre du Programme pour les marchés de titres et celle du portefeuille détenu en vertu du programme d’achat d’obligations sécurisées se sont établies à respectivement EUR 74,2 milliards et EUR 60,1 milliards. Ces deux portefeuilles sont comptabilisés en tant qu’actifs détenus jusqu’à l’échéance.
Comptes courants du secteur financier de la zone euro
Du fait de l’ensemble des transactions, les avoirs en compte courant détenus par les établissements de crédit auprès de l’Eurosystème (rubrique 2.1 du passif) se sont contractés de EUR 58,7 milliards, à EUR 157,6 milliards.
ACTIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Avoirs et créances en or363 2520
2Créances en devises sur des non-résidents de la zone euro216 320309
2.1Créances sur le FMI74 281−1
2.2Comptes auprès de banques, titres, prêts et autres actifs en devises142 040310
3Créances en devises sur des résidents de la zone euro23 773516
4Créances en euros sur des non-résidents de la zone euro19 078−1 421
4.1Comptes auprès de banques, titres et prêts19 078−1 421
4.2Facilité de crédit consentie dans le cadre du MCE II00
5Concours en euros à des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire433 248−21 906
5.1Opérations principales de refinancement120 024−21 436
5.2Opérations de refinancement à plus long terme313 1630
5.3Cessions temporaires de réglage fin00
5.4Cessions temporaires à des fins structurelles00
5.5Facilité de prêt marginal6−498
5.6Appels de marge versés5529
6Autres créances en euros sur des établissements de crédit de la zone euro45 822656
7Titres en euros émis par des résidents de la zone euro486 2081 197
7.1Titres détenus à des fins de politique monétaire134 3500
7.2Autres titres351 8581 197
8Créances en euros sur des administrations publiques33 944−49
9Autres actifs297 858−4 387
TOTAL DE L'ACTIF1 919 501−25 084
PASSIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Billets en circulation851 7552 590
2Engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire297 374−19 538
2.1Comptes courants (y compris les réserves obligatoires)157 562−58 650
2.2Facilité de dépôt65 68740 785
2.3Reprises de liquidités en blanc74 0000
2.4Cessions temporaires de réglage fin00
2.5Appels de marge reçus125−1 673
3Autres engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro6 042956
4Certificats de dette émis00
5Engagements en euros envers d'autres résidents de la zone euro72 498−6 978
5.1Engagements envers des administrations publiques64 779−6 997
5.2Autres engagements7 71919
6Engagements en euros envers des non-résidents de la zone euro37 096779
7Engagements en devises envers des résidents de la zone euro1 9341 043
8Engagements en devises envers des non-résidents de la zone euro8 543−1 050
8.1Dépôts, comptes et autres engagements8 543−1 050
8.2Facilité de crédit contractée dans le cadre du MCE II00
9Contrepartie des droits de tirage spéciaux alloués par le FMI52 1700
10Autres passifs193 953−2 886
11Comptes de réévaluation316 6570
12Capital et réserves81 4800
TOTAL DU PASSIF1 919 501−25 084

Banque centrale européenne
Direction Communication
Division Presse et information
Kaiserstrasse 29, D-60311 Frankfurt am Main
Tél. : +49 69 1344 7455, Télécopie : +49 69 1344 7404
Internet : http://www.ecb.europa.eu
Reproduction autorisée en citant la source.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 20 Juil - 19:16 (2011)    Sujet du message: la BCE et l'euro système Répondre en citant

