le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: WHY RISING BOND YIELDS MAY BE HELPING THE HOUSING MARKET BY CREATING A NEW URGENCY TO BUY -- FOREIGN TIGHTENING IS ALSO PUSHING US BOND YIELDS HIGHER AND PRICES LOWER -- FALLING BOND PRICES CONTINUE TO FUEL STOCK RALLY ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> News toutes fraiches !
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Jeu 27 Jan - 18:30 (2011)    Sujet du message: WHY RISING BOND YIELDS MAY BE HELPING THE HOUSING MARKET BY CREATING A NEW URGENCY TO BUY -- FOREIGN TIGHTENING IS ALSO PUSHING US BOND YIELDS HIGHER AND PRICES LOWER -- FALLING BOND PRICES CONTINUE TO FUEL STOCK RALLY Répondre en citant

WHY RISING BOND YIELDS MAY BE HELPING THE HOUSING MARKET BY CREATING A NEW URGENCY TO BUY -- FOREIGN TIGHTENING IS ALSO PUSHING US BOND YIELDS HIGHER AND PRICES LOWER -- FALLING BOND PRICES CONTINUE TO FUEL STOCK RALLY
By John Murphy
PENDING SALES OF EXISTING HOMES RISES FOR THIRD MONTH... It was recently reported that home sales for 2010 were the lowest on record. It was also reported, however, that those sales jumped sharply near year end. It was further reported today that pending sales of existing U.S. homes rose in December for the third month in a row and exceeded expectations. I've written several articles showing the bullish upturn that took place in homebuilding stocks during the fourth quarter. Chart 1 shows the DJ US Home Construction iShares (ITB) breaking through its summer highs during December and exceeding its 200-day moving average. Its relative strength line (below chart) turned up around Thanksgiving. My investment philosophy is that strong chart action in any industry group or sector is an early sign that fundamentals are starting to turn more positive for that group. So it's not surprising to read that home sales picked up during the fourth quarter. To what can we attribute those more recent signs of improvement? Part of it may certainly be a more optimistic attitude on the economy and a rising stock market. Here's another possibility that sounds counter-intuitive. Rising bond yields may be boosting home purchases.

(click to view a live version of this chart)
Chart 1

RISING RATES CREATES SENSE OF URGENCY... One of the commonly held beliefs is that rising bond yields are bad for housing. That's generally true when rates rise enough to choke off mortgage demand. But rising rates can actually help housing when they first turn up. It has to do with a deflationary versus an inflationary psychology. A deflationary environment discourages purchases. Why buy a house, for example, when prices are still falling? You can always wait for a better deal. The price of a house, however, is only part of the cost. The interest rate you pay on a home mortgage is also important. As long as they're falling as well, there's no urgency to buy. When mortgage rates start rising, however, that creates more urgency. That creates an inflation psychology. In other words, lock in a mortgage now before rates get even higher. I believe that may now be happening and may help explain recent signs that home purchases are picking up. Chart 2 overlays the yield on the 30-Year Treasury Note (green line) to the homebuilding index. It's very clear that the bottom in bond yields in late August coincided exactly with the bottom in the ITB. The upturn in the ITB:SPX ratio occurred in early December when the long bond yield exceeded its November high and confirmed that bond yields had bottomed. That's also when a lot of the new home buying started. Since mortgage rates are tied to bond yields, rising bond yields make it more expensive to buy a house. As a result, a greater sense of urgency to buy (a new inflationary psychgology) may be starting to build in the housing market.

(click to view a live version of this chart)
Chart 2

WHICH MEASURE OF INFLATION IS BEST... A debate is taking place in financial circles about how to measure the current rate of inflation. The Fed argues for core inflation (which excludes food and energy) as the best way to measure underlying inflation. Others (including foreign central banks) include food and energy in their inflation calculations. And for good reason. Chart 3 shows agriculture and energy prices surging. Surging food prices are raising alarms in a lot of foreign countries. Chart 3 shows that the bottom in the US long bond yield (green line) coincided close with a bottom in energy prices (black line). A lot of people argue that rising food and energy prices are a truer measure of rising inflation pressures. Bond holders appear to fall into that latter group which helps explain why they're been selling their bond holdings over the last few months.

