le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: époques et ratio or/argent ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Dim 1 Mai - 11:57 (2011)    Sujet du message: époques et ratio or/argent Répondre en citant

époques et ratio or /argent

Le ratio or et argent c’est le nombre de Kilogrammes d’argent que l’on peut acheter avec un kilogramme d’or.
Le ratio du prix entre l’or et l’argent :

- 90 C’est Le ratio du prix de l’or et de l’argent quand le prix de l’once d ’argent était au plus bas en 1991. Un kilogramme d’or pouvait acheter 90 kilogramme d’argent.

- 51 C’est Le ratio moyen du prix de l'once d ’or et d’argent en 2007.

- 17 C’est le ratio or/argent au moment des prix records entre de l’or et l’argent en 1980.

- 15 C’est le ratio or argent officiel à la grande époque du bi métallisme, 15 ½ pour la France (1803), 15.68 pour les USA (1800), 14,29 pour l’Angleterre (1806).

- 12 C’est le ratio or/argent dans l’Antiquité à Rome.

- 12.5 C’est le ratio en -323 en Grèce à la mort d’Alexandre le Grand.

Le ratio de production et de réserves de l’or et l’argent :

13 C’est le ratio production dans le monde de 1493 à 1931, pendant cette période de 400 ans on a produit 13 fois plus d’argent que d’or.

- 8 C’est le ratio de la production d’or et d’argent dans le monde en 2006.
Ce qui veux dire que l’on a produit huit fois plus d’argent que d’or en 2006.

- 7.64 C’est le ratio de toute la production d'or et d'argent pendant un siècle (1900-2003).
En 103 ans, il y a eu 7.64 fois plus d’argent produit dans le monde que d’or.

- 6.4 C’est Le ratio des réserves d'or et d'argent en terre en 2000.




En ce qui concerne l'Antiquité

- Egypte pharaonique pré hellénistique : 2,5
- Lydie, sous Crosoes, 13,5
- Rome : le ratio de 12 est celui qui avait cours sous Auguste, au début de notre ère, période correspondant à la fondation du système monétaire impérial.
- 60 ans plus tard, après la réforme de Vespasien - un QE sauce antique pour faire face au gouffre laissé par Neron - le ratio est de 10 environ ( 1 Aureus de 7,32 gr de fin= 25 denarius argenteus de 2,92gr de fin )
- 300 ans plus tard, sous Dioclétien , le ratio est de 15 ( 1 livre d'or = 60 Aureus, 1 livre d'argent fin = 96 Argenteus) mais revient rapidement à 12
- de Constantin Ier à Valentinien Ier , l'argent ne cesse de réévaluer par rapport à l'or ( 40% , la contrepartie du solidus or de 4,48 gr passant de 53,76 gr d' Ag fin à 32,4 gr )
- A la fin de l' Empire, temps très troublés, le ratio est de 7 environ ( une livre d'or = 72 solidi, une livre d'argent = 10 solidi ) mais la monnaie d'argent a disparue.
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Dim 1 Mai - 11:57 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Dim 1 Mai - 11:59 (2011)    Sujet du message: époques et ratio or/argent Répondre en citant


Le ratio Or / Argent
Par Nathan Lewis. - New World Economics
Publié le 19 octobre 2010
 
 

 

 

 

Quand je fais l’historique de l’étalon or, j’inclus les systèmes d’étalons or et même les systèmes monétaires qui utilisaient l’argent à plus de 95%, comme par exemple la Chine.


Historiquement  la plupart des transactions étaient faites au moyen de pièces d’argent. L’or était bien trop précieux pour les petites transactions, en revanche il était très commode pour les grosses transactions. Une once d’or aujourd’hui vaut 1 350 $. Quand avez-vous eu en main pour la dernière fois un billet de 1 000 $ ? Ils ne sont même plus imprimés. Il existe bien un billet de 100 $ qui est assez populaire dans le monde mais qui est assez peu utilisé aux Etats-Unis. Notre plus petite coupure est un billet de 20 $. Si vous deviez acheter une maison, vous devriez utiliser une centaine de pièces d’une once d’or pesant environ 3 kg au lieu d’utiliser 1500 onces d’argent qui pèseraient environ 48kg. Cependant, si vous deviez acheter des chaussettes, vous ne choisiriez ni les pièces d’une once d’or ni même les minuscules pièces pesant un dixième d’once.

 
Le problème que pose l’or –qui est d’une trop grande valeur pour les petites transactions- a été résolu par la large utilisation d’une monnaie-papier garantie par de l’or. Elle permet d’utiliser un billet de 1 $ au lieu d’utiliser une pièce d’un dixième d’once d’or. Ainsi, les gens n’ont plus eu du tout besoin des pièces en argent.