COMMUNIQUÉ DE PRESSE19 juillet 2011 - Situation financière consolidée de l’Eurosystème au 15 juillet 2011Postes non liés aux opérations de politique monétaire
Au cours de la semaine s’étant terminée le 15 juillet 2011, les avoirs et créances en or (rubrique 1 de l’actif) sont demeurés inchangés.
La position nette en devises de l’Eurosystème (rubriques 2 et 3 de l’actif moins rubriques 7, 8 et 9 du passif) a augmenté de EUR 0,9 milliard, à EUR 178,4 milliards, à la suite des opérations de clientèle et de portefeuille.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres négociables autres que ceux détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.2 de l’actif) ont diminué de EUR 0,7 milliard, à EUR 351,2 milliards. L’encours des billets en circulation (rubrique 1 du passif) s’est accru de EUR 1,7 milliard, à EUR 853,4 milliards. Les engagements envers les administrations publiques (rubrique 5.1 du passif) ont enregistré une hausse de EUR 2,3 milliards, à EUR 67 milliards.
Postes liés aux opérations de politique monétaire
Les concours nets accordés par l’Eurosystème aux établissements de crédit (rubrique 5 de l’actif moins rubriques 2.2, 2.3, 2.4, 2.5 et 4 du passif) ont progressé de EUR 86,5 milliards, à EUR 379,9 milliards. Le mercredi 13 juillet 2011, une opération principale de refinancement, à hauteur de EUR 120,0 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 153,6 milliards, a été réglée. Le même jour, une opération de refinancement à plus long terme, à hauteur de EUR 69,4 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 67,8 milliards, a été réglée. Toujours le mercredi 13 juillet 2011, des reprises de liquidités en blanc, à hauteur de EUR 74 milliards, sont arrivées à échéance et de nouveaux dépôts assortis d’une échéance d’une semaine ont été collectés pour un montant identique.
Le recours à la facilité de prêt marginal (rubrique 5.5 de l’actif) a atteint un niveau proche de zéro, sensiblement identique à celui enregistré la semaine précédente, tandis que l’utilisation de la facilité de dépôt (rubrique 2.2 du passif) s’est située à EUR 10,3 milliards, contre EUR 67,0 milliards la semaine précédente.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.1 de l’actif) se sont contractés de EUR 0,2 milliard, à EUR 134,2 milliards. Cette baisse résulte du remboursement de titres achetés dans le cadre du programme d’achat d’obligations sécurisées. Par conséquent, dans la semaine s’étant terminée le 15 juillet 2011, la valeur des achats cumulés au titre du Programme pour les marchés de titres et celle du portefeuille détenu en vertu du programme d’achat d’obligations sécurisées se sont établies à respectivement EUR 74,2 milliards et EUR 60,0 milliards. Ces deux portefeuilles sont comptabilisés en tant qu’actifs détenus jusqu’à l’échéance.
Comptes courants du secteur financier de la zone euro
Du fait de l’ensemble des transactions, les avoirs en compte courant détenus par les établissements de crédit auprès de l’Eurosystème (rubrique 2.1 du passif) ont crû de EUR 84,8 milliards, à EUR 242,4 milliards.
ACTIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Avoirs et créances en or363 2520
2Créances en devises sur des non-résidents de la zone euro217 4391 119
2.1Créances sur le FMI75 6041 323
2.2Comptes auprès de banques, titres, prêts et autres actifs en devises141 835−204
3Créances en devises sur des résidents de la zone euro23 204−569
4Créances en euros sur des non-résidents de la zone euro19 992915
4.1Comptes auprès de banques, titres et prêts19 992915
4.2Facilité de crédit consentie dans le cadre du MCE II00
5Concours en euros à des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire465 15631 908
5.1Opérations principales de refinancement153 59733 573
5.2Opérations de refinancement à plus long terme311 509−1 655
5.3Cessions temporaires de réglage fin00
5.4Cessions temporaires à des fins structurelles00
5.5Facilité de prêt marginal2924
5.6Appels de marge versés21−34
6Autres créances en euros sur des établissements de crédit de la zone euro52 4316 610
7Titres en euros émis par des résidents de la zone euro485 360−848
7.1Titres détenus à des fins de politique monétaire134 184−165
7.2Autres titres351 176−683
8Créances en euros sur des administrations publiques33 9440
9Autres actifs296 416−1 442
TOTAL DE L'ACTIF1 957 19437 692
PASSIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Billets en circulation853 4181 663
2Engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire327 63030 256
2.1Comptes courants (y compris les réserves obligatoires)242 39984 837
2.2Facilité de dépôt10 254−55 433
2.3Reprises de liquidités en blanc74 0000
2.4Cessions temporaires de réglage fin00
2.5Appels de marge reçus977852
3Autres engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro4 373−1 669
4Certificats de dette émis00
5Engagements en euros envers d'autres résidents de la zone euro74 8822 384
5.1Engagements envers des administrations publiques67 0362 257
5.2Autres engagements7 847127
6Engagements en euros envers des non-résidents de la zone euro38 8671 771
7Engagements en devises envers des résidents de la zone euro3 2321 298
8Engagements en devises envers des non-résidents de la zone euro6 885−1 657
8.1Dépôts, comptes et autres engagements6 885−1 657
8.2Facilité de crédit contractée dans le cadre du MCE II00
9Contrepartie des droits de tirage spéciaux alloués par le FMI52 1700
10Autres passifs197 5993 646
11Comptes de réévaluation316 6570
12Capital et réserves81 4800
TOTAL DU PASSIF1 957 19437 692

Banque centrale européenne
Direction Communication
Division Presse et information
Kaiserstrasse 29, D-60311 Frankfurt am Main
Tél. : +49 69 1344 7455, Télécopie : +49 69 1344 7404
Internet : http://www.ecb.europa.eu
Reproduction autorisée en citant la source.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 27 Juil - 12:53 (2011)    Sujet du message: la BCE et l'euro système Répondre en citant