(click to view a live version of this chart)
Chart 3

CHINA AND INDIA ARE ALREADY TIGHTENING ... It's never a good idea to ignore foreign influences when looking at U.S. interest rates. Chart 4 shows why. Two major foreign markets that have raised interest rates several times to combat the threat of rising food and energy prices are China and India. And their stock markets have suffered as a result. Chart 4 shows Chinese stocks (red line) and India peaking together during November. It's no coincidence that the price of the 10-Year T-Note (green line) peaked at the exact same time. [Ten-year prices and yields are used for international comparisons]. Clearly, rising inflation pressures owing to surging commodity prices are causing foreign rates to rise in large emerging markets. Even the European central bank has stated that it's prepared to act to stem rising inflation pressures. That could lead to higher rates in Europe. One side effect of rising rates abroad would be to weaken the dollar. That in turn would lead to even more inflation in the U.S. That would be even worse for U.S. bond holders.

(click to view a live version of this chart)
Chart 4

FALLING BOND PRICES ARE GOOD FOR STOCKS... Arthur Hill has been reporting on the bearish price patterns for Treasury bond ETFs. The hardest hit has been the 20+year T-Bond iShares (TLT) shown in Chart 5. [The long Treasury is the most sensitive to rising inflation expectations]. It's no secret that bond money is moving into stocks and commodities. Chart 5 shows the Labor Day bottom in the S&P 500 (green line) conciding exactly when the peak on in the Treasury price. Since then, falling bond prices have coincided with rising stocks and commodities (bottom line). That's what happens in a more inflationary environment. Rising commodity prices are also indicative of economic strength (greater demand). Rising inflation also allows companies to pass along some of their own price increases which benefits their bottom line. Unfortunately, the main side effect of rising inflation is rising interest rates which is bad for bond prices (which fall when yields rise). Falling bond prices are causing a lot more money to flee bonds for stocks. I expect that stock prices will continue rising for as long as bond prices keep falling. I further expect that rising bond yields will contribute to an improving housing sector by creating a more inflationary urgency to buy homes. And should help keep any stock market pullbacks relatively shallow.

(click to view a live version of this chart)
Chart 5
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Jeu 27 Jan - 18:30 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Jeu 27 Jan - 18:30 (2011)    Sujet du message: WHY RISING BOND YIELDS MAY BE HELPING THE HOUSING MARKET BY CREATING A NEW URGENCY TO BUY -- FOREIGN TIGHTENING IS ALSO PUSHING US BOND YIELDS HIGHER AND PRICES LOWER -- FALLING BOND PRICES CONTINUE TO FUEL STOCK RALLY Répondre en citant

POURQUOI OBLIGATIONS A LA HAUSSE peut être d'aider le marché immobilier en CRÉATION D'UNE URGENCE neufs à acheter - SERRAGE ÉTRANGÈRES pousse aussi des Etats-Unis rendements obligataires plus élevés des prix réduits - Les prix des obligations BAISSE continuent d'alimenter RALLYE DE STOCK
Par John Murphy