Pendant la majeure partie de l’histoire de l’humanité, le cours de l’argent a été à peu près constant soit entre 12 et 16 onces d’argent pour une once d’or. Ce ratio a varié lentement. Il n’a pas subi de soubresauts : 12 contre 1 un mois et 15 contre 1 le mois suivant. Prenons un exemple : en 1789, le Congrès américain a déclaré que le ratio officiel argent/or serait de 15 contre 1 reflétant le cours du marché proche de ce ratio. Après quelques décennies, ce ratio s’est lentement rapproché de 16 contre 1 et, pour refléter ce fait, le Congrès a décidé de changer le ratio officiel à 16 contre 1 en 1835. Ce fut le seul changement officiel du ratio argent/or avant que l’argent ne soit démonétisé dans les années 1870.


On peut remonter le temps et on s’aperçoit que ce ratio a toujours été à peu près le même. Platon mentionne un ratio de 12 contre 1 et, à la mort d’Alexandre, il était de 12,5 contre 1. Vers la fin de l’époque romaine, il était de 15 contre 1. On voit qu’il varie sensiblement, mais c’est sur une période de plusieurs siècles. Sur la durée de vie d’une personne, ce ratio est presque constant. Il pourrait passer de 15 contre 1 à 16 contre 1 ou bien de 12 contre 1 à 12,5 contre 1, en bref, il ne change pratiquement pas.


Ainsi, l’or et l’argent étaient pratiquement la même chose, de la même manière que les billets de 1 et de 20 dollars sont de même nature.

 

 
 
L’important dans ce graphique, ce n’est pas la ligne bleue mais plutôt la ligne jaune. Elle montre que le ratio or/argent de 1344 à nos jours. Et on voit qu’il était très stable.

 

 
 
Et voici le détail de ces derniers siècles. Encore une fois, en premier lieu, il est très stable. Le « déclin » que vous observez de ce ratio or/argent dans les années 1860 est dû en réalité la dépréciation des « Greenbacks » c’est-à-dire des dollars papier utilisés pendant la guerre de Sécession. Le ratio or/argent n’a pas été changé à cette époque par rapport à au ratio d’avant guerre de 16 contre 1. C’est une erreur statistique.


Le gros changement a eu lieu dans les années 1870 avec la “démonétisation de l’argent”. C’est apparemment un phénomène naturel du marché
et non pas un décret gouvernemental bien que les gouvernements aient reflété cette réalité de marché dans leur politiques officielles, qui elles-mêmes ont accéléré le processus. Le bimétallisme a fait face pendant longtemps à des problèmes mineurs mais irritants en raison de légères variations du ratio or/argent. La progression d’un système monétaire basé sur le papier et les transferts bancaires etc. a éliminé l’usage des petites pièces d’argent en tant que monnaie de faible valeur. On pouvait utiliser un billet de 1 $ à la place.

 
De plus, l’argent cessa d’être utilisé comme monnaie-marchandise. Il est devenu une matière première industrielle bien que conservant certaines caractéristiques monétaires. A partir du milieu des années 1870, la valeur de l’argent a  commencé à varier plus largement comparé à celle de l’or, pour la première fois de l’histoire.

 
Après leur démonétisation, les pièces en argent furent toujours utilisées mais elles devinrent  “jetons” dont la valeur marchande était inférieure à leur valeur monétaire.

 
 
Nathan Lewis

 


_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Dim 1 Mai - 12:00 (2011)    Sujet du message: époques et ratio or/argent Répondre en citant

Le ratio or / argent
Publié le octobre 19, 2010 par BK
à l’époque du bimétallisme, le ratio entre les valeurs de l’or et de l’argent étaient situé à environ 15, selon les pays et les époques, ce ratio a pu descendre sous 10.
Source graphique