COMMUNIQUÉ DE PRESSE26 juillet 2011 - Situation financière consolidée de l’Eurosystème au 22 juillet 2011Postes non liés aux opérations de politique monétaire
Au cours de la semaine s’étant terminée le 22 juillet 2011, les avoirs et créances en or (rubrique 1 de l’actif) sont demeurés inchangés.
La position nette en devises de l’Eurosystème (rubriques 2 et 3 de l’actif moins rubriques 7, 8 et 9 du passif) a diminué de EUR 0,2 milliard, à EUR 178,2 milliards, à la suite des opérations de clientèle et de portefeuille.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres négociables autres que ceux détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.2 de l’actif) ont baissé de EUR 0,6 milliard, à EUR 350,6 milliards. L’encours des billets en circulation (rubrique 1 du passif) s’est contracté de EUR 0,4 milliard, à EUR 853,0 milliards. Les engagements envers les administrations publiques (rubrique 5.1 du passif) ont enregistré une hausse de EUR 12,4 milliards, à EUR 79,4 milliards.
Postes liés aux opérations de politique monétaire
Les concours nets accordés par l’Eurosystème aux établissements de crédit (rubrique 5 de l’actif moins rubriques 2.2, 2.3, 2.4, 2.5 et 4 du passif) ont progressé de EUR 21,4 milliards, à EUR 401,3 milliards. Le mercredi 20 juillet 2011, une opération principale de refinancement, à hauteur de EUR 153,6 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 197,0 milliards, a été réglée. Le même jour, des reprises de liquidités en blanc, à hauteur de EUR 74 milliards, sont arrivées à échéance et de nouveaux dépôts assortis d’une échéance d’une semaine ont été collectés pour un montant identique.
Le recours à la facilité de prêt marginal (rubrique 5.5 de l’actif) a atteint un niveau proche de zéro, sensiblement identique à celui enregistré la semaine précédente, tandis que l’utilisation de la facilité de dépôt (rubrique 2.2 du passif) s’est située à EUR 32,2 milliards, contre EUR 10,3 milliards la semaine précédente.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.1 de l’actif) se sont réduits de EUR 0,3 milliard, à EUR 133,8 milliards. Cette baisse résulte du remboursement de titres achetés dans le cadre du programme d’achat d’obligations sécurisées et du Programme pour les marchés de titres. Par conséquent, dans la semaine s’étant terminée le 22 juillet 2011, la valeur des achats cumulés au titre du Programme pour les marchés de titres et celle du portefeuille détenu en vertu du programme d’achat d’obligations sécurisées se sont établies à respectivement EUR 74,0 milliards et EUR 59,9 milliards. Ces deux portefeuilles sont comptabilisés en tant qu’actifs détenus jusqu’à l’échéance.
Comptes courants du secteur financier de la zone euro
Du fait de l’ensemble des transactions, les avoirs en compte courant détenus par les établissements de crédit auprès de l’Eurosystème (rubrique 2.1 du passif) ont augmenté de EUR 8,1 milliards, à EUR 250,5 milliards.
ACTIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Avoirs et créances en or363 2510
2Créances en devises sur des non-résidents de la zone euro218 058619
2.1Créances sur le FMI75 894291
2.2Comptes auprès de banques, titres, prêts et autres actifs en devises142 164329
3Créances en devises sur des résidents de la zone euro24 6421 437
4Créances en euros sur des non-résidents de la zone euro20 273281
4.1Comptes auprès de banques, titres et prêts20 273281
4.2Facilité de crédit consentie dans le cadre du MCE II00
5Concours en euros à des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire508 61043 454
5.1Opérations principales de refinancement197 07043 474
5.2Opérations de refinancement à plus long terme311 5090
5.3Cessions temporaires de réglage fin00
5.4Cessions temporaires à des fins structurelles00
5.5Facilité de prêt marginal0−29
5.6Appels de marge versés3110
6Autres créances en euros sur des établissements de crédit de la zone euro57 2804 848
7Titres en euros émis par des résidents de la zone euro484 458−902
7.1Titres détenus à des fins de politique monétaire133 837−347
7.2Autres titres350 621−555
8Créances en euros sur des administrations publiques33 9440
9Autres actifs295 544−871
TOTAL DE L'ACTIF2 006 06148 867
PASSIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Billets en circulation853 036−382
2Engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire357 85730 227
2.1Comptes courants (y compris les réserves obligatoires)250 5408 141
2.2Facilité de dépôt32 16721 913
2.3Reprises de liquidités en blanc74 0000
2.4Cessions temporaires de réglage fin00
2.5Appels de marge reçus1 150173
3Autres engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro4 44875
4Certificats de dette émis00
5Engagements en euros envers d'autres résidents de la zone euro87 27112 388
5.1Engagements envers des administrations publiques79 42912 393
5.2Autres engagements7 842−4
6Engagements en euros envers des non-résidents de la zone euro40 3921 525
7Engagements en devises envers des résidents de la zone euro3 439207
8Engagements en devises envers des non-résidents de la zone euro8 9212 036
8.1Dépôts, comptes et autres engagements8 9212 036
8.2Facilité de crédit contractée dans le cadre du MCE II00
9Contrepartie des droits de tirage spéciaux alloués par le FMI52 1700
10Autres passifs200 3892 790
11Comptes de réévaluation316 6570
12Capital et réserves81 4800
TOTAL DU PASSIF2 006 06148 867

Banque centrale européenne
Direction Communication
Division Presse et information
Kaiserstrasse 29, D-60311 Frankfurt am Main
Tél. : +49 69 1344 7455, Télécopie : +49 69 1344 7404
Internet : http://www.ecb.europa.eu
Reproduction autorisée en citant la source.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 3 Aoû - 23:34 (2011)    Sujet du message: la BCE et l'euro système Répondre en citant

