le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: Argent: retour à la réalité ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Lun 12 Sep - 13:58 (2011)    Sujet du message: Argent: retour à la réalité Répondre en citant

Selon le Conseil Mondial de l’Or, le niveau moyen de production mondiale d’or est relativement stable. Ces quelques dernières années, les réserves d’or disponibles se sont vues augmenter d’environ 2497 tonnes par an, 2500 tonnes représentent 80,4 millions d’onces.




Réserves et demande mondiale d’argent
en millions d’onces
 
2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

Réserves

Production minière

606.2

593.9

596.6

613.0

637.3

641.7

665.4

681.9

718.3

735.9

Ventes nettes du gouvernement

63.0

59.2

88.7

61.9

65.9

78.5

42.5

28.9

15.5

44.8

Débris d’argent

189.0

196.3

194.0

195.2

198.6

203.3

199.0

193.7

188.4

215.0

Hedging

18.9

--

--

9.6

27.6

--

--

--

--

61.1

Désinvestissement net

--

18.9

1.6

--

--

--

--

--

--

--

Réserves totales

877.1

868.3

881.0

879.7

929.5

923.5

907.0

904.5

922.2

1,056.8

 
Source: Silver Institute
 



Selon le Silver Institute, 735 millions d’onces d’argent ont été extraites en 2010. Un simple calcul [735 / 80,4] nous indique que le ratio naturel or/argent devrait être de 9.14 :1.



Historique du ratio or/argent – 650 ans



Vous trouverez ci-dessous un graphique retraçant l’historique du ratio or/argent sur 650 années, soit de 1344 à 2004.







 



Entre 1300 et le milieu des années 1800, le ratio or/argent était de plus ou moins 15 et n’a jamais été supérieur à 20. Cela représente donc près de 500 années d’équilibre entre les deux métaux. Cependant, ces 140 dernières années (après que les Rothschild aient pris le contrôle du système monétaire largement basé sur la dette de la banque d’Angleterre), le ratio a présenté de multiples aberrations.



Certains pourraient y voir 140 années de données perverties et insinuer qu’un ratio 15:1 est faible.



Ce que reflètent ces 140 années de volatilité est plutôt la nature politique de ces métaux monétaires, et la manière dont les marchés libres ont été contrôlés par les mégalomanes ayant occupé les offices politiques durant toutes ces années. Prenez par exemple cette étude expliquant la fin du bimétallisme et mettant l’accent sur la tombée en disgrâce de l’argent. Cette tombée en disgrâce a créé une surabondance artificielle de l’argent (artificielle, puisque l’argent est, au contraire de l’or, consommé) qui s’est vue presqu’entièrement vendue au cours de ces 100 dernières années. Et devinez quoi ? La surabondance réelle qui avait été créée par la démonétisation de l’argent a quant à elle été entièrement consommée.

La fin du bimétallisme

Le XIXe siècle représente la période durant laquelle le ratio or/argent, stabilisé de longue date autour de 15, s’est vu modifié. Au cours des trois siècles qui ont précédé, ce ratio était de plus ou moins 15. Nous reviendront plus en détail sur cette période à une date ultérieure.

Le ratio de 15 semble être une sorte de balance naturelle entre les prix de l’or et de l’argent. Cette balance naturelle fut brisée après le XIXe siècle suite à la dépréciation de l’argent.

Cette dépréciation résulte de nombreux facteurs:

- La fin du bimétallisme

- La croissance de la production d’argent aux Etats-Unis

- Les ventes d’argent en Allemagne, ayant eu un très fort impact psychologique. L’Allemagne se trouvait alors dans une situation différente de tout autre pays, puisqu’elle passait d’un système monométallique basé sur l’argent à un système monométallique basé sur l’or. C’était là une situation unique dans la mesure où tous les autres pays sont passés d’un système bimétallique à l’étalon or. L’Allemagne avait donc à vendre des quantités très importantes d’argent – ces ventes ayant contribué à la dépréciation du prix de l’argent.

- Les ventes d’argent par les pays Scandinaves




 


La volatilité dont nous avons fait l’expérience au cours de ces 140 dernières années est une aberration et les facteurs politiques ayant créé cette aberration (j’entends par là abondance) ne font aujourd’hui plus partie du paysage.



Les réserves d’argent physique ayant désormais été vendues, et la demande d’investissement en argent ne continuant de croitre, nous finiront forcément par retrouver un ratio or/argent de minimum 15:1.



Un simple calcul mathématique suffirait à le prouver, et lorsque cela se produira, nous n’assisterons pas plus qu’à un ‘retour à la normale’.



L’argent et l’or se vendent au COMEX à des prix ‘premium’, mais nous devrions tous garder en mémoire qu’Eric Sprott est supposé posséder la totalité de l’argent physique qui soutient le fond d’investissement portant son nom. Sprott PSLV publie quotidiennement l’évolution de la valeur de ses actions, ce qui est une preuve de transparence. Les actions de Sprott PSLV sont directement échangeables contre de l’argent physique.



Le COMEX, quant à lui, est très largement connu pour ne posséder qu’une fraction (peut être pas plus élevée que 1/100e) du métal physique concerné par les contrats papier qu’il vend. Ordonner la livraison de métal physique auprès du COMEX est une tâche extrêmement lourde et sujette à des délais interminables. Les hommes du COMEX contournent le principe de transparence en parlant en des termes tels que comptes ’attribués’ et ‘non-attribués’, qui rendent plus qu’obscure la limite entre le réel et l’imaginaire.



A l’heure où j’écris ceci, Kitco charge 45,77 dollars (9,11% premium) par once d’argent pour une Maple Leaf Canadienne, et 4382 dollars (4,46% premium) pour une barre de 100 onces d’argent. Le prix de l’once d’argent est de 41,95 dollars.



Cela nous mène à une conclusion triste mais néanmoins logique: nous nous approchons à grand pas du temps où l’or et l’argent PHYSIQUES ne seront plus disponibles par le biais de monnaie fiduciaire.



Afin de ce procurer ces métaux dans le futur, l’on aura sûrement besoin de les échanger contre une autre forme de biens dits tangibles. Cela finira par se produire, puisque nos marchés papier ne sont rien de plus qu’une belle blague hallucinogène et une insulte aux marchés libres ainsi qu’à l’humanité.







Rob Kirby

KirbyAnalytics.com
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Lun 12 Sep - 13:58 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com