VENTES EN ATTENDANT DES LOGEMENTS ANCIENS SE LÈVE pour un troisième mois ... Il a été récemment rapporté que les ventes de logements en 2010 étaient les plus bas jamais enregistré. Il a également été signalé, toutefois, que ces ventes ont fait un bond à proximité de fin d'année. Il a également annoncé aujourd'hui que les ventes en attente de logements existants US ont augmenté en Décembre pour le troisième mois d'affilée et a dépassé les attentes. J'ai écrit plusieurs articles montrant la reprise haussière qui a eu lieu la construction résidentielle aux stocks au quatrième trimestre. Le graphique 1 montre le DJ américain Home iShares Construction (ITB) de rupture à travers ses sommets de l'été au cours de Décembre et dépassant sa moyenne 200 jours. Sa ligne de force relative (ci-dessous le tableau) tourné autour de l'Action de grâces. Ma philosophie d'investissement est que l'action tableau fort dans aucun autre groupe ou un secteur est un signe précoce que les fondamentaux commencent à devenir plus positifs pour ce groupe. Ce n'est donc pas étonnant de lire que les ventes de maisons ramassées lors du quatrième trimestre. A quoi peut-on attribuer ces signes plus récents d'amélioration? Une partie de cela peut certainement être une attitude plus optimiste sur l'économie et un marché boursier en hausse. Voici une autre possibilité que des sons contre-intuitive. La hausse des rendements obligataires peut être stimulant les achats de maisons.

(Cliquez pour voir une version live de ce tableau)
Graphique 1

Hausse des taux CRÉE SENS DE L'URGENCE ... Une des croyances communément répandue est que la hausse des rendements obligataires sont mauvais pour le logement. C'est généralement le cas lorsque les taux montent assez pour étouffer demande de prêts hypothécaires. Mais la hausse des taux peut réellement aider le logement lors de leur première venue. Il a à voir avec une déflation par rapport à une psychologie inflationniste. Un environnement déflationniste décourage les achats. Pourquoi acheter une maison, par exemple, lorsque les prix sont toujours en baisse? Vous pouvez toujours attendre une meilleure offre. Le prix d'une maison, cependant, n'est qu'une partie du coût. Le taux d'intérêt que vous payez sur un prêt hypothécaire est également important. Tant qu'ils sont tombant ainsi, il n'y a pas d'urgence à acheter. Lorsque les taux hypothécaires repartir à la hausse, cependant, qui crée plus d'urgence. Cela crée une psychologie de l'inflation. En d'autres termes, verrouiller un prêt hypothécaire maintenant avant que les taux obtenir encore plus élevé. Je crois que peut maintenant se produire et peut aider à expliquer les signes récents que l'achat de maisons sont en hausse. Graphique 2 recouvre le rendement de la note de 30 ans du Trésor (ligne verte) à l'indice de la construction résidentielle. Il est très clair que le fond des rendements obligataires à la fin août a coïncidé exactement avec le fond de l'ITB. La reprise de l'ITB: ratio SPX eu lieu au début de Décembre lorsque le rendement des obligations à long dépassé ses Novembre élevé et a confirmé que les rendements obligataires a fond. C'est aussi quand un grand nombre de achat de maisons neuves ont commencé. Comme les taux hypothécaires sont liés aux rendements obligataires, les rendements obligataires en hausse le rendre plus cher pour acheter une maison. En conséquence, un plus grand sentiment d'urgence d'acheter (psychgology nouvelle inflationnistes) peut être de commencer à construire dans le marché de l'habitation.

(Cliquez pour voir une version live de ce tableau)
Graphique 2

Quelle est la mesure de l'inflation est mieux ... Un débat se déroule dans les milieux financiers sur la façon de mesurer le taux d'inflation actuel. La Fed plaide pour l'inflation de base (qui exclut les aliments et l'énergie) que la meilleure façon de mesurer l'inflation sous-jacente. Autres (y compris les banques centrales étrangères) comprennent les aliments et l'énergie dans leur calcul de l'inflation. Et pour une bonne raison. Le tableau 3 montre des prix agricoles et de l'énergie en hausse. La flambée des prix des denrées alimentaires suscitent des alarmes dans beaucoup de pays étrangers. Le tableau 3 montre que le fond du rendement des obligations américaines à long terme (ligne verte) a coïncidé étroite avec un fond de prix de l'énergie (ligne noire). Beaucoup de gens affirment que la hausse des prix des denrées alimentaires et l'énergie sont une mesure plus juste de tensions inflationnistes. Les porteurs d'obligations semblent tomber dans ce dernier groupe qui contribue à expliquer pourquoi ils vendent leurs avoirs en obligations au cours des derniers mois.