COMMUNIQUÉ DE PRESSE2 août 2011 - Situation financière consolidée de l’Eurosystème au 29 juillet 2011Postes non liés aux opérations de politique monétaire
Au cours de la semaine s’étant terminée le 29 juillet 2011, la baisse des avoirs et créances en or de EUR 1,0 million (rubrique 1 de l’actif) a résulté d’une vente d’or effectuée par une banque centrale de l’Eurosystème (conforme à l’accord sur les avoirs en or des banques centrales, entré en vigueur le 27 septembre 2009).
La position nette en devises de l’Eurosystème (rubriques 2 et 3 de l’actif moins rubriques 7, 8 et 9 du passif) a diminué de EUR 0,4 milliard, à EUR 177,8 milliards, à la suite des opérations de clientèle et de portefeuille.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres négociables autres que ceux détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.2 de l’actif) sont demeurés pratiquement inchangés, à EUR 350,6 milliards. L’encours des billets en circulation (rubrique 1 du passif) a augmenté de EUR 2,7 milliards, à EUR 855,7 milliards. Les engagements envers les administrations publiques (rubrique 5.1 du passif) ont enregistré une hausse de EUR 10,0 milliards, à EUR 89,5 milliards.
Postes liés aux opérations de politique monétaire
Les concours nets accordés par l’Eurosystème aux établissements de crédit (rubrique 5 de l’actif moins rubriques 2.2, 2.3, 2.4, 2.5 et 4 du passif) se sont contractés de EUR 28,6 milliards, à EUR 372,7 milliards. Le mercredi 27 juillet 2011, une opération principale de refinancement, à hauteur de EUR 197,0 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 164,2 milliards, a été réglée. Le même jour, des reprises de liquidités en blanc, à hauteur de EUR 74,0 milliards, sont arrivées à échéance et de nouveaux dépôts assortis d’une échéance d’une semaine ont été collectés pour un montant identique. Le jeudi 28 juillet 2011, une opération de refinancement à plus long terme, à hauteur de EUR 63,4 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 85,0 milliards, a été réglée.
Le recours à la facilité de prêt marginal (rubrique 5.5 de l’actif) a atteint un niveau proche de zéro, sensiblement identique à celui enregistré la semaine précédente, tandis que l’utilisation de la facilité de dépôt (rubrique 2.2 du passif) s’est située à EUR 49,9 milliards, contre EUR 32,2 milliards la semaine précédente.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.1 de l’actif) se sont réduits de EUR 0,1 milliard, à EUR 133,7 milliards. Cette baisse résulte du remboursement de titres achetés dans le cadre du programme d’achat d’obligations sécurisées. Par conséquent, dans la semaine s’étant terminée le 29 juillet 2011, la valeur des achats cumulés au titre du Programme pour les marchés de titres et celle du portefeuille détenu en vertu du programme d’achat d’obligations sécurisées se sont établies à respectivement EUR 74,0 milliards et EUR 59,8 milliards. Ces deux portefeuilles sont comptabilisés en tant qu’actifs détenus jusqu’à l’échéance.
Comptes courants du secteur financier de la zone euro
Du fait de l’ensemble des transactions, les avoirs en compte courant détenus par les établissements de crédit auprès de l’Eurosystème (rubrique 2.1 du passif) se sont réduits de EUR 42,3 milliards, à EUR 208,3 milliards.
ACTIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Avoirs et créances en or363 250−1
2Créances en devises sur des non-résidents de la zone euro217 700−358
2.1Créances sur le FMI75 92430
2.2Comptes auprès de banques, titres, prêts et autres actifs en devises141 776−388
3Créances en devises sur des résidents de la zone euro23 948−694
4Créances en euros sur des non-résidents de la zone euro21 8491 576
4.1Comptes auprès de banques, titres et prêts21 8491 576
4.2Facilité de crédit consentie dans le cadre du MCE II00
5Concours en euros à des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire497 371−11 239
5.1Opérations principales de refinancement164 200−32 870
5.2Opérations de refinancement à plus long terme333 07521 566
5.3Cessions temporaires de réglage fin00
5.4Cessions temporaires à des fins structurelles00
5.5Facilité de prêt marginal2828
5.6Appels de marge versés6838
6Autres créances en euros sur des établissements de crédit de la zone euro59 2481 969
7Titres en euros émis par des résidents de la zone euro484 355−103
7.1Titres détenus à des fins de politique monétaire133 739−98
7.2Autres titres350 616−5
8Créances en euros sur des administrations publiques33 9440
9Autres actifs298 8073 262
TOTAL DE L'ACTIF2 000 471−5 589
PASSIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Billets en circulation855 7372 701
2Engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire332 915−24 941
2.1Comptes courants (y compris les réserves obligatoires)208 285−42 254
2.2Facilité de dépôt49 86717 700
2.3Reprises de liquidités en blanc74 0000
2.4Cessions temporaires de réglage fin00
2.5Appels de marge reçus763−387
3Autres engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro5 155707
4Certificats de dette émis00
5Engagements en euros envers d'autres résidents de la zone euro97 40610 135
5.1Engagements envers des administrations publiques89 45510 026
5.2Autres engagements7 951109
6Engagements en euros envers des non-résidents de la zone euro40 158−234
7Engagements en devises envers des résidents de la zone euro1 555−1 883
8Engagements en devises envers des non-résidents de la zone euro10 1531 232
8.1Dépôts, comptes et autres engagements10 1531 232
8.2Facilité de crédit contractée dans le cadre du MCE II00
9Contrepartie des droits de tirage spéciaux alloués par le FMI52 1700
10Autres passifs207 0836 694
11Comptes de réévaluation316 6570
12Capital et réserves81 4800
TOTAL DU PASSIF2 000 471−5 589

Banque centrale européenne
Direction Communication
Division Presse et information
Kaiserstrasse 29, D-60311 Frankfurt am Main
Tél. : +49 69 1344 7455, Télécopie : +49 69 1344 7404
Internet : http://www.ecb.europa.eu
Reproduction autorisée en citant la source.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 19:27 (2011)    Sujet du message: la BCE et l'euro système Répondre en citant