lors de la démonétisation de l’argent, vers 1870, l’or à commencer à monter relativement à l’argent, ce qui s’explique sans doute par coup d’arrêt à la demande monétaire d’argent.
L’étalon or sera abandonné durant la 1ere guerre mondiale puis reviendra à partir de 1925 (l’Angleterre renoue avec l’étalon or en 1925 après une politique déflationniste des plus rudes) pour être à nouveau abandonné lors de la grande dépression des années 30.
Avec la grande dépression des années 30 puis la 2e guerre mondiale, le ration or / argent s’envole pour atteindre un plus haut d’environ 100 puis baisse jusqu’à l’abandon de l’étalon or par les USA en 1971 avant de remonter à partir des années 80.
Essai sur les causes des variations du passé.
Pourquoi l’argent était si bon marché lors durant la « grande dépression » ?
Je n’ai pas la réponse à cette question, mais vais me risquer à une explication : la déflation.
Dans le contexte de la crise des années 30, la déflation s’explique par une « pénurie » d’or ! La masse monétaire était monté au delà de ce que la quantité d’or disponible pouvait « supporter » dans le cadre d’un système d’étalon or.
Un des « symptômes » de la crise a d’ailleurs été de nombreuses faillites bancaire avec disparition pure et simple des dépôts et donc de la masse monétaire (d’où déflation).
Les prix se sont tous effondré par rapport à la monnaie devenue rare, et donc… à l’or puisque la parité officielle entre or et monnaie était « stable ».
j’imagine que l’argent, qui était devenu une « marchandise » parmi d’autre n’a pas échappé à cette règle.
Pourquoi est il resté si bon marché durant la 2e guerre mondiale ?
Là encore, je n’ai pas la réponse et vais à nouveau me risquer à une explication : la guerre elle même.
Durant la guerre, les divers protagonistes achetaient tous des armes, notamment aux USA, et ils devaient payer en or, d’où un important surcroit de demande d’or.
Je suppose que ce simple fait suffi à expliquer que l’or était particulièrement cher par rapport à toute autre chose (non vitales en tout cas).
Pourquoi le ratio or / argent est il remonté dans les années 80 ?
mon hypothèse : la surproduction.
Au début des années 80, la fuite vers les « valeurs sures » liée à l’inflation, est « maitrisée » grâce à des taux d’intérêts réels élevés.
La demande de métaux précieux s’est donc fortement tassée.
L’offre d’or est venue de ventes des banques centrales mais surtout de mines ne produisant que de l’or. Je pense que l’offre était suffisamment « élastique » pour s’adapter un minimum à la demande en berne.
Du côté de l’argent, l’essentiel de l’offre provenant de mines produisant d’autres métaux (essentiellement le zinc et le plomb mais aussi, dans une moindre mesure le cuivre) dont la demande n’a pas baissé (au contraire).
L’offre d’argent n’a donc pas pu s’adapter à une demande en forte baisse, la seule variable ayant donc été le prix.
Les perspectives.
Ratios de couts de production.
Parmi les mines que je connais, j’ai observé que les mines d’or étaient exploitées dès lors que la teneur de leur « gisement » dépassait environ 1 g d’or par tonnes pour une mine à ciel ouvert ou 5 g pour une mine souterraine.
Dans le cas d’une mine d’argent, ou plutôt « polymétallique » à dominante argent, les projets d’exploitation de mines à ciel ouvert sont justifiées par des teneurs atteignant pas loin de 80 g par tonnes « équivalent argent » ou environ 200 pour des mines souterraines.
Par contre, il est à noter que dans les mines polymétalliques à dominante d’argent, la part de l’argent en valeur n’y est que rarement de plus de la moitié.
Les jeunes mines d’argent que je connais affichent des perspectives de marges de l’ordre de 30 à 50 % sur leur production (à dominante argent), au cours actuel de l’or, ce genre de taux de marge me semble équivalents du côté des mines d’or.
Les chiffres que je donne ci avant sont extrêmement approximatifs, car basé sur une connaissance que très approximative mais aussi très parcellaire du marché des mines et des métaux. Cela dit, je tendrais à considérer, après cette analyse, que les ratios actuels entre prix de l’or et de l’argent ne sont pas forcément injustifiés.
Ratio des quantités produites.
la production d’or dans le monde en 2003 aurait été d’un peu plus de 2500 tonnes tandis que la production d’argent en 2004 aurait été d’un peu moins de 20000 tonnes. (cf les articles de Wikipédia sur l’or et l’argent)
de ce point de vue, on pourrait considérer que vu la rareté relative de l’argent par rapport à l’or, l’argent devrait être plus cher.
Structure de la demande.
La demande d’argent est pour l’essentiel une demande industrielle, mais une partie importante émane aussi de la bijouterie, la demande d’investissement (ou « monétaire ») étant plutôt marginale.
La demande d’or provient avant tout de la joaillerie, vient ensuite la demande d’investissement puis la demande industrielle presque marginale.
Ce qui a fait monter les cours de l’or et de l’argent est apparemment un même surcroit de « demande d’investissement » comme l’illustre les encours des « ETF » adossés à ces métaux.
source tableau

hors, si les stocks mondiaux d’or sont importants, ceux d’argent sont pratiquement inexistants, il paraitrait qu’en volume, ceux d’argent seraient inférieurs à ceux d’or du fait que contrairement à l’or, la production d’argent est généralement « consommée ». Il en résulte que la demande d’investissement dans l’argent ne peut être comblée (dans une même mesure en tout cas) par une offre provenant du désinvestissement. (comme les ventes des banques centrales dans le cas de l’or)
Conclusion
Tant que l’argent sera considéré comme un métal précieux, au même titre que l’or, il y a des chances qu’il puisse afficher de meilleures performances que ce dernier du fait d’une disponibilité largement moindre en valeur.
De plus, dans la mesure ou l’économie mondiale se porterait mal du fait par exemple d’un regain de protectionnisme, la production d’argent pourrait chuter avec celle d’autres métaux industriels comme le zinc, ou le plomb auxquelles la production d’argent est liée.
Si cela devait se produire sans contraction de la demande de métaux précieux, il pourrait se produire un « déséquilibre » qui profiterait à l’argent (mais pas à l’or).
Par contre, si un nouveau système monétaire basé sur un métal devait voir le jour, il y a peu de chance que l’argent y soit associé : l’or serait bien plus approprié à un tel projet car malgré sa rareté et contrairement à l’argent, il est plus disponible (enfin… officiellement : les banques centrales possèderaient d’importants stocks d’or, mais pas d’argent).
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:09 (2017)    Sujet du message: époques et ratio or/argent

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com