(Cliquez pour voir une version live de ce tableau)
Graphique 3

Chine et l'Inde DEJA SERRAGE ... Ce n'est jamais une bonne idée de ne pas tenir compte des influences étrangères quand on regarde les taux d'intérêt américains. Graphique 4 montre pourquoi. Deux grands marchés étrangers qui ont augmenté les taux d'intérêt à plusieurs reprises à lutter contre la menace de la hausse des prix alimentaires et énergétiques sont la Chine et l'Inde. Et leurs marchés boursiers ont subi à la suite. Graphique 4 montre les stocks chinois (ligne rouge) et l'Inde pointe ensemble au cours de Novembre. Il n'est pas étonnant que le prix de l'année 10-T-Note (ligne verte) a culminé à la même heure. [Prix de dix ans et les rendements sont utilisés pour les comparaisons internationales]. prix des matières premières est clair, les pressions hausse de l'inflation en raison de la flambée des taux sont à l'origine étrangère de prendre la parole dans les grands marchés émergents. Même la Banque centrale européenne a déclaré qu'elle est prête à agir pour endiguer les pressions inflationnistes augmentent. Cela pourrait conduire à des taux plus élevés en Europe. Un effet secondaire de la hausse des taux à l'étranger serait d'affaiblir le dollar. C'est à son tour, conduire à une inflation encore plus aux États-Unis Ce serait encore pire pour les détenteurs d'obligations des États-Unis.

(Cliquez pour voir une version live de ce tableau)
Graphique 4

Les prix des obligations SONT BONS POUR LA BAISSE DES STOCKS ... Arthur Hill a été déclaré sur la structure des prix baissier pour trackers obligataires du Trésor. Les plus durement touchés ont été l'iShares 20 + année T-Bond (TLT) le montre le graphique 5. [Le long du Trésor est le plus sensible à la hausse de l'inflation attentes]. Il n'est pas un secret que l'argent des obligations est en mouvement dans les stocks et les marchandises. Graphique 5 montre le fond la fête du Travail dans le S & P 500 (ligne verte) conciding exactement quand le pic dans le prix du Trésor. Depuis lors, les prix des obligations baisse a coïncidé avec la hausse des stocks et des produits de base (ligne du bas). C'est ce qui arrive dans un environnement plus inflationniste. La hausse des prix des matières premières sont également un signe de puissance économique (accroissement de la demande). hausse de l'inflation permet également aux entreprises de transmettre certaines de leurs propres augmentations de prix qui profite de leur ligne de fond. Malheureusement, le principal effet secondaire de hausse de l'inflation est la hausse des taux d'intérêt qui est mauvais pour les prix des obligations (qui chutent quand les rendements augmentent). prix des obligations baisse sont à l'origine beaucoup plus d'argent pour fuir les obligations concernant les stocks. Je m'attends à ce que les prix des actions continuent d'augmenter aussi longtemps que les prix des obligations continuent de tomber. De plus, je m'attends à ce que la hausse des rendements obligataires contribuera à améliorer un secteur du logement en créant une urgence plus inflationniste pour acheter des maisons. Et devrait aider à garder toute reculs des marchés boursiers relativement peu profondes.

(Cliquez pour voir une version live de ce tableau)
Graphique 5
_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:58 (2017)    Sujet du message: WHY RISING BOND YIELDS MAY BE HELPING THE HOUSING MARKET BY CREATING A NEW URGENCY TO BUY -- FOREIGN TIGHTENING IS ALSO PUSHING US BOND YIELDS HIGHER AND PRICES LOWER -- FALLING BOND PRICES CONTINUE TO FUEL STOCK RALLY

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> News toutes fraiches ! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com