COMMUNIQUÉ DE PRESSE9 août 2011 - Situation financière consolidée de l’Eurosystème au 5 août 2011Postes non liés aux opérations de politique monétaire
Au cours de la semaine s’étant terminée le 5 août 2011, les avoirs et créances en or (rubrique 1 de l’actif) sont demeurés inchangés.
La position nette en devises de l’Eurosystème (rubriques 2 et 3 de l’actif moins rubriques 7, 8 et 9 du passif) n’a pratiquement pas varié, à EUR 177,8 milliards, à la suite des opérations de clientèle et de portefeuille.
Les avoirs en titres en euros émis par des résidents de la zone euro et en autres titres (rubrique 7.2 de l’actif) se sont contractés de EUR 14,5 milliards, tandis que les autres actifs (rubrique 9 de l’actif) ont progressé de EUR 17,3 milliards, principalement en raison d’un reclassement comptable opéré par une banque centrale de l’Eurosystème. L’encours des billets en circulation (rubrique 1 du passif) a augmenté de EUR 1,8 milliard, à EUR 857,6 milliards. Les engagements envers les administrations publiques (rubrique 5.1 du passif) ont enregistré une baisse de EUR 35,4 milliards, à EUR 54,0 milliards.
Postes liés aux opérations de politique monétaire
Les concours nets accordés par l’Eurosystème aux établissements de crédit (rubrique 5 de l’actif moins rubriques 2.2, 2.3, 2.4, 2.5 et 4 du passif) se sont réduits de EUR 77,6 milliards, à EUR 295,1 milliards. Le mercredi 3 août 2011, une opération principale de refinancement, à hauteur de EUR 164,2 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 172,0 milliards, a été réglée. Le même jour, des reprises de liquidités en blanc, à hauteur de EUR 74,0 milliards, sont arrivées à échéance et de nouveaux dépôts assortis d’une échéance d’une semaine ont été collectés pour un montant identique.
Le recours à la facilité de prêt marginal (rubrique 5.5 de l’actif) a atteint un niveau proche de zéro, sensiblement identique à celui relevé la semaine précédente, tandis que l’utilisation de la facilité de dépôt (rubrique 2.2 du passif) s’est située à EUR 134,8 milliards, contre EUR 49,9 milliards la semaine précédente.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.1 de l’actif) ont diminué de EUR 0,1 milliard, à EUR 133,7 milliards. Cette baisse résulte du remboursement de titres achetés dans le cadre du programme d’achat d’obligations sécurisées. Par conséquent, dans la semaine s’étant terminée le 5 août 2011, la valeur des achats cumulés au titre du Programme pour les marchés de titres et celle du portefeuille détenu en vertu du programme d’achat d’obligations sécurisées se sont établies à respectivement EUR 74,0 milliards et EUR 59,7 milliards. Ces deux portefeuilles sont comptabilisés en tant qu’actifs détenus jusqu’à l’échéance.
Comptes courants du secteur financier de la zone euro
Du fait de l’ensemble des transactions, les avoirs en compte courant détenus par les établissements de crédit auprès de l’Eurosystème (rubrique 2.1 du passif) ont marqué un recul de EUR 48,5 milliards, à EUR 159,8 milliards.
ACTIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Avoirs et créances en or363 2500
2Créances en devises sur des non-résidents de la zone euro216 531−1 169
2.1Créances sur le FMI75 890−34
2.2Comptes auprès de banques, titres, prêts et autres actifs en devises140 641−1 135
3Créances en devises sur des résidents de la zone euro25 5061 558
4Créances en euros sur des non-résidents de la zone euro23 1381 289
4.1Comptes auprès de banques, titres et prêts23 1381 289
4.2Facilité de crédit consentie dans le cadre du MCE II00
5Concours en euros à des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire505 1257 754
5.1Opérations principales de refinancement172 0217 821
5.2Opérations de refinancement à plus long terme333 0750
5.3Cessions temporaires de réglage fin00
5.4Cessions temporaires à des fins structurelles00
5.5Facilité de prêt marginal0−28
5.6Appels de marge versés29−39
6Autres créances en euros sur des établissements de crédit de la zone euro50 860−8 388
7Titres en euros émis par des résidents de la zone euro469 787−14 568
7.1Titres détenus à des fins de politique monétaire133 694−45
7.2Autres titres336 092−14 523
8Créances en euros sur des administrations publiques33 9440
9Autres actifs316 15017 343
TOTAL DE L'ACTIF2 004 2903 819
PASSIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Billets en circulation857 5641 826
2Engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire369 84836 932
2.1Comptes courants (y compris les réserves obligatoires)159 814−48 471
2.2Facilité de dépôt134 82584 957
2.3Reprises de liquidités en blanc74 0000
2.4Cessions temporaires de réglage fin00
2.5Appels de marge reçus1 209446
3Autres engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro6 4781 323
4Certificats de dette émis00
5Engagements en euros envers d'autres résidents de la zone euro62 481−34 925
5.1Engagements envers des administrations publiques54 034−35 421
5.2Autres engagements8 447496
6Engagements en euros envers des non-résidents de la zone euro39 123−1 035
7Engagements en devises envers des résidents de la zone euro1 512−44
8Engagements en devises envers des non-résidents de la zone euro10 597444
8.1Dépôts, comptes et autres engagements10 597444
8.2Facilité de crédit contractée dans le cadre du MCE II00
9Contrepartie des droits de tirage spéciaux alloués par le FMI52 1700
10Autres passifs206 380−703
11Comptes de réévaluation316 6570
12Capital et réserves81 4800
TOTAL DU PASSIF2 004 2903 819

