le cartel des traders Index du Forum

Accueil Accueil Accueil S'enregistrer

:: Conséquences de la disparition d’un marché papier de l’or ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
€goldster


Hors ligne

Messages: 1 398
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Sam 27 Nov - 09:54 (2010)    Sujet du message: Conséquences de la disparition d’un marché papier de l’or Répondre en citant



Nous sommes en train d’assister à un mouvement d’ampleur mondiale : le refuge dans l’or physique, dont l’indicateur est le déport de l’or. Ce mouvement est irrésistible et va vaincre toutes les résistances, notamment celles qui seront inéluctablement mises en place par les pouvoirs politiques et financiers.

 

Une fois que le Meilleur des Mondes de la monnaie non convertible en or dans lequel nous vivons sera dépourvu de la machine à transformer le papier en or que sont les marchés à termes de métaux monétaires comme le COMEX, nous entrerons dans un monde complètement différent de celui dans lequel nous avons eu l’habitude de vivre ces 38 dernières années, depuis le jour d’Aout 1971 où Nixon a rompu l’engagement des Etats Unis de garder le dollar convertible en or.

 
Je vais me permettre de présenter un certain nombre des conséquences les plus importantes que je perçois comme des évidences.  Même si le mouvement auquel nous assistons n’est qu’une Nième crise temporaire, cette analyse sera utile à long terme parce qu’un déport permanent de l’or est à terme inévitable.

 
 

         1ère évidence : Tous les producteurs d’or qui ont encore des positions hedgées en place non couvertes, comme Barrick, vont faire faillite.

        

         2nde évidence : Les autres mines d’or vont, les unes après les autres, tout simplement arrêter de vendre de l’or et se mettre en sommeil. Mettre leur or en vente ne présentera pas le moindre intérêt pour elles.

 
         3ème évidence : Les mines d’or juniors vont remettre leur production à une date ultérieure indéterminée. Elles vont considérer que leurs filons d’or enfouis dans le sol constituent une meilleure réserve de valeur que du papier monnaie détenu sur une banque insolvable.

 
         4ème évidence : La fermeture du guichet de l’or au COMEX va fournir une excuse pour d’autres émetteurs de papier-monnaie, y compris les bullion banks, d’en profiter pour faire faillite frauduleusement et d’apurer leurs positions à découvert.

 
         5ème évidence : GLD et les autres ETFs prétendument dépositaires d’or vont faire face à une énorme pression de demande de livraison du métal et les investisseurs qui ont cru dans le fait qu’ils détenaient de l’or par le biais de ces actifs n’auront que leurs yeux pour pleurer.  Ils pourront toujours tenter de faire des procès pour obtenir leur or. Ils ne l’obtiendront pas car leurs contrats ne leur donnent aucun droit à de l’or physique. Ils obtiendront leur monnaie sous forme de papier. Les principaux acteurs se partageront le gâteau entre eux. Aucune miette ne restera pour les actionnaires.

 
         6ème évidence : Même alloué et séparé, un compte de métal or n’est pas sûr tant que le métal ne vous est pas précisément alloué. La tentation de faire défaut de celui qui gère le compte deviendra irrésistible, et le détenteur d’or sur un compte métal non alloué, là encore, n’aura que ses yeux pour pleurer.

 
         7ème évidence : Les seuls marchés de l’or existant seront les marchés noirs (lisez « libres), fragmentés dans différents pays, et le cours de l’or sera établi localement selon l’offre et la demande. La protection de la propriété de l’or, tout comme de son négoce, ne sera plus assurée ni par la loi, ni par les autorités. En conséquence les temps vont s’assombrir pour le commerce et l’industrie très exactement comme au moment du déclin de l’empire de Rome. 

 
 

Notre expérience actuelle de la  monnaie non convertible ne durera qu’un temps : celui  pendant lequel elle aura encore le pouvoir de soutenir les marchés à terme sur l’or et que les investisseurs accepteront cette monnaie en lieu et place de l’or.

 
Les difficultés croissantes de livraison, conséquences de l’apparition de pénuries de métal, seront manifestées par le déclin de la base et l’entrée de l’or en déport. Le déclin de la base or est comme un sablier : quand il sera  vide et que le dernier grain de sable s’écoulera, la fièvre de l’or portera un coup mortel aux marchés à terme papier et les jours du notre système monétaire fondé sur le papier monnaie non convertible en or seront comptés.

 
 

Les épisodes précédents dans l’histoire de l’expérimentation du papier monnaie n’ont jamais duré plus de 18 ans, soit curieusement moitié moins que celui-ci (38 ans). Note système monétaire décroché de l’or depuis 1971 détient donc un record mondial et historique.  Mais aucun des épisodes précédents n’avait été soutenu par des marchés à terme.

 
Soyez avertis, et rapprochez-vous de la sortie en prenant livraison de votre métal. Quand le rideau tombera sur le dernier contango à Washington, une panique se déclenchera et il sera trop tard pour mettre la main sur de l’or.

 
 
 

Antal E. Fekete

Professeur, Intermountain Institute of Science and Applied Mathematics, Missoula, MT, U.S.A.

Gold Standard University

* Rappels sur les principes des contrats à terme (Note de la rédaction)

  
Base : différence entre le cours du marché à terme et le cours du spot
Report (Contango) : base positive, état normal d’un marché à terme

Déport (Backwardation) : base négative, signifiant une tension sur le marché du physique, le prix spot devenant plus cher que le prix à terme

 
La formation des prix d'un contrat à terme dépend du prix spot et des coûts de portage, de transport et de stockage de la matière première. On pourrait penser que le prix d'un contrat à terme sera toujours supérieur à celui du prix spot (base positive) résultant des différents coûts supplémentaires (transport, stockage, portage). Cette structure de marché correspond à une forme dite de contango où les contrats, selon leurs termes, sont de plus en plus chers. Cependant, dans la pratique, on constate que les contrats à terme peuvent avoir une valeur inférieure à celle du prix spot (base négative) conduisant à une structure en backwardation où les contrats les plus éloignés sont de moins en moins chers.



La forme contango se retrouve lorsque le marché physique est en excès et la backwardation dans les situations où les stocks sont faibles. Dans la backwardation, les intervenants sont prêts à payer le prix spot à un cours élevé par crainte sur les approvisionnements futurs.



_________________
time is money and money is time


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité





MessagePosté le: Sam 27 Nov - 09:54 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le cartel des traders Index du Forum -> le cartel des traders -> Les Dossiers qui font débat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by Quentin H. ~ Alias Caly - 2009-2010 ©
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com