le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: Quelque chose de plus important que le plafond de la dette ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 15:18 (2011)    Sujet du message: Quelque chose de plus important que le plafond de la dette Répondre en citant

                           Quelque chose de plus important que le plafond de la dette
Publié le 28 novembre 2011 

 
Les hommes politiques entament leur onzième heure de négociations quant à l’augmentation du plafond de la dette des Etats-Unis. Jusqu’ici, ces discussions ont malheureusement manqué de soulever le vrai problème.
 
Ce n’est pas la capacité d’endettement des Etats-Unis qui représente le problème principal de notre pays, ni de combien les dépenses fédérales auront à être réduites au cours des dix prochaines années. Il y existe quelque chose de bien plus important et fondamental pour le futur des Etats-Unis. Les hommes politiques s’en rendront finalement compte lorsqu’ils parviendront à un accord quant à la réduction des dépenses, s’ils y parviennent un jour. Il s’agit en effet de la relation entre les secteurs public et privé du pays, ou encore entre les receveurs de taxes et les contribuables.

 
J’illustrerais ce point à l’aide d’un graphique que j’expliquerais au fur et à mesure. Le graphique ci-dessous présente le PIB du pays d’une façon plutôt unique.

 
Ce graphique prouve de façon irréfutable que le secteur privé crée de la richesse. Les gouvernements ne créent pas la richesse, ils la consomment. Cette observation lève le voile sur le fait que le secteur privé supporte clairement les dépenses gouvernementales, ce qui est souvent omis lors des discussions autour du futur de l’économie des Etats-Unis et de leur PIB. Un PIB croissant est supposé être une bonne chose, mais il est toutefois nécessaire de creuser quelque peu sous la surface pour découvrir qui est réellement le conducteur de l’engin économique Américain – et ce ne sont pas là les dépenses du gouvernement, puisque ces dernières ne sont pas à l’origine des biens et services qui rendent possible pour les Américains d’augmenter leur niveau de vie.

 
Faites bien attention à ne pas mal interpréter mes propos. Je n’essaie pas ici de dire que les dépenses gouvernementales sont inutiles, ni que nous n’en avons pas besoin.

 
Le PIB est un outil de mesure des dépenses d’une économie. Il est un outil de mesure assez imparfait. Par exemple, lorsqu’une tornade détruit une ville, alors elle détruit également de la richesse. Reconstruire la ville détruite stimule le PIB, bien que cette augmentation du PIB ne corresponde pas à une nouvelle création de richesses. Après tout, la reconstruction des biens immobiliers qui existaient auparavant ne correspond pas à une nouvelle création de richesse. Le PIB rencontre également d’autres limites.

 
Ces limites peuvent être contrées en observant le PIB différemment. Il suffit de regarder les dépenses mesurées par le PIB mais de se concentrer sur le côté ‘caché’ de ces données afin de se rendre compte que c’est le secteur privé qui est à l’origine des richesses d’une nation, et non les dépenses gouvernementales ou encore l’état de la balance commerciale. Cette approche reconnaît que le gouvernement dépense les richesses créées par le secteur privé. En illustrant les composants du PIB que sont les secteurs privés et publics, le graphique ci-dessous démontre la relation présente entre les receveurs de taxes et les contribuables. Ainsi, nous nous rendons compte que l’état général de l’économie des Etats-Unis n’a rien de glorieux.




 
  Le dindon de la farce est plumé à une vitesse record. Les dépenses du gouvernement ont aujourd’hui une place bien plus importante dans l’économie qu’au cours de la seconde guerre mondiale. Aucun gouvernement n’avait auparavant consommé une telle quantité des richesses créées par le secteur privé.

 
La conclusion importante que nous soulevons ici est que ce sont les Américains qui sont à l’origine des richesses de leur nation qui dans le même temps paient le prix des excès de dépenses de leur gouvernement. Ceci illustre clairement que les receveurs de taxes n’avaient encore jamais représenté un tel poids pour les contribuables de leur pays.

 
Le graphique présenté ci-dessus présente la manière dont le gouvernement a su devenir dépendant du dogme socialiste. Les différents Etats que constituent les Etats-Unis consomment aujourd’hui plus de trois fois plus de richesses qu’en 1929, alors que dans le même temps, les dépenses du gouvernement fédéral ont été multipliées par plus de 10.

 
Les hommes politiques de Washington devraient donc se concentrer un peu plus sur l’idée de réduire la taille de leur gouvernement. Ce dont le pays a besoin, c’est de tourner le dos au socialisme. Un gouvernement tout-puissant n’a jamais contribué à la grandeur de l’Amérique. Le gouvernement puissant et centralisé actuel n’est pas celui qui parviendra à régler les problèmes économiques que nous rencontrons aujourd’hui.

 
Les Etats-Unis doivent aujourd’hui se rendre compte que le problème auquel ils font face provient de leur gouvernement lui-même. L’économie des Etats-Unis a besoin de création de richesses, et non de dépenses gouvernementales. La grande majorité des receveurs de taxes aurait besoin d’être intégrés à la classe des créateurs de richesses du secteur privé. L’une des autres solutions qui pourraient être bénéfiques à la remise à niveau de l’économie des Etats-Unis est une réduction des taxes, des régulations et des interventions gouvernementales sur le processus de marchés.

 
Le déclin des Etats-Unis est dû au fait qu’ils aient embrassé le socialisme et mis en place un système imparfait d’Etat-providence. C’est ce point même qui manque d’être abordé lors des discussions concernant le plafond de la dette.

 
 
James Turk                          

_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Lun 28 Nov - 15:18 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com