Banque centrale européenne
Direction Communication
Division Presse et information
Kaiserstrasse 29, D-60311 Frankfurt am Main
Tél. : +49 69 1344 7455, Télécopie : +49 69 1344 7404
Internet : http://www.ecb.europa.eu
Reproduction autorisée en citant la source.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 17:55 (2011)    Sujet du message: la BCE et l'euro système Répondre en citant

COMMUNIQUÉ DE PRESSE16 août 2011 - Situation financière consolidée de l’Eurosystème au 12 août 2011Postes non liés aux opérations de politique monétaire
Au cours de la semaine s’étant terminée le 12 août 2011, les avoirs et créances en or (rubrique 1 de l’actif) sont demeurés inchangés.
La position nette en devises de l’Eurosystème (rubriques 2 et 3 de l’actif moins rubriques 7, 8 et 9 du passif) s’est contractée de EUR 0,3 milliard, à EUR 177,5 milliards, à la suite des opérations de clientèle et de portefeuille.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres négociables autres que ceux détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.2 de l’actif) se sont accrus de EUR 0,1 milliard, à EUR 336,2 milliards. L’encours des billets en circulation (rubrique 1 du passif) a augmenté de EUR 0,6 milliard, à EUR 858,2 milliards. Les engagements envers les administrations publiques (rubrique 5.1 du passif) se sont réduits de EUR 0,6 milliard, à EUR 53,5 milliards.
Postes liés aux opérations de politique monétaire
Les concours nets accordés par l’Eurosystème aux établissements de crédit (rubrique 5 de l’actif moins rubriques 2.2, 2.3, 2.4, 2.5 et 4 du passif) ont augmenté de EUR 98,3 milliards, à EUR 393,3 milliards. Le mercredi 10 août 2011, une opération principale de refinancement, à hauteur de EUR 172,0 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 157,1 milliards, a été réglée. Le même jour, une opération de refinancement à plus long terme, à hauteur de EUR 67,7 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 75,8 milliards, a été réglée. Toujours le mercredi 10 août 2011, des reprises de liquidités en blanc, à hauteur de EUR 74,0 milliards, sont arrivées à échéance et de nouveaux dépôts assortis d’une échéance d’une semaine ont été collectés pour un montant identique. Le jeudi 11 août 2011, une opération de refinancement à plus long terme, d’un montant de EUR 49,8 milliards et d’une durée de six mois environ, a été réglée.
Le recours à la facilité de prêt marginal (rubrique 5.5 de l’actif) a atteint un niveau proche de zéro, sensiblement identique à celui enregistré la semaine précédente, tandis que l’utilisation de la facilité de dépôt (rubrique 2.2 du passif) s’est située à EUR 80,2 milliards, contre EUR 134,8 milliards la semaine précédente.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.1 de l’actif) ont progressé de EUR 22,0 milliards, à EUR 155,7 milliards. Cette hausse résulte des achats réglés dans le cadre du Programme pour les marchés de titres. Par conséquent, dans la semaine s’étant terminée le 12 août 2011, la valeur des achats cumulés au titre du Programme pour les marchés de titres et celle du portefeuille détenu en vertu du programme d’achat d’obligations sécurisées se sont établies à respectivement EUR 96,0 milliards et EUR 59,7 milliards. Ces deux portefeuilles sont comptabilisés en tant qu’actifs détenus jusqu’à l’échéance.
Comptes courants du secteur financier de la zone euro
Du fait de l’ensemble des transactions, les avoirs en compte courant détenus par les établissements de crédit auprès de l’Eurosystème (rubrique 2.1 du passif) ont enregistré une hausse de EUR 127,0 milliards, à EUR 286,8 milliards.
ACTIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Avoirs et créances en or363 2500
2Créances en devises sur des non-résidents de la zone euro215 946−585
2.1Créances sur le FMI75 90919
2.2Comptes auprès de banques, titres, prêts et autres actifs en devises140 037−604
3Créances en devises sur des résidents de la zone euro26 7721 267
4Créances en euros sur des non-résidents de la zone euro20 525−2 613
4.1Comptes auprès de banques, titres et prêts20 525−2 613
4.2Facilité de crédit consentie dans le cadre du MCE II00
5Concours en euros à des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire548 05242 927
5.1Opérations principales de refinancement157 073−14 948
5.2Opérations de refinancement à plus long terme390 83057 755
5.3Cessions temporaires de réglage fin00
5.4Cessions temporaires à des fins structurelles00
5.5Facilité de prêt marginal66
5.6Appels de marge versés143113
6Autres créances en euros sur des établissements de crédit de la zone euro52 5281 668
7Titres en euros émis par des résidents de la zone euro491 93022 144
7.1Titres détenus à des fins de politique monétaire155 69422 000
7.2Autres titres336 236144
8Créances en euros sur des administrations publiques33 9440
9Autres actifs320 0793 930
TOTAL DE L'ACTIF2 073 02668 736
PASSIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Billets en circulation858 176613
2Engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire441 48971 642
2.1Comptes courants (y compris les réserves obligatoires)286 783126 969
2.2Facilité de dépôt80 214−54 610
2.3Reprises de liquidités en blanc74 0000
2.4Cessions temporaires de réglage fin00
2.5Appels de marge reçus492−717
3Autres engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro3 886−2 592
4Certificats de dette émis00
5Engagements en euros envers d'autres résidents de la zone euro62 044−437
5.1Engagements envers des administrations publiques53 481−553
5.2Autres engagements8 563116
6Engagements en euros envers des non-résidents de la zone euro40 001877
7Engagements en devises envers des résidents de la zone euro1 58977
8Engagements en devises envers des non-résidents de la zone euro11 454856
8.1Dépôts, comptes et autres engagements11 454856
8.2Facilité de crédit contractée dans le cadre du MCE II00
9Contrepartie des droits de tirage spéciaux alloués par le FMI52 1700
10Autres passifs204 079−2 301
11Comptes de réévaluation316 6570
12Capital et réserves81 4810
TOTAL DU PASSIF2 073 02668 736

Banque centrale européenne
Direction Communication
Division Presse et information
Kaiserstrasse 29, D-60311 Frankfurt am Main
Tél. : +49 69 1344 7455, Télécopie : +49 69 1344 7404
Internet : http://www.ecb.europa.eu
Reproduction autorisée en citant la source.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 24 Aoû - 15:12 (2011)    Sujet du message: la BCE et l'euro système Répondre en citant

COMMUNIQUÉ DE PRESSE23 août 2011 - Situation financière consolidée de l’Eurosystème au 19 août 2011Postes non liés aux opérations de politique monétaire
Au cours de la semaine s’étant terminée le 19 août 2011, la hausse de EUR 2,0 millions des avoirs et créances en or (rubrique 1 de l’actif) a résulté d’un achat d’or effectué par une banque centrale de l’Eurosystème et de transactions sur pièces en or réalisées par une autre banque centrale de l’Eurosystème.
La position nette en devises de l’Eurosystème (rubriques 2 et 3 de l’actif moins rubriques 7, 8 et 9 du passif) s’est accrue de EUR 0,1 milliard, à EUR 177,6 milliards, en raison des opérations de clientèle et de portefeuille ainsi qu’à la suite d’une opération d’apport de liquidité en dollars. Après l’annonce, dans un communiqué de presse publié par la BCE le 29 juin 2011, de la prolongation des opérations d’apport de liquidité en dollars, une opération d’une durée de 7 jours et d’un montant de USD 0,5 milliard a été réglée le 18 août 2011. L’Eurosystème a effectué cette opération dans le cadre des dispositifs temporaires d’échange réciproque de devises (accords de swap) que la BCE a mis en place avec le Système fédéral de réserve.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres négociables autres que ceux détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.2 de l’actif) se sont réduits de EUR 1,6 milliard, à EUR 334,7 milliards. L’encours des billets en circulation (rubrique 1 du passif) s’est contracté de EUR 3,6 milliards, à EUR 854,6 milliards. Les engagements envers les administrations publiques (rubrique 5.1 du passif) ont enregistré une baisse de EUR 1,8 milliard, à EUR 51,7 milliards.
Postes liés aux opérations de politique monétaire
Les concours nets accordés par l’Eurosystème aux établissements de crédit (rubrique 5 de l’actif moins rubriques 2.2, 2.3, 2.4, 2.5 et 4 du passif) ont diminué de EUR 57,1 milliards, à EUR 336,2 milliards. Le mercredi 17 août 2011, une opération principale de refinancement, à hauteur de EUR 157,1 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 147,7 milliards, a été réglée. Le même jour, des reprises de liquidités en blanc, à hauteur de EUR 74,0 milliards, sont arrivées à échéance et de nouveaux dépôts assortis d’une échéance à une semaine ont été collectés pour un montant de EUR 96,0 milliards.
Le recours à la facilité de prêt marginal (rubrique 5.5 de l’actif) s’est établi à EUR 0,1 milliard, contre un niveau proche de zéro la semaine précédente, tandis que l’utilisation de la facilité de dépôt (rubrique 2.2 du passif) s’est située à EUR 105,9 milliards, contre EUR 80,2 milliards la semaine précédente.
Les avoirs de l’Eurosystème en titres détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.1 de l’actif) ont augmenté de EUR 14,3 milliards, à EUR 170,0 milliards. Cette progression résulte des achats réglés dans le cadre du Programme pour les marchés de titres. Par conséquent, dans la semaine achevée le 19 août 2011, la valeur des achats cumulés réalisés au titre du Programme pour les marchés de titres et celle du portefeuille détenu dans le cadre du programme d’achat d’obligations sécurisées ont atteint respectivement EUR 110,3 milliards et EUR 59,7 milliards. Ces deux portefeuilles sont comptabilisés en tant qu’actifs détenus jusqu’à l’échéance.
Comptes courants du secteur financier de la zone euro
Du fait de l’ensemble des transactions, les avoirs en compte courant détenus par les établissements de crédit auprès de l’Eurosystème (rubrique 2.1 du passif) ont marqué un recul de EUR 42,0 milliards, à EUR 244,8 milliards.
ACTIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Avoirs et créances en or363 2522
2Créances en devises sur des non-résidents de la zone euro215 876−70
2.1Créances sur le FMI75 95949
2.2Comptes auprès de banques, titres, prêts et autres actifs en devises139 917−120
3Créances en devises sur des résidents de la zone euro27 313540
4Créances en euros sur des non-résidents de la zone euro20 156−369
4.1Comptes auprès de banques, titres et prêts20 156−369
4.2Facilité de crédit consentie dans le cadre du MCE II00
5Concours en euros à des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire538 694−9 357
5.1Opérations principales de refinancement147 689−9 384
5.2Opérations de refinancement à plus long terme390 8300
5.3Cessions temporaires de réglage fin00
5.4Cessions temporaires à des fins structurelles00
5.5Facilité de prêt marginal9084
5.6Appels de marge versés85−58
6Autres créances en euros sur des établissements de crédit de la zone euro49 095−3 434
7Titres en euros émis par des résidents de la zone euro504 66812 738
7.1Titres détenus à des fins de politique monétaire169 98514 291
7.2Autres titres334 683−1 553
8Créances en euros sur des administrations publiques33 9440
9Autres actifs323 6493 570
TOTAL DE L'ACTIF2 076 6473 621
PASSIF (en millions d'euros)EncoursVariation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1Billets en circulation854 587−3 589
2Engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire447 2775 788
2.1Comptes courants (y compris les réserves obligatoires)244 830−41 953
2.2Facilité de dépôt105 91125 697
2.3Reprises de liquidités en blanc96 00022 000
2.4Cessions temporaires de réglage fin00
2.5Appels de marge reçus53644
3Autres engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro2 180−1 706
4Certificats de dette émis00
5Engagements en euros envers d'autres résidents de la zone euro60 329−1 716
5.1Engagements envers des administrations publiques51 659−1 822
5.2Autres engagements8 669106
6Engagements en euros envers des non-résidents de la zone euro44 9054 904
7Engagements en devises envers des résidents de la zone euro1 5891
8Engagements en devises envers des non-résidents de la zone euro11 863409
8.1Dépôts, comptes et autres engagements11 863409
8.2Facilité de crédit contractée dans le cadre du MCE II00
9Contrepartie des droits de tirage spéciaux alloués par le FMI52 1700
10Autres passifs203 609−470
11Comptes de réévaluation316 6570
12Capital et réserves81 4810
TOTAL DU PASSIF2 076 6473 621

Banque centrale européenne
Direction Communication
Division Presse et information
Kaiserstrasse 29, D-60311 Frankfurt am Main
Tél. : +49 69 1344 7455, Télécopie : +49 69 1344 7404
Internet : http://www.ecb.europa.eu
Reproduction autorisée en citant la source.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Lun 29 Aoû - 23:35 (2011)    Sujet du message: la BCE et l'euro système Répondre en citant

La BCE réévalue les perspectives d’inflation, dit Trichet
Par Reuters, le 29 août 2011



BRUXELLES (Reuters) – La Banque centrale européenne révise actuellement ses prévisions sur la stabilité des prix, a annoncé lundi son président Jean-Claude Trichet, laissant entendre que son anticipation d’inflation pourrait être revue à la baisse.
L’inflation dans la zone euro devrait rester nettement supérieure à 2% dans les mois qui viennent, a précisé Jean-Claude Trichet, qui n’a pas mentionné de ‘risque haussier sur la stabilité des prix’, la formule qu’il avait employée après la dernière réunion de politique monétaire de la BCE, le 4 août.
« Les risques sur la perspective d’évolution des prix à moyen terme sont examinés dans le contexte des projections collectives de la BCE qui seront publiées début septembre », a déclaré Jean-Claude Trichet devant la commission des Affaires économiques et monétaires du parlement européen.
« Tout le monde comprend, en particulier dans la situation présente, qu’il est décisif que la BCE maintienne ses prévisions d’inflation solidement ancrées. C’est décisif pour la confiance en général », a-t-il ajouté.
ALLÉGER LES PRESSIONS
Malgré les données alarmantes publiées récemment sur l’économie, Jean-Claude Trichet estime que la zone euro n’est pas en passe de replonger dans la récession.
« A l’avenir, nous prévoyons toujours une croissance modérée de l’économie de la zone euro, dans un contexte relativement sain pour les fondamentaux économique de la région dans son ensemble. En même temps, et notamment du fait de la récente réapparition de tensions sur les marchés financiers, l’incertitude reste particulièrement élevée », a-t-il ajouté.
En révisant à la baisse son anticipation d’inflation, la BCE allègerait les pressions l’appelant à poursuivre sa politique de relèvement des taux d’intérêt amorcée cette année.
L’inflation annuelle en Allemagne a ralenti à 2,3% en août, selon des données publiées lundi, ce qui donne à la BCE une nouvelle bonne raison de ne pas relever ses taux dans l’immédiat.
Les dernières prévisions collectives de la BCE, publiées en juin, prévoyaient une inflation de 2,5% à 2,7% sur l’ensemble de la zone euro cette année, puis de 1,1% à 2,3% en 2012.
Jean-Claude Trichet a par ailleurs répondu aux critiques reprochant à la BCE d’avoir outrepassé son mandat en rachetant des obligations de pays en difficulté, l’Espagne et l’Italie dans le cas le plus récent.
« Nous sommes très prudents à ne pas aller au-delà de nos responsabilités. Nous faisons exactement ce que nous jugeons approprié pour la stabilité des prix », a affirmé le président de la BCE.
Reste que le sujet divise profondément le directoire de la banque. La Bundesbank, dirigée par Jens Weidmann, y est vigoureusement opposée.
Paul Carrel, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Nicolas Delame et Benoît Van Overstraeten
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:06 (2017)    Sujet du message: la BCE et l'euro système

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> News toutes fraiches ! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 4 sur 